[Du théâtre au livre] Les Monologues du vagin d’Eve Ensler

L’avantage d’être dans une nouvelle ville à l’autre bout du monde, c’est que je suis avide de découvertes et je sors de ma zone de confort en permanence. En allant au théâtre notamment. J’ai entendu parler à de maintes reprises des Monologues du vagin d’Eve Ensler, mais je n’avais jamais fait l’effort de vraiment m’y intéresser. Alors, quand j’ai vu que la pièce passait à la Comédie de Montréal, j’ai foncé ! Et bonjour la claque… Dans la foulée, j’ai aussi lu la version imprimée de la pièce donc j’en profite pour vous faire un petit comparatif. Lire la suite

Publicités

Le petit bonheur hebdomadaire #66

Je viens de passer une excellente semaine, de celles où on se dit que vraiment, la vie est belle et douce ! Alors forcément, les petits bonheurs sont bien présents et je ne vous les raconte pas tous (notamment ma journée cabane à sucre et parc d’Oka dont je parle déjà dans mon article La tête au Canada : premier mois à Montréal), mais c’est parti pour une petite sélection !

Lire la suite

La tête au Canada : premier mois à Montréal

Parc d’Oka

J’ai un peu de mal à croire à l’idée que je vis à Montréal depuis un mois déjà ! Pourtant, j’ai l’impression que mes journées ne s’écoulent pas trop vite et que le temps me file moins entre les doigts. Mais, si je regarde en arrière, j’ai l’impression d’avoir débarqué à l’aéroport avec mon sac à dos il y a à peine trois jours…
Lire la suite

Toffee Darling de Joanne Richoux

Depuis que j’ai eu un foudroyant coup de cœur pour Les Collisions de Joanne Richoux, j’ai envie de suivre avec attention son parcours. Alors quand j’ai vu que Sarbacane sortait un nouveau roman de l’autrice, forcément, je n’ai pas pu résister à la tentation de le demander ! D’ailleurs encore merci l’équipe de Sarbacane ❤ Par contre, je me suis plongée dans ce roman pleine d’enthousiasme, mais ce n’est pas le coup de cœur auquel je m’attendais. Et je dois avouer que j’en suis bien embêtée, car je sais que l’autrice est très présente sur les réseaux et qu’elle traque pas mal les chroniques… J’ai un très grand respect pour les artistes et je trouve ça toujours dur de faire une chronique quand je suis un peu déçue. Mais je vais m’efforcer d’être constructive en vous expliquant pourquoi ce roman n’a pas marché pour moi. Toffee Darling, c’est l’histoire de Viviane, Jérôme et Kathleen dans les années 1960. Les deux premiers vivent une vie de couple qui ne les rend plus heureux et la troisième parcourt le monde comme un pistil de pissenlit. Leur rencontre va les amener sur les routes d’Amérique.  Lire la suite

Le petit bonheur hebdomadaire #65

Pfioulala ! ça fait déjà un mois que je suis ici, c’est vraiment fou comme le temps passe vite… J’ai l’impression de passer mon temps à répéter ça, mais je suis vraiment impressionnée de voir à quel point je suis toujours aussi surprise de le voir filer aussi vite… Encore une fois, ma semaine fut bien remplie, c’est donc parti pour un p’tit rapport du bonheur !

Lire la suite

[Film] Five Feet Apart

De temps en temps, j’aime faire revivre l’ado sensible en moi (ça ne représente pas beaucoup d’efforts, vu que c’est environ 95% de ma personnalité de jeune adulte), en allant voir un bon drame romantique garanti 100 % larmes. Alors quand je suis tombée sur la bande-annonce de Five Feet Apart sur YouTube je me suis dit que c’était un film pour moi. Et là, ô, grand hasard, j’ai réalisé que le film passait en ce moment même dans les salles nord-américaines ! En général les bandes-annonces que je découvre sur YouTube sont souvent pour des films qui ne sortent pas en France où qui sont déjà sortis et pour une fois c’était un film encore à l’affiche ! Ni une ni deux, j’ai foncé, et Five Feet Apart a répondu très exactement à mes attentes. Stella est une jeune femme atteinte de fibrose kystique (le p’tit nom pas mignon de la mucoviscidose). Elle passe une bonne partie de son temps hospitalisée et elle vient justement de commencer un nouveau long séjour. Elle y retrouve Poe, un ami d’enfance atteint de la même maladie, et rencontre pour la première fois le charmant, mais peu optimiste, Will, lui aussi touché par la fibrose kystique. Lire la suite

Le petit bonheur hebdomadaire #64

Et hop, hop, hop une semaine de plus à Montréal ! Je commence à vraiment me plaire ici. Cette ville, bien qu’immense, a quelque chose de terriblement humain. Je m’y sens plutôt à ma place et je commence à avoir ma petite vie ici ! Du coup, j’ai des petits bonheurs à vous raconter à la pelle, j’ai dû faire une présélection, c’est vous dire !

Lire la suite