J’ai testé : aller voir un concert de musique classique à l’opéra

praguechambercontent-500x500

Quand on est en Erasmus on a tendance à vouloir profiter au maximum de la vie à l’endroit où l’on est, parfois faire des choses qu’on ne ferrait pas chez soi et pour le coup c’est totalement mon cas! Peu après mon arrivée, j’ai vu en ville une affiche pour le concert du Prague Chamber Orchestra à l’opéra de Cork et ni une ni deux je suis allée réserver mon billet. J’ai toujours eu envie d’aller à l’opéra au moins une fois pour essayer mais c’est vrai qu’en France je n’ai jamais eu le réflexe de consulter le programme de l’opéra de la ville et il faut dire qu’ici je suis plus encline à dépenser mes sous qu’en France. Je pense que tous les préjugés sur l’opéra m’ont aussi un peu freiné. On pense souvent que c’est une activité un peu bourgeoise, pas vraiment faite pour les jeunes, ou du moins c’est les préjugés que j’en avais et bien NON, j’ai été très bête! Je vous raconte mon expérience!

Déjà au niveau de l’âge, j’étais loin d’être la seule dans la tranche des 20-30 ans, ce qui m’a vraiment surprise, on était au moins un quart voir un tiers dans cette catégorie! Après il y a certes pas mal de personnes de plus de 60 ans. Et j’ai aussi été surprise par la décontraction de l’ambiance, je m’attendais à des gens assez chic mais il y a vraiment de tout, des couples bien coiffées en costume/robe à ceux qui viennent avec leurs baskets. J’essaye toujours d’éviter les clichés mais pour le coup je dois avouer que j’avais pas mal de préjugés sur l’opéra! 

Pour en venir à l’événement, je me suis fait avoir pas ma mauvaise habitude d’être en retard, je suis de ces personnes qui sont toujours en retard, jamais beaucoup mais toujours 2-3 minutes. Hors moi qui suis habituée aux concerts dans des salles de concert « normales » je pensais que l’heure sur mon ticket était l’heure d’ouverture des portes, hors que nenni, à 20h pétante, le concert commençait! Je suis arrivée avec seulement 2 minutes de retard mais c’était suffisant pour qu’on me dise que je n’accéderai à ma vraie place seulement à l’entracte, j’ai tout de même réussi à trouver une place à l’avant mais totalement sur le coté, ce qui est bien bête car au final ma vraie place était parfaite, pile au premier rang, en plein milieu de la rangée, face à la scène! Mais bon ce n’est pas un grand malheur, j’ai pu admirer le concert depuis deux endroits différents! Toujours faire contre mauvaise fortune bon cœur!

Bon allez, rentrons dans le vif de sujet, j’arrête de parler de ma vie! Le Prague Chamber Orchestra est un orchestre apparemment assez réputé dans son domaine et c’est l’un des quatre principaux orchestre de musique de chambre d’Europe! La formation du soir était assez riche avec plus d’une trentaine de musiciens, dont une très grande majorité de cordes (violons, violoncelle et contrebasse) et d’instruments à vent dont certains qu’on croise assez rarement dans la vie de tous les jours comme des hautbois et des bassons. Avec en bonus une timbale, qui apporte la petite touche de puissance à l’orchestre! Ce qui m’a surprise, c’est qu’il n’y avait pas de chef d’orchestre, j’ai découvert après recherche que c’est effectivement une particularité de cet orchestre, mais ils ont quand même un « concertmaster » en la personne de Roman Patočka qui est donc violoniste/coordinateur. Et je garderais en mémoire son entrain, sa joie communicative de jouer et ses lacet jaunes qui m’ont fait sourire car tout l’orchestre était habillé de manière très chic, les femmes en robe ou ensemble noir et les hommes en queue de pie, nœud paillon et soulier de cuir. Et lui avec ses petits lacés jaunes espiègles. Je ne sais pas pourquoi, ce détail m’a marqué!   

patocka_small

Un aussi beau sourire ça se partage! Roman Patočka

D’ailleurs tout l’orchestre fait plaisir à voir car on sent qu’ils sont vraiment passionnés et heureux de jouer. Je ne sais pas si j’y suis plus sensible parce que je suis musicienne où si tout le monde le perçoit mais je trouve que la différence est vraiment flagrante quand on sent que les musiciens prennent autant plaisir à jouer que le public à écouter. Ils ont joués surtout des morceaux que je ne connaissais pas, voici la liste si vous êtes curieux :

  • Ludwig van Beethoven : Coriolan, Overture
  • Wolfgang Amadeus Mozart : Symphony No. 38 in D major « Prague »  
  • Bohuslav Martinu: Serenade No. 2 for Two Violins and Viola 
  • Antonin Dvorak:  Czech Suite in D major    

Si vous voulez tout savoir, j’ai totalement adoré cette première expérience de l’opéra! La seule chose que je regrette c’est que ça n’est pas duré plus longtemps, en tout ils ont joué à peine plus d’une heure trente. C’était tellement beau que j’en ai même pleuré, mais bon je ne suis pas une référence dans la mesure où je suis très sensible et je pleure facilement de joie ou de bonheur. Je ne suis pas vraiment une grande consommatrice de musique classique, même s’il m’arrive d’en écouter, c’est assez anecdotique. Mais en concert c’est vraiment différent et c’est totalement prenant, la musique devient envoûtante! Par contre il y a tellement de musiciens que j’ai passé mon temps à papillonner des yeux, j’ai toujours adoré observer mais pour le coup ça ne m’a pas aidé à rester concentrée sur la musique!

Au final je suis tellement ravie de cette première expérience que j’ai bien vite jeté tous mes préjugés à la poubelle et maintenant j’ai bien l’intention de me tenir un peu plus au courant du programme de l’opéra dans ma ville!

Et vous, êtes vous déjà allé à l’opéra? Avez vous certains préjugés sur le domaine?

J’attends vos avis!

Des bisous!

Publicités

15 réflexions sur “J’ai testé : aller voir un concert de musique classique à l’opéra

  1. Pingback: La tête en Irlande : Erasmus S9 | La tête en claire

  2. Pingback: Bilan d’Octobre | La tête en claire

  3. je croyais que tu étais allée à l’opéra, mais ça n’est pas ce que je pensais, il s’agissait d’un concert de musique classique; j’ai assisté à quelques concerts à Poitiers, j’aime ça, mais le prix m’arrête souvent, parce que d’autres dépenses priment souvent hélas. un, non, le plus beau concert auquel on ait assisté est celui de la formation de Jordi Saval, tout y était, la qualité, l’humanité, l’émotion… j’aimerais aller à l’opéra une fois, j’avais les mêmes préjugés que toi et il paraît que c’est tout à fit injustifié. mais pas d’opéra à Poitiers. pour les lacets jaunes, je pense que c’est LE détail pour le désigner « tout de même » comme le conducteur du groupe 🙂 et tu analyses très bien ta vie en Irlande, je crois que tu essaieras de garder cette même curiosité de retour en France.

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai eu la chance de voir deux opéras : la Flûte enchantée de Mozart à la MC2 et Rigoletto au Summum, à Grenoble. Les deux concerts étaient subventionnés par mon travail : sans cela, je n’y serai probablement jamais allée car c’est trop cher moi. Le premier, j’ai tout simplement adoré : j’en avais des frissons dans le dos quand les chanteurs ont débuté le spectacle. C’était magique! Quant au second, le Summum n’est vraiment pas une super salle et les sous-titres n’étaient pas très visibles : du coup, j’étais un peu perdue. J’ai trouvé cela vraiment dommage. Dans tous les cas, je suis d’accord avec toi, il y a beaucoup de préjugés sur l’opéra : c’est sûr que si tu vas à l’Opéra Garnier, à Paris, il vaut mieux proscrire le jean/basket. Mais, je pense qu’en Province, c’est plus décontracté! Et sinon, de quel instrûment joues-tu?

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s