Shorba, l’appel de la révolte de Gaspard Flamant

Oh ben ça alors! Encore un roman X’prim de chez Sarbacane sur La Tête en Claire, quelle surprise! Et encore une vraie merveille d’ailleurs. Je ne me suis pas laissée tenter de suite par cette petite pépite, mais quand Lucie de la com’ chez Sarbacane a proposé aux blogueurs et blogueuses partenaires de demander les livres qu’on voulait, sortis au cours de l’année, j’ai eu envie de découvrir Shorba et grand bien m’en a pris! Shorba est un jeune qui vit une vie faite de pas grand chose, il traîne avec ses amis dans leur cité et ils occupent leur temps tant bien que mal. Jusqu’à leur rencontre avec Léo, un militant qui va leur montrer un monde dont il ne soupçonnaient pas l’existence. 

J’ai beaucoup aimé le petit groupe d’amis, avec Shorba comme figure de proue. Ce roman à un côté initiatique, mais pas une grande quête avec des dragons façon Harry Potter, non, plutôt une initiation civique et sociale. Grâce à Léo, Shorba découvre une autre façon d’appréhender le monde, il se découvre lui même mais il découvre aussi ce qu’il veut faire de sa vie. D’un ado perdu qui traîne ses baskets sans but, il devient un jeune homme avec des idées, des convictions et un combat. Si Léo reste très mystérieux, Shorba est vraiment attachant et j’ai suivi toute son évolution avec beaucoup de plaisir.

Ce roman aborde des thèmes assez large mais surtout des thèmes de société souvent passés sous silence ou qui sont instrumentalisés, glamourisés, déformés… Ici Gaspard Flamant nous livre sans filtre une fiction sur l’univers carcéral, la justice, la xénophobie, l’immigration, l’errance d’une génération qui ne trouve plus sa place, etc. J’ai beaucoup aimé la façon qu’il a d’aborder tout ça, en nous offrant un roman engagé, un peu militant mais qui surtout laisse au lecteur la place d’appréhender ces univers qu’il ne connait pas trop (en tout cas moi je ne suis pas du tout une experte sur ces thèmes). À travers ces pages, Shorba n’est pas le seul à être initié, le lecteur l’est aussi! On rentre progressivement dans cet univers ce qui laisse le temps de développer une opinion et des idées.

Que vous dire de plus? Ce roman se lit tout seul, la plume est franche et directe, sans fioriture, c’est une petite pépite engagée (et crée en partenariat avec Amnesty International) qui m’en a mis dans le crâne. Surtout, ne passez pas à côté de ce savoureux roman qui secoue les idées reçues sans ménagement!

Qui a déjà lu ou entendu parler de ce roman? Quel est votre avis? Dites moi tout en commentaire!

Des bisous et à bientôt! 

Publicités

2 réflexions sur “Shorba, l’appel de la révolte de Gaspard Flamant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s