Passeuse de rêves de Lois Lowry [LC#16]

Hello, hello! Aujourd’hui je reviens pour vous présenter un livre mignon tout plein : Passeuse de rêves de Lois Lowry. J’avoue qu’au départ j’ai craqué pour des raisons très superficielles : pour cette magnifique couverture et pour son prix très raisonnable (moins de 5€), et puis bon aussi parce que c’est Lois Lowry. Mais qui dit acheter ne dit pas lire tout de suite, surtout dans mon cas… C’est là qu’intervient super Nolwenn, aka l’auteure du blog Chausette & Chocolat, et aussi une très grande paupiette/amie ❤ Elle fait son mémoire sur l’oeuvre de l’auteure alors ça lui fait une super excuse pour lire le livre et moi ma super excuse, ben c’est elle! Vous pouvez retrouver sa chronique par ici. Dans les grandes lignes on était plutôt d’accord au départ, mais dans les détails on a pas vraiment eu le même ressenti et au final on est plus si d’accord… Je vous conseille vivement son point de vue, surtout que comme elle connait bien l’auteure, elle est allée beaucoup plus loin dans son analyse que j’ai trouvé ultra enrichissante, elle m’a donné un éclairage nouveau sur ma lecture! Sinon de quoi donc ça parle? La Petite est passeuse de rêve en formation, son travail est de récupérer les fragments de bonheur des gens pour en faire des rêves à leur transmettre une fois la nuit tombée. Malheureusement pour elle, elle va devoir apprendre à faire face aux Saboteurs dont les intentions sont bien moins louables.

Petite est absolument trop choupinette, croquignone et choupitesque!  Les passeurs de rêves sont en fait de toutes petites créatures qui vivent en groupe dans des « tas » le jour et se répartissent le travail le soir pour donner de beaux rêves à tous les humains et même aux animaux. Petite a vraiment tout de l’enfant curieuse et elle n’arrête pas de poser des questions à ses formateurs. Très Âgé le directeur de son « tas » s’est prit d’affection pour elle et décide de lui confier Vieux et Mince comme tuteur à la place de Tatillonne qui n’en peux plus de l’exubérance de Petite. J’ai trouvé Vieux et Mince attachant, il a un peu un rôle de vieux grand-père attendri pour Petite. Et Tatillonne, et bien elle ne porte pas ce nom pour rien et elle est un peu le cliché de la vielle femme aigrie qui tient un peu trop à son petit confort. On suit également le parcours de plusieurs humains qui sont tous liés : une vielle dame qui fait famille d’accueil, un jeune garçon énervé, et une mère éplorée.

On le voit déjà pas mal à travers les différents personnages : il n’y a pas de demi mesure et si le roman est tout mignon, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de nuances. Les personnages ont pour la grande majorité tendance à être tout noir ou tout blanc. Nolwenn pense justement qu’ainsi ils se complètent mais moi je trouve que c’est un peu trop dichotomique. Après je pense que ce roman est plutôt destiné à une lecture pour des 8-10 ans donc forcément les attentes du lectorat ne sont pas tout à fait les mêmes que les miennes. Et puis un adulte peut aussi y trouver un chouette moment de douceur et c’est déjà pas mal. Pour développer un peu plus, par exemple John, le jeune garçon humain, est toujours énervé mais d’une colère un peu cliché. Je ne dis pas que sa colère est injustifiée mais simplement que son expression est un peu trop… trop! En fait, en dehors des méchants Saboteurs tout le monde fini par être gentil parce qu‘on est tous gentils dans le fond n’est-ce pas? #cacapapillon

Par contre, j’ai beaucoup aimé l’aspect « exploration du mythe du rêve ». Ce  roman m’a un peu fait penser au film Les cinq légendes de Dreamwork (toi même tu sais que j’ai pleuré devant ce film) avec le marchand de sable et le grand méchant tout sombre qui s’acharne à faire peur aux enfants avec ses grands chevaux noirs. J’ai trouvé que les passeurs de rêves étaient un peu une manière de réenchanter le quotidien et de créer toute une histoire sur la création des rêves, c’est tendre et mignon et je pense que les enfants devraient se régaler avec cette histoire qui les fera frisonner juste ce qu’il faut! D’ailleurs on retrouve beaucoup de l’esprit des contes ici mais à la sauce roman, c’est un mélange que je trouve plutôt réussi!

Au final, même si j’ai passé un bon moment de lecture, après coup je regrette cette trop grande simplicité du roman. C’est tout mignon tout plein mais pour pleinement apprécier, il m’aurait fallu un peu plus de profondeur et moins de dichotomie… Donc à réserver peut-être aux plus jeunes, voir même pour une lecture du soir partagée! De mon côté c’est une lecture en demi teinte.

Qui a déjà lu ce roman ou un autre de l’auteure? Dites moi tout en commentaire!

Des bisous, à bientôt et en attendant, faites de beaux rêves!

Une jolie illustration pleine de rêve pour le plaisir ❤

P.S. : Ce livre faisait partie de ma PAL décadente, ça me fait donc un livre en moins!

10 réflexions sur “Passeuse de rêves de Lois Lowry [LC#16]

  1. Pingback: Bilan de Mai | La tête en claire

  2. Je te rejoins complètement sur le côté un peu trop »jeunesse ». Ça ne m’a pas empêchée de beaucoup aimé ma lecture, mais c’est vrai que les personnages, et notamment leurs émotions, auraient méritées d’être plus aboutis. Du coup maintenant, je file voir l’avis de ta comparse pour avoir un autre ressenti 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Haha j’ai si mal de lire que La Passeuse de rêves a un côté trop jeunesse et est trop dichotomique alors que je trouve que non, au contraire ! 😂 Merci en tout cas pour ta jolie description de ma chronique chouchou, t’es si mignonne ! 😘

    Aimé par 1 personne

  4. une lecture en demi-teinte pour un roman dichotomique, voilà qui ne manque pas de sel 😀 perso, je penche plutôt pour ton analyse, le tout-noir-ou-tout-blanc… ben ce n’est pas la vie; mais cette histoire de fabrique de rêves peut être rigolote; les tas : des tas de quoi???

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Passeuse de rêve – Lois Lowry | Chaussettes et chocolat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s