A Court of Mist and Fury de Sarah J. Maas

À mon tour de parler du roman dont tout le monde fait l’éloge : A Court of Mist and Fury de Sarah J. Maas (ACOMAF pour les intimes). Le premier tome, A Court of Thorn and Roses m’avait bien plu mais en y repensant, il avait quand même un petit goût de déception. Surtout qu’entre temps j’ai découvert Throne of Glass, l’autre série de l’auteure qui est une de mes sagas préférées et que je trouve bien plus aboutie que ce que j’ai pu lire pour l’instant de la saga ACOMAF. J’ai une grande confiance en Sarah J. Maas et en plus absolument tout le monde semble être d’accord sur le fait que le second tome est bien meilleur que le premier, j’y suis donc allée pleine d’espoir. Alors certes, j’ai bien aimé ma lecture mais de mon point de vue, ce roman est bien souvent mis sur un piédestal que je trouve injustifié. Sous vos yeux ébahis, voici donc la première chronique mitigée sur ACOMAF!

Premier point : les personnages. J’apprécie plutôt pas mal Feyre mais comme pour le premier opus, si j’arrive à la comprendre, elle ne me transcende toujours pas. Et cette obsession pour les bains, arfffff! C’est vrai qu’une bonne baignoire peut être un lieu de méditation et de calme, mais quand Feyre prend un bain tous les trois chapitres, ça devient franchement lassant! Ensuite vient Rhysand, haaa, Rhysand. Je crois que ce personnage a fait frétiller plus d’une petite culotte de lectrice et je peux le comprendre. Il est mystérieux, dans ce tome on découvre l’homme sous les apparences et il est plein de charme, tiercé gagnant! Oui mais pas vraiment… Même si je l’ai trouvé parfait, je reproche à l’auteure d’user des deux plus grand archétypes du fantasme féminin : un homme mystérieux et torturé ET un homme fort et tendre. En gros « les deux marchent séparément mais si on les met ensemble ça marche à tous les coups, non? ». Encore une fois oui et non, certes c’est attirant mais il a trop pour lui, il est le High Lord le PLUS puissant et il a de TRÈS grandes ailes et des attributs sexuels CONSÉQUENTS. Franchement, à la longue ça fait un peu pub racoleuse non? En fait ce qui m’agace ce n’est pas de craquer pour lui comme tout le monde, c’est le fait qu’il réunisse autant d’attributs. Par contre ce sur quoi je craque sans conditions, ce sont ses tatouages! ❤ J’avoue que ceux qui sont décrits pour ses genoux m’ont fait très envie (je ne sais pas pourquoi mais les tatouages aux genoux, je trouve ça affolant de sexytude!).

Rhysand

Ensuite pour les personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé les membres de la courd de la nuit et la dynamique qu’ils ont tous ensembles. Ils font vraiment chaud au cœur et forment un super groupe! Mais, car encore une fois il y a un mais, la tendance à la romance m’a agacée, si elle n’est pas très présente pour eux dans ce tome, on sent très bien que Sarah J. Maas tire doucement les ficelles pour que tout le monde finisse par former des paires. C’est déjà le cas dans Throne of Glass mais ça me choquait beaucoup moins. Ici on sent qu’à la fin du tome 3, tout le monde aura trouvé son âme sœur. Célibataires : vous ne passerez pas… Autre problème : le retournement de regard sur un personnage. Ceux qui ont déjà lu ce tome verront de quoi je parle, certains membres d’une cour printanière passent de valeureux amants/amis à horribles personnages sans cœur et ce sans la moindre nuance. C’est un bon vieux cliché du triangle amoureux : pour le résoudre, il faut qu’un des deux prétendant soit éliminé, si possible de façon tout sauf discrète. 

Azriel

Pour retourner vers plus de positif, je vous propose un petit point « décors et ambiance ». Alors là rien à dire, c’est ce qui fait que j’ai quand même beaucoup aimé ce roman : Sarah J. Maas a un vrai don pour créer des univers, décrire des lieux et des ambiances. On découvre dans ce roman Velaris, la ville où on rêve tous de vivre ❤ Il y a aussi ce petit chalet enchanté à flanc de montagne et tout un tas d’autres endroits qu’on aurait envie de visiter nous même. Avec ces lieux qui sont souvent des repères et des havres de paix dans la tempête, vont aussi des ambiances toutes cozy et cocoon. Liens d’amitié, réconfort, amour, tout y est et finalement, ce roman c’est quasiment 80% de scènes cocoon (en tout cas dans les scènes que je retiens).

Malheureusement, mon point précédent m’amène au suivant : le rythme. Si j’ai vraiment adoré toutes ces scènes de douceur qui font le charme du roman, franchement il y en a beaucoup trop, le roman fait plus de 600 pages et il doit y avoir maximum 200 pages d’action qui suivent le « schéma Twilight » : 80% de construction des relations et de je t’aime/moi non plus pour finir par 20% d’action. Certes les scènes de relation sont toutes choupi mais vraiment c’est trop long. Par exemple 50 pages pour une dispute+réconciliation verbale+réconciliation sur l’oreiller, c’est trop! Et j’en reviens à Throne of Glass mais au moins dans cet univers, s’il y a aussi souvent des scènes cozy, elles sont généralement bien alternées avec l’action à raison d’un bon vieux 50/50 alors qu’ici on a 20% de mise en place psychologique/70% de relation choupi et 10% d’action répartis en deux endroits vers la fin. Un léger problème de ratio non?

Rhysand

J’ai oublié de le préciser mais j’ai lu ce roman en anglais et il est vrai que ça a pas mal ralenti mon rythme de lecture. Comme le roman ne bougeait pas assez, je n’étais pas suffisamment motivée pour m’y atteler et comme je lisais doucement j’étais encore moins motivée. Résultat : j’ai du mettre presque 50 jours à le lire (j’ai eu le temps de lire presque une dizaine de livres entre temps, certes). Mais je reconnais que la plume de Sarah J. Maas me plait toujours autant ❤ Par contre je ne peux pas en dire autant de la traduction française… J’ai lu ce roman en même temps qu’une amie qui le lisait en français. Un mot m’a interpellée : « shadowsinger », qui défini Azriel. Je trouve ce mot absolument magnifique et je voulais en connaître la traduction. On a donc vérifié, et il se trouve que les phrases qui le contiennent ont tout simplement disparu de la VF! Pas juste le mot mais les phrases avec. Ok le mot est dur à traduire mais je pense qu’on peut au moins trouver une périphrase! Je vous avoue que j’ai été assez choquée de cet écart dans la traduction. Si tout le monde fait ça on ne pourrait jamais vraiment profiter de l’oeuvre telle qu’elle a été pensée… Je sais que la traduction est un art difficile, j’en ai vraiment conscience pour avoir eu des cours dessus, mais j’estime qu’il y a des alternatives plus acceptables que de supprimer toutes les phrases contenant un mot qu’on n’arrive pas à traduire… Pour ma part, ça m’a motivé à lire autant que possible en VO, surtout pour les romans avec des univers riches et un peu fantastiques.

Feyre & Rhysand

Pour finir voici un petit paragraphe pour aborder d’autres idées dont j’ai envie de parler mais que je n’ai pas réussi à caser plus tôt. 1) Je n’ai pas arrêté d’être frappée par certaines similarités avec l’univers de Throne of Glass et j’ai réalisé qu’il y avait pas mal d’auteur.e.s young adult qui recyclent le même schéma quand il a marché une fois : Sarah J. Maas et ses héroïnes qui aiment très fort quelqu’un puis réalisent qu’en fait l’homme de leur vie était un tome plus loin, Cassandra Clare et ses amours impossibles (même si j’adore Cassandra Clare et ses chasseurs d’ombres, toutes ses sagas sont centrées autour d’une romance contrariée!), etc. 2) Dans le roman il y a une scène où un couple parle de contraception et j’en suis toute joie! C’est quelque chose que j’aime beaucoup chez Sarah J. Maas : elle aborde parfois des problèmes liés à la sexualité ou au corps. Dans Throne of Glass, Celaena avait ses règles, ici Feyre parle contraception. Dans les deux cas, c’est la première fois que je vois ces thèmes abordés dans un roman YA! 3) Par contre aucun progrès du côté des hommes, je n’en peux plus des « hommes à grosse bites ». Le porno a déjà bien semé l’idée que les hommes se devaient d’être bien membréa, pitié pas la peine d’en rajouter dans les romans! Alors chère Sarah J. Maas et tous les autres auteurs : à quand des hommes à petite bite? On parle beaucoup des standards de beauté féminine mais je me dis que les hommes ont aussi leurs moules inaccessibles qui doivent tout aussi méchamment donner à complexer.

Pfioulala! En voilà une chronique sans fin! Mais j’avais vraiment envie d’aborder tout ça ici et j’aimerais vraiment avoir votre avis. Je sais que beaucoup d’entre vous ont tout simplement adoré ce roman et je me sens vraiment à contre courant... Cela dit j’ai beau dire, j’ai quand même passé de bons moments de lecture. Et si Throne of Glass restera toujours de loin ma série préférée de l’auteure, je peux comprendre qu’on puisse apprécier ACOMAF qui ne m’a pas déplu non plus.

À vos commentaires! Que vous ayez lu ce roman où non, je veux tout savoir de votre point de vue sur toutes les questions soulevées par ce roman!

Des bisous et à bientôt!

13 réflexions sur “A Court of Mist and Fury de Sarah J. Maas

  1. J’avais beaucoup aimé le premier tome grâce surtout à l’univers et j’ai encore plus apprécié celui-ci. J’ai davantage accroché avec Feyre et j’ai adoré la Cour de la nuit que je trouve beaucoup plus intéressante que celle du Printemps. Mais ce qui m’a bien dérangé est le manque de subtilité de l’auteure. TOUT est fait pour que l’on tombe aux pieds de Rhysand et de ses amis, et tout est donc fait parallèlement pour que l’on déteste les personnages du premier tome, ce qui est dommage de tomber dans une telle facilité. Mais, je suis apparemment faible par rapport à Rhysand même si je suis d’accord avec toi, il a trop de qualités pour être réaliste. Et j’espère que l’auteure va arrêter de faire des commentaires sur ses attributs bien proportionnés, c’est juste saoulant.
    Et je suis surprise pour cette histoire de traduction ! Je fais bien de me mettre à la vo pour le troisième tome (surtout parce que je n’ai pas envie d’attendre la sortie vf et que pour Throne of glass, je pense que je n’ai pas le choix si je veux lire les tomes 4, 5 et 6…)

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan de Mars | La tête en claire

  3. J’ai trouvé le tome 1 très moyen et du coup, ta chronique bien argumentée me motive un peu plus pour m’attaquer à cette suite qui me tente autant qu’elle me fait un peu peur. J’avais entendu parler du changement complet de l’un des personnages et je trouve cela tellement idiot et peu subtil que ça me rebute et pourtant, je ne l’avais pas apprécié plus que cela…

    Aimé par 1 personne

  4. Très intéressante cette chronique ! Tu relève tous les points qui me gêne dans cette saga, mais aussi tous les bons aspects ^^ J’avoue que c’est un peu ma lecture « coupable » depuis quelques mois haha : je vois tous ses défauts mais en même temps…les personnages de la Nightcourt m’ont enchantée, l’univers décrit si fidèlement par l’autrice est fabuleux…j’avoue avoir complètement fantasmé sur Rhysand (j’avais l’impression d’avoir 14 ans à nouveau : pathétique :D) même si je lui préfère Azriel ou Cassian 🙂 La lecture en VO m’a surprise : je ne pensais pas avoir le niveau pour en venir à bout ! Comme toi, j’avais déjà pu constater la traduction un peu bancale sur certains passages…la VO est tellement plus jolie !

    Aimé par 1 personne

      • Oh oui fonce! J’aime tellement cette saga et surtout c’est un vrai crescendo! J’en suis au tome 4 et à chaque tome je suis surprise d’aimer encore plus! Je sais que le tome 1 ne plait pas à tout le monde mais franchement là suite c’est que du bonheur =D

        J'aime

    • Merci =D Ha mais je la ressens aussi cette grosse ambiguïté, à la fois tous ces points me frustrent et en même temps ben j’ai vraiment bien aimé ^^ Pour la VO je te rejoins à 200% je trouve que certaines tournures sont sublimes, il y a plein de mots que je trouve magnifiques. C’est vraiment dommage que la traduction ne soit pas à la hauteur… Je viens de lire quelques extraits et je suis pas loin d’être atterrée, par exemple je crois que le mot « mate » a disparu, dans la traduction c’est quelque chose comme « être destiné à »…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s