Pretty Little Liars

Pretty_little_liars_poster_season_2

Bonjour, pour ce weekend bien triste j’ai décidé de vous parler série, une série bien légère car s’amuser et prendre du plaisir c’est notre droit. Le meilleur moyen de punir ces monstres c’est de leur rire au nez et d’être heureux. Je vous parle donc de mon péché mignon série : Pretty Little Liars, ce n’est pas une série dont je parle à tout le monde mais au final malgré quelques niaiseries je l’aime bien. Je me suis laissée prendre au piège et j’ai finalement regardé toutes les saisons déjà diffusées aux Etats-Unis et j’attend avec  impatience la reprise de la saison 6 en janvier! Globalement la série correspond à ce à quoi je m’attendais en la commençant : une série bien girly! D’ailleurs je l’ai commencé un peu par hasard, l’an dernier je n’avais pas internet en illimité chez moi du coup j’ai commencé à regarder des séries qui étaient stockées sur mon disque dur et une amie m’avait déjà parlé Pretty Little Liars, du coup je me suis lancée! Quand la série commence Alison est disparue depuis un an et son corps vient tout juste d’être retrouvé. Pour son enterrement ses quatre meilleures amies Aria, Hanna, Spencer et Emily se retrouvent après avoir été séparées par le deuil pendant un an. Mais le mystère plane toujours sur cette affaire non résolue et un mystérieux A commence à harceler les filles, car il semble connaître des choses que nos quatre amies auraient préféré oublier.

3146675358_1_2_UgD0SfQL

A force d’enchaîner les épisodes je me suis attachée aux filles, surtout Aria qui est ma préférée, elle a un physique de poupée mais cache pourtant un coté un peu dark que j’aime bien, elle est la sensible et l’artiste du groupe en plus elle est passionnée de littérature! J’aime bien Spencer aussi pour son intelligence, elle est obnubilée par la réussite et vit dans un famille ou l’échec et le doute ne sont pas des options! Elle a aussi quelques névroses qui font d’elle un personnage intriguant avec une vraie personnalité. Hanna est sympathique mais un peu moins subtile, elle est la représentation même de la blonde bien habillée qui s’inquiète plus de ses fringues et de son mec que de ses cours, mais sans virer pimbêche. Et enfin Emily avec qui j’ai eu plus de mal, je ne la déteste pas mais elle est toujours indécise, se laisse aller d’histoire d’amour en flirt sans trop s’investir, j’ai du mal à me sentir en empathie avec elle. Il y a aussi Alison leur amie morte mais qui garde une part importante de présence, alors elle, c’est la blonde inverse d’Hanna, froide, pimbêche et manipulatrice pour le coup impossible pour moi de l’apprécier elle ne joue jamais franc jeu!

pretty-little-liars-A

La série est avant tout centrée sur des personnages féminins mais développe toute une ribambelle de personnages secondaires notamment tous les copains/flirts/petits amis des filles qui restent dans la série plus ou moins longtemps. Je vais rester assez vague pour ne pas vous spoiler mais parmi eux j’ai eu du mal avec Toby qui est assez inexpressif, j’ai beaucoup aimé Caleb et Mike pour leur coté torturé, j’ai adoré Ezra, après tout il est prof de littérature anglaise et bibliophile! Je ne vais pas vous mentir dans cette série la plupart des garçons sont sélectionnés pour leur physique! Sinon les familles des filles sont bien développées et donnent de l’épaisseur à la série, d’ailleurs l’absence du père est un thème qui se retrouve pour presque toutes les filles avec des mères fortes et indépendantes, je vous le dis cette série c’est du girl power en barre! Surtout Ashley Marin la mère d’Hanna qui a beaucoup à affronter au fil des saisons! Sinon toutes les filles ont un père qu’on finit par rencontrer mais celui d’Emily est militaire et très peu présent, les parents d’Hanna sont divorcés, ceux d’Aria sont sur la corde raide mais son père est assez présent parfois même plus que sa mère, c’est le seul des quatre familles qui s’occupe de la garde des enfants après le divorce. Et enfin les parents de Spencer sont ensembles, c’est la seule famille non divorcée et c’est surtout celle qui prend la plus grosse part dans les intrigues familiales, ils sont franchement particuliers, rongés par l’ambition et les apparences! Mais il y a vraiment beaucoup de personnages secondaires donc je m’arrête là, il me faudrait trois jours pour faire le tour de tout ce petit monde!

pretty-little-liars-ian-harding-keegan-allen-tyler-blackburn

Comme toute bonne série celle-ci aussi évolue. Je me suis laissée prendre au piège de la première saison, l’intrigue mélange un peu de policier avec la traque du mystérieux A et des secrets des filles. Mais dans les premières saisons ce qui ressort le plus ce sont les intrigues amoureuses, chacune des filles se trouve un ou des petits-amis et comme dans tout bon couple de série ils s’aiment, se séparent, tentent de recoller les morceaux, et vous imaginez bien qu’avec quatre héroïnes il y a de quoi faire. La vie des personnages secondaires aussi est développée, surtout celle des parents, ce qui donne à cette série un aspect inter-générationnel assez sympa! Je vous avoue que les saisons 2 à 4 ne sont pas franchement révolutionnaires, mais bon une fois lancée j’ai eu envie de suivre l’intrigue. Le problème réside surtout dans le fait qu’à chaque fois le scénario nous met en avant un faux-gros-indice et les filles courent sur cette piste en se disant « oh il a fait ça, c’est sûr A c’est lui », sauf que finalement non. La personne visée était juste une victime du chantage de A ou bien elle essayait de protéger un secret ou une personne, et c’est comme  ça tout le temps! C’est un peu lassant mais les intrigues parallèles sauvent la mise. Par contre dans les saisons 5 et 6 la série gagne en maturité et les sujets abordés avec.  Le côté traque devient plus omniprésent et A de plus en plus violent. Ces deux saisons commencent à vraiment creuser la psychologie des personnages et plus seulement leur penderie!

MTVNews-PrettyLittleLiarsInfographic-1000dpiWidth-v1

Car oui cette série est l’équivalent d’un condensé de magazines de mode! Les filles changent de tenues et de look toutes les dix minutes et de nombreuses soirées sont l’occasion de les exhiber dans des tenues toutes plus sublimes les unes que les autres! Dans chaque saisons il y a au moins un bal et une fête d’Halloween qui sont l’excuse à des épisodes spéciaux en robe splendides et l’occasion d’une bonne dose de frissons, car c’est toujours là que la tension monte le plus. Du coté des choses girly on retrouve toutes les histoires de couples. J’ai beaucoup aimé suivre Hanna-Caleb et Aria-Ezra qui sont les raisons pour lesquelles j’ai continué la série jusqu’ici. Par contre même si j’apprécié Spencer sa relation principale m’a lassé alors que j’adore toutes les aventures qu’elle a eu avec des flirts divers au fil des saisons! Emily elle est plus attirée par les filles mais je trouve que son caractère gâche un peu la chose car elle se comporte toujours de manière énervante. Du coup je n’ai apprécié aucun des couples qu’elle a pu former au fil des saisons. Ce qui est assez dommage. Et puis le nombre de flirt est assez incroyable pour toutes les filles qui alignent les conquêtes toutes plus sexy les unes que les autres, je vous l’assure : il y en a pour tout les goûts! Après la partie « policière » de l’intrigue est assez agréable car même si les fausses pistes évidentes sont parfois agaçantes, j’ai aimé faire des suppositions et me se laisser mener par le bout du nez! 

Aria-Pretty-Little-Liars-Promo-Saison-2-2

Dans cette série tout est dans le piège : une fois qu’on a commencé on ne s’arrête plus! Peut-être pas vraiment pour la grande qualité de la série mais plutôt parce qu’il y a tellement de personnages qu’un abandon serait la perte de plusieurs destinées fictionnelles et parmi cette multitude il y aura forcément plusieurs personnages auxquels vous vous attacherez! Une fois lancé on veut toujours avoir la suite, c’est addictif! Si vous cherchez quelque chose de léger mais parfois un peu angoissant n’hésitez pas à vous lancer, par contre si vous êtes extrêmement exigeant sur la qualité du scénario évitez Pretty Little Liars!

1432059553-syn-3000-1421420189-pll

Et vous qu’avez vous pensé de cette série? Avez-vous gobé toutes les saisons ou vous avez abandonné en cour de route?

Bonne série! Et n’oubliez pas : le binge watching nuit gravement à votre vie sociale… mais c’est trop bon!

Publicités

8 réflexions sur “Pretty Little Liars

  1. Pingback: [Film] Boulevard | La tête en claire

  2. Pingback: La tête en claire

  3. J’avoue que je n’ai pas réussi à finir la saison 1! En fait, j’avais commencé en voulant découvrir la série et lorsque j’ai su qu’après 5 saisons on ne savait toujours pas qui était A, j’avoue n’avoir pas trop eu la motivation de continuer… Mais ça a effectivement l’air bien girly et je ne cracherais pas sur le physique des personnages masculins de la série 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai dévoré la saison 1 et j’ai du mettre la saison 2 en pause pour cause de problèmes d’internet. Maintenant que mon internet est rétabli je ne sais pas si je vais m’y remettre… Autant de saisons sans savoir qui est A ça va peut-être finir par m’agacer…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s