De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles de Jean-Michel Guenassia

Je vous l’ai promis hier, je reviens donc avec un article sur un roman de la rentrée littéraire qui est De l’influence de David Bowiesur la destinée des jeunes filles de Jean-Michel Guenassia. J’ai lu ce livre pour un de mes cours qui porte sur la rentrée littéraire et vu que j’avais repéré l’extravagant titre de ce roman en librairie je me suis dit, après tout pourquoi pas? C’est un roman bien moins pompeux que je ne le craignais, parce que oui, la rentrée littéraire et moi on est un peu fâchés, je trouve que c’est souvent surcoté et que les textes sont souvent plus expérimentaux qu’accrocheurs. Donc j’ai été surprise d’engloutir ce roman comme si de rien n’était! De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles, c’est l’histoire de Paul, jeune homme au physique androgyne qui adore semer la confusion dans le regard des autres et se considère comme lesbien. Lire la suite

Publicités

Neverland de Timothée de Fombelle

Ce weekend c’est rentrée littéraire sur La tête en Claire puisque aujourd’hui et demain de vous parle de romans de la RL 2017! Et je commence avec mon chouchou : Timothée de Fombelle et son Neverland ❤ C’est le premier roman pour adulte de l’auteur qui a volé mon cœur lorsque j’ai lu Tobie Lolness, l’un des meilleur roman jeunesse qu’il m’ait été donné de lire ❤ Alors forcément je n’ai pas hésité longtemps, je l’ai même acheté le jour de sa sortie! Timothée de Fombelle reste à la hauteur de ses promesses avec ce génialissime roman sur la recherche de l’enfance. C’est un livre qui peut nous rappeler Peter Pan et qui d’ailleurs y fait parfois référence mais ce voyage au pays de l’enfance et bien plus doux que le Peter de J.M. Barrie. L’auteur nous embarque à la recherche de l’enfance et nous cheminons avec lui à travers les hauts plateaux de l’enfance et le long  du pays des lendemains, celui des adultes.  Lire la suite

Chaman de Maxence Fermine [SP#22]

C’est parti pour une chronique du soir avec Chaman de Maxence Fermine que j’ai pu lire grâce à Netgalley et les éditions Michel Lafon que je remercie! J’ai craqué pour ce roman  à 90% pour sa couverture sobre mais efficace et les 10% restant sont pour son mystérieux résumé. Les apparences sont-elles trompeuses? Et bien ni oui ni non car finalement je ne savais pas à quoi m’attendre! Pour vous résumer la chose de manière un peu moins floue que la quatrième de couverture,  Richard Adam vient de perdre sa mère et lui a promis qu’il répandrait ses cendres sur la terre de ses ancêtres, près de son ancienne réserve. Une fois sur place, il découvre beaucoup sur ses origines et sur lui-même. Lire la suite

C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood [SP#21]

La réputation de Margaret Atwood la précède surtout avec le regain d’intérêt autour de La Servante écarlate depuis son adaptation en série.  Livre que j’ai d’ailleurs chez moi depuis un moment mais que je n’ai toujours pas lu et comme je suis une personne logique j’ai commencé par un autre de ses romans, le dernier en date : C’est le cœur qui lâche en dernier, que j’ai pu lire grâce à Netgalley et les éditions Robert Laffont que je remercie! Ce qui tombe très bien car je voulais découvrir cette auteure depuis un moment ❤ Et quelle découverte surprenante! Dans ce roman, dans un futur pas si futur, une énorme crise financière a frappé une bonne partie des Etats-Unis et de nombreux emplois ont été supprimés créant ainsi un taux de chômage sans précédent et laissant des milliers de personnes à la rue. Charmaine et Stan en font partie, ils ont perdu leur jobs et vivent désormais dans leur voiture. Charmaine fait un petit boulot de serveuse qui leur permet de vivoter mais lorsqu’ils entendent parler du projet Positron, ils n’hésitent pas longtemps à signer. Le projet Positron est mis en place dans une ville close au monde extérieur et contre un mois en prison à travailler pour l’intérêt collectif, les habitants ont droits à un mois avec un travail et des conditions de vie plus que respectable avec deux populations qui s’alternent entre prison et ville chaque mois. Lire la suite

Le Joueur de Fiodor Dostoïevski

Encore un peu de littérature Russe, ça vous dit? Aujourd’hui je vous propose de parler du Joueur de Dostoïevski, toujours traduit par André Markowicz pour Actes Sud! J’ai choisi ce titre en particulier de Dostoïevski un peu par hasard et en même temps car c’est un de ses romans les plus connus. Si j’ai apprécié ma lecture pour ses qualités littéraires, j’avoue que l’histoire m’a un peu fait soupirer par moment… De quoi ça parle? D’Alexeï Ivanovitch qui est persuadé qu’un jour il fera fortune eu jeu de la roulette. Lire la suite

Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine

On se retrouve pour parler littérature Russe aujourd’hui! Je vous en ai vaguement parlé lors d’une dernière chronique : j’ai rencontré André Markowicz qui est traducteur spécialisé dans les auteurs classiques Russes et il est aussi le parrain de ma promotion universitaire. André Markowicz est passionnant et passionné et je suis vraiment ravie d’avoir eu l’occasion de l’écouter! En plus pour l’occasion j’ai enfin pris le temps de découvrir Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine dans l’édition traduite par André Markowicz. Je voulais lire ce livre depuis que j’ai découvert Songe à la douceur de Clémentine Beauvais, dont je ne suis pas fan mais qui m’a vraiment donné envie de découvrir l’oeuvre originale. Par contre je ne saurais pas vous résumer ce livre donc je vous propose les mots du traducteur : « Eugène Onéguine ça ne parle de rien et pourtant il y a tout dedans ». Lire la suite

La Dame de Pique d’Alexandre Pouchkine

Aujourd’hui je vous propose une petite nouvelle Russe à vous mettre sous la dent avec La Dame de Pique d’Alexandre Pouchkine. J’ai lu ce livre pour la fac car à la rentrée la conférence inaugurale de mon Master sera faite par André Markowicz, traducteur spécialisé en littérature Russe qui a notamment traduit l’intégralité de l’oeuvre de Fedor Dostoïevski pour Actes Sud et il se trouve qu’il a aussi traduit d’autres auteurs et textes, dont cette nouvelle! La Dame de Pique est une nouvelle centrée autour d’un mystérieux secret qui permettrai de faire fortune aux cartes. Lire la suite

Les cinq vies d’Emmanuelle Winicott de Marion Lecoq [SP#19]

Aujourd’hui je vous parle d’une toute première pour le blog : un partenariat proposé directement par un auteur! Je vous avoue que j’en suis assez touchée ❤ J’avoue aussi ne pas être parfaite et j’avais mes petits préjugés sur l’autoédition, mais récemment des petits éléments ont pu me faire changer d’avis et clairement Marion Lecoq n’y est pas pour rien! En temps normal je crois que j’aurais refusé cette demande mais bon comme j’étais en arrêt maladie un peu forcé j’ai accepté car j’avais du temps devant moi et grand bien m’en a pris! Les cinq vies d’Emmanuelle Winicott est une nouvelle de 35 pages sur une magnifique histoire d’amitié. Emmanuelle est atteinte d’une maladie grave mais pour lui rendre le sourire Mathilde, sa meilleure amie, lui a concocté 5 jours, 5 aventures, 5 vies pour reprendre courage et renouer avec ses rêves de jeunesse. Lire la suite

La tresse de Laetitia Colombani [SP#18][+Résultat Concours]

Hello! Aujourd’hui j’enfile ma casquette maudite de « la fille qui n’a pas aimé ce roman que tout le monde encense », et c’est bien contre mon gré! J’ai pu lire La Tresse de Laetitia Colombani grâce à Netgalley et Grasset que je remercie pour cette lecture. Ayant vu que le livre se vendait comme des petits pains à la librairie où je travaille, et que ce roman a eu droit à des tonnes de chroniques élogieuses et qu’en plus c’est le livre du moment du club de lecture féministe de Carnet Parisien, je ne pouvais que craquer! Mais je crois que j’en attendais trop et me voilà toute frustrée de ne pas avoir aimé ce livre comme je l’aurais voulu. La Tresse nous raconte le destin de trois femmes réparties dans des pays très différents : Italie, Inde et Canada. Chacune d’elles va devoir affronter une vie qui ne lui fera pas de cadeaux. Lire la suite

Osons! Plaidoyer d’un homme libre de Nicolas Hulot

Je parle rarement de mes lectures hors romans sur le blog car si je suis à l’aise pour parler d’un roman – j’ai les outils pour – quand il s’agit d’essais, de livres de photo, de cuisine ou autre, je ne vois pas bien comment je peux réellement faire une critique car la place du lecteur avec ce genre d’ouvrages est totalement différente de la place du lecteur dans un roman, du moins pour ma part je ne lis pas du tout un roman comme je lis tout autre type de livre. Mais pour Osons, ce qui m’intéresse avant tout c’est de partager les idées que Nicoas Hulot met dans ce texte qui se présente sous la forme d‘un manifeste écologique. Lire la suite