Marche à l’étoile d’Hélène Montardre [SP#20]

Quand Rageot est arrivé sur Netgalley je me suis empressée de demander les deux livres qu’ils proposaient et Marche à l’étoile en faisait justement partie! J’avais d’ailleurs déjà entendu parler de ce livre grâce à la représentante commerciale de Rageot qui est passé à la librairie où je travaille et qui m’avait bien donné envie de découvrir ce roman d’Hélène Montardre. Je remercie donc tout ce petit monde pour cette lecture! Marche à l’étoile est un double récit, celui de Billy esclave en Amérique dans un plantation qui va tenter de fuir cette vie de servitude et celui de Jasper qui 150 ans plus tard va partir sur la trace de son ancêtre pour comprendre ses origines.

J’ai complètement craqué pour la première partie du livre! On suit Billy dans sa fuite à travers les Etats-unis, destination le Canada. La plume dans cette partie est délicieuse, on est pris avec Billy, je me sentais vraiment impliquée dans le récit je voulais toujours savoir ce qu’allait devenir Billy en plus on est presque dans du « nature writing », les paysages décrits sont à couper le souffle, on voit tout un pan de l’Amérique sauvage défiler sous nos yeux et de mon côté c’est un thème que j’adore donc j’ai totalement succombé! Je ne me suis pas attachée à Billy comme j’ai pu le faire pour d’autres personnages mais je l’ai quand même beaucoup apprécié. Il a simplement le défaut d’être un peu trop simplifié, il semble très intelligent mais parfois il agit de manière incohérente, par exemple pour se rappeler qui il est, il aime crier son nom dans la forêt, je peux comprendre mais c’est quand même assez débile de faire ça quand on sait parfaitement qu’on est traqué… Autant se dessiner une cible dans le dos non? Je m’arrête là pour cette partie car sinon je vais trop vous en dire…

Autant j’ai craqué sur la première partie autant la seconde si elle est loin d’être mauvaise m’a semblé beaucoup plus fouillis. On y découvre Jasper qui est en fait un descendant de Billy. Il va se retrouver face au passé de son ancêtre et aux mystères quand aux origines de Billy qui se sont mis en place au début du roman et de là on part sur un festival de découvertes rocambolesques qui si elles sont biens amenées et compréhensibles sont quand même sérieusement tirées par les cheveux et même parfois dures à suivre. En fait en y repensant je réalise que certains morceaux de l’intrigue ne sont pas vraiment résolus par cette partie qui est plus courte que la première (environ 2/3 pour la première partie et 1/3 pour la seconde), en plus le récit y devient très décousu avec des retours dans le passé pas toujours bien expliqués et une alternance de narrateurs qui ont fini par me perdre.

Je déplore donc cette inégalité mais le livre aborde tout de même des thèmes importants avec intelligence : l’esclavagisme et le commerce triangulaire au XIXème siècle, l’importance des origines dans la construction identitaire et les problèmes liés au racisme, notamment la suprématie du « blanc moyen ». Je pense que Marche à l’étoile est l’un des rares romans adolescent que j’ai pu lire sur ces sujets alors je pense que c’est une bonne chose de pouvoir en parler car si notre cher vieux continent est riche en histoire c’est avant tout car personne n’est venu occulter notre culture alors que ce n’est pas le cas de tous les continents et notamment pour les populations d’origine Africaine.

Pour conclure j’ai vraiment apprécié ce livre mais je pense qu’il aurait mérité un peu plus de travail pour la seconde partie qui fait retomber le soufflé qu’avait si bien fait gonfler la première partie. Sincèrement la première partie était pour moi un coup de cœur et j’aurais adoré que le roman continue sur cette lancée. Je vous recommande tout de même ce titre qui malgré quelques irrégularités reste pour moi une belle découverte.

Qui a eu l’occasion de découvrir ce livre via Netgalley? Pour les autres la sortie est prévue le 13 septembre en librairie! On se retrouve en commentaire pour en discuter si vous le voulez!

Des bisous et à bientôt! 

8 réflexions sur “Marche à l’étoile d’Hélène Montardre [SP#20]

  1. Pingback: C’est le premier, je balance tout! #8 + Bilan du mois d’août | La tête en claire

  2. si ce thème t’intéresse, je te recommande la lecture de l’essai  » L’affaire de l’esclave Furcy » de Mohammed Aïssaoui, Prix Renaudt 2010. je viens de le lire et j’ai été « enthousiasmée » par ma lecture.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s