Dans le désordre de Marion Brunet

Je crois que je n’en ai pas encore parlé ici, mais cette année le sujet de mon mémoire porte sur l’engagement social dans les romans adolescents. Dans le désordre est l’un des deux romans de mon corpus avec le génial Shorba, l’appel de la révolte de Gaspard Flamant. C’est un sujet qui me tient à cœur et surtout, je me fais plaisir en faisant des recherches sur ce thème ! Il faut dire que je n’ai qu’une grosse vingtaine de pages à écrire, ce qui est beaucoup moins angoissant que les soixante pages de l’an dernier pour mon mémoire sur la rencontre dans la littérature de voyage. Bref, Dans le désordre, de quoi ça parle ? C’est l’histoire de Jeanne, Basile, Tonio, Jules, Lucie, Alison et Marc. Ils se rencontrent au cours d’une manif mouvementée et, de fil en aiguille, fatiguées par un système social passif et injuste, ils décident de créer leur squat.

Cette bande de personnages est terriblement attachante ! Jeanne et Basile sont un peu au centre de cette histoire et il est impossible de ne pas s’attendrir face à leur relation. Les autres personnages ont aussi leur importance et j’ai adoré la dynamique que forme ce groupe. Débat, humour, réflexion, tendresse, tracas : tout y passe, ils font face ensemble et ils se construisent aussi beaucoup au fil des pages. Il faut dire que la majorité du groupe est constituée d’étudiants et ils apprennent beaucoup au contact des uns les autres.

J’ai adoré la plume de Marion Brunet (que j’aimais déjà depuis ma lecture de Frangine). Franche, incisive, elle nous fait rentrer au cœur de la vie de la bande et j’ai lu ces pages comme si j’étais moi-même au milieu de ce squat. L’alternance des points de vue nous permet aussi de ressentir l’urgence vécue par les personnages. La violence de leurs sentiments face à l’injustice sociale m’a fait vibrer et je ne peux que comprendre leur colère et leur besoin de faire bouger les choses…

Je me suis quand même gardée un « mais » pour la fin. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai un peu vu venir la tournure finale du roman. Du coup, je n’ai pas réussi à m’impliquer autant que prévu dans le final et j’ai été moins emballée que je ne l’aurais voulu. Cela dit avec le recul et maintenant que j’ai laissé le roman se faire sa place dans un coin de mon cerveau, je me rends compte que j’ai quand même été profondément touchée par cette histoire ❤

En bref, un roman hyper fort et poignant. Un texte engagé qui donne soif de liberté et surtout qui donne envie de faire bouger les choses, d’agir. Si ce n’était pas exactement la claque espérée, car j’ai vu venir la fin, ça reste quand même une belle lecture que je ne suis pas près d’oublier ! Encore une fois, chapeau Sarbacane et la collection X’Prim !

Qui a déjà lu Dans le désordre ? Qui compte le lire ? Dites-moi tout en commentaire !

Bon dimanche à vous et à très vite !

9 réflexions sur “Dans le désordre de Marion Brunet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s