Le petit bonheur hebdomadaire #88

Pfiou, cette semaine j’ai traversé la France de long en large : Alpes –> Lille –> Aveyron. Du coup, je n’ai pas beaucoup soufflé, mais j’ai pu faire des petits trucs sympas ! 

Lire la suite

Publicités

Le petit bonheur hebdomadaire #86

Les petits bonheurs sont un peu passés à la trappe ces deux dernières semaines, j’avais besoin de temps pour digérer mon retour, mais aussi, et surtout, pour en profiter, tout simplement. C’est la première fois depuis des années que je n’ai rien devant moi. Depuis la fin du lycée, j’ai toujours tout enchaîné et même lors de mes moments « off » j’avais toujours 100 projets devant moi : des rendus, du travail, des projets, etc. Maintenant, plus rien. C’est à la fois terrifiant, mais aussi reposant. Je suis rentrée chez mes parents, mes seules certitudes concernent mes heures de lecture, et encore ! Bon, chercher du travail n’est pas la chose la plus amusante au monde, mais pour l’instant je n’ai pas encore le couteau sous la gorge donc ça va. Bref, après cette longue intro pour vous expliquer un peu ma situation, je vous présente quelques petits bonheurs de ces trois dernières semaines ! 

Lire la suite

Le petit bonheur hebdomadaire #81

Oui je sais, c’est pas encore l’automne, mais ici il fait plus frais et ça me donne envie de déjà être à la saison des feuilles mortes, du cozy et des soupes de courge ! 

Je ne pensais pas que ça arriverait un jour, mais je commence à avoir un peu envie de rentrer en France. Il faut dire que même si la vie ici est géniale, je me sens un peu loin (6000 km, littéralement) de mes amis et de ma famille. Mais en attendant, pour lutter contre les petits coups de blues, je continue de profiter de ma vie de Montréalaise et les petits bonheurs continuent d’être au rendez-vous !

Lire la suite

Le petit bonheur hebdomadaire #80

Une semaine sous le signe du hamac !

Je ne sais pas comment je me débrouille, mais j’ai beau faire des nuits de longueur correcte, je suis crevée ! Je vais me coucher tôt ce soir, et je vais essayer de grasse matiner ce week-end, ça me fera du bien (même si je me réveille après 8 h 30, je considérerais ça comme une grasse mat’ !). En attendant d’aller faire de beaux rêves, c’est l’heure des petits bonheurs !

Lire la suite