Bordeterre de Julia Thévenot

Et oui, qui dit « confinement » dit « j’ai du temps pour lire des grosses briques » ! Tout le monde s’emballe pour la récente sortie de Bordeterre alors j’ai voulu voir de quoi il en retournait. Et j’enfile mes petits gants pour attraper mes pincettes, car je sais que Julia, l’autrice de ce roman, mais aussi la géniale créatrice du blog Allez vous faire lire, risque fortement de tomber sur cet article. Il nous est déjà arrivé d’échanger quelques mots et surtout, elle m’a dédicacé mon roman avant qu’il parte de chez Sarbacane, alors oui, j’ai la pression ! Mais je vais m’efforcer d’être aussi honnête que pour toutes les œuvres dont je ne connais absolument pas les créateurs. Dans tous les cas, merci à la team Sarbacane pour ce SP et merci Julia pour ton roman et la dédicace ! Bordeterre, kézako ? C’est l’histoire d’Inès et Tristan qui Débordent. Un peu comme l’eau bouillante hors de la tasse de thé du matin quand on n’a pas arrêté de verser de l’eau parce que notre cerveau est encore au lit. Du coup, ils se retrouvent à Bordeterre, un monde qui repêche ceux qui ont Débordé du nôtre. Lire la suite

L’épouvantable bibliothécaire d’Anne-Gaëlle Balpe, illustré par Ronan Badel

Bon ben avec cette histoire de confinement, peut-être que pour une fois je vais prendre le temps de bloguer ? Je vais déjà commencer par rattraper mon retard en vous parlant de L’épouvantable bibliothécaire d’Anne-Gaëlle Balpe, illustré par Ronan Badel que j’ai reçu il y a presque deux mois. J’ai tellement traîné, c’est scandaleux ! Mais bon avec toutes mes lectures de librairie, les romans passent gentiment à la trappe en ce moment. Ce Pépix nous permet de rencontrer Suzanne qui voit son plan de vacances tomber à l’eau quand ses parents l’envoient à la ferme avec UN seul livre. Elle qui comptait lire roman sur roman, elle se retrouve dans la mouise ! Lire la suite

Ogresse d’Aylin Manço

Qui c’est qui est en retard sur ses SP parce qu’elle lit désormais un roman tous les 36 du mois entre 54 BD ? C’est bibi ! Mais quand j’ai commencé Ogresse, je n’en ai fait qu’une bouchée ! Je crois que je n’avais pas englouti un seul roman de plus de 300 pages en 2 jours depuis que je suis libraire et grâce à Ogresse j’ai pu renouer avec ce plaisir. Encore une fois, je ne peux que remercier la team Sarbacane pour cette fabuleuse lecture ! Dans ce roman, on rencontre Hippolyte qui doit faire face au comportement très très étrange de sa mère. Lire la suite

Les mamies attaquent de Claire Renaud, illustré par Maurèen Poignonec

Oups, moi qui essaye de toujours rédiger mes chroniques au plus tôt après ma lecture, je crois que j’ai échoué ! Je vais donc faire ce que je peux avec mes petits souvenirs décousus de poisson rouge. Cela dit, s’il y a bien quelque chose que je ne perds pas, c’est l’impression globale et je peux vous dire que j’ai trouvé ce récit jeunesse super chouette ! Clémentine et Paul sont les petits-enfants de Lucienne. Par hasard, ils découvrent que leur mamie trempe dans une sombre affaire de braquage, mais qu’est-ce qui peut bien pousser une honorable mamie à se lancer dans le crime organisé ? Lire la suite

Une fille de perdue… c’est une fille de perdue de Claire Renaud

Et si on parlait roman qui divise ? J’ai lu la dernière publication des romans Sarbacane, et comme souvent, je vois passer de nombreux éloges sur ce titre ! Malheureusement, j’ai eu un ressenti qui va plutôt à contre-courant de ce flot de compliments. Je vais essayer d’expliquer de façon aussi juste que possible mon ressenti, j’espère ne pas vous perdre en cours de route ! Lire la suite

La Route froide de Thibault Vermot, illustré par Alex W. Inker

Me voici, me voilà, de retour avec mes gros sabots, pour vous parler de la dernière nouveauté Sarbacane : La Route froide de Thibault Vermot, illustré par Alex W. Inker. Je n’ai pas pu résister à l’alléchante proposition. En même temps, peut-on me blâmer ? Comment résister à l’appel d’un roman illustré, qui plus est un Sarbacane ? Bref, je me suis lancée là dedans sans vraiment savoir de quoi ça causait, et je préfère autant vous prévenir, ce n’est pas un roman à lire dehors un jour froid, vous risquez de geler sur place ! Suivez mes conseils et lisez-le sous la couette avec un bon thé (ou tout autre breuvage chaud qui a vos faveurs, le vin chaud marche aussi). Dans ce roman, on suit Jonas, exilé en plein milieu du Yukon sur un coup de tête de ses parents. Un matin, il part se balader dans la neige. Ce qui devait être une petite randonnée sympa vire à la lutte pour sa survie… Lire la suite

[BD] Le Dieu vagabond de Fabrizio Dori

Je n’ai pas du tout le temps pour chroniquer toutes les BD que je lis en ce moment, mais j’avais vraiment envie de vous parler du Dieu vagabond de Fabrizio Dori. J’en avais entendu parler à sa sortie mais il m’était un peu sorti de la tête. Alors quand j’ai vu cette magnifique BD à la librairie, je n’ai pas pu résister ! C’est l’histoire d’Eustis, un satyre banni du monde des dieux depuis des centaines d’années pour avoir déplu à une déesse lunaire. Depuis, il erre comme un vagabond, et il a la réputation de raconter des histoires qui changent la vie de ceux qui viennent l’écouter. Lire la suite

Falalalala d’Émilie Chazerand

J’ai l’impression de lire beaucoup de livres sortis de chez Sarbacane en ce moment ! Il faut dire que j’ai enchaîné les SP comme des bonbons et je lis aussi leurs fabuleuses BD. Mais aujourd’hui, je suis là pour vous parler de Falalalala d’Émilie Chazerand ! Ce titre me tentait beaucoup, car j’avais adoré La Fourmi rouge (grosse marrade en perspective pour vous si vous ne l’avez pas encore lu). L’autrice reprend quelques ingrédients de son titre précédent avec de petits twists. Richard vit à Tannenland, entouré de toute sa famille de… naines. Dans cette maison conçue pour cette famille de petite taille, il passe pour un outsider avec sa grande taille. Lire la suite

Comme des images de Clémentine Beauvais

Ma relation avec les livres de Clémentine Beauvais est un peu instable. J’ai adoré Les Petites Reines, mais j’ai été déçue par Songe à la douceur et je n’ai pas été convaincue par Brexit Romance non plus. Du coup, quand Sarbacane a proposé à ses partenaires la nouvelle édition de Comme des images (qui doit paraître mercredi), j’ai un peu hésité. Je dois avouer que j’ai accepté cette réception en ayant quelques craintes et c’est finalement une très belle surprise ! Ce roman nous plonge dans l’univers des grands lycées parisiens, avec des adolescents à la vie dorée qu’on biberonne à l’esprit de compétition et des phrases de type « tu feras de grandes choses mon enfant » seriné comme un ordre plutôt que comme un espoir. Mais toutes ces belles assurances partent en sucette quand l’ex de Léopoldine partage à tout le lycée une vidéo qu’elle lui a envoyé en privé.  Lire la suite

Des Astres de Séverine Vidal

Oh, que vois-je ? Un horizon de rentrée littéraire ? Oui, mais ici c’est la rentrée de Sarbacane, il n’est donc pas question de livres pompeux à la couverture blanche (oui, moi et la rentrée littéraire vieillesse, on est un peu fâchés), mais bien de roman fort et humain. Mon partenariat avec Sarbacane est un vrai régal ! En plus, comme je suis vraiment confiante dans leur catalogue, je peux me laisser tenter par les Exprim’ sans trop fouiller, ce qui me permet de me lancer au petit bonheur la chance. Des Astres est un roman assez spécial, pas facile à lire, mais avec beaucoup de profondeur. C’est un livre qui fait cogiter. Mais de quoi ça parle ? D’un côté Pénélope, de l’autre Romane. L’une s’est laissée empoisonner par sa mère qui a réussi à pourrir toute sa vie. L’autre a grandi dans l’amour et a une vie qu’on peut qualifier de douce. Elles pourraient n’avoir rien en commun et pourtant la vie leur réserve de drôles de surprises. Lire la suite