C’est le premier, je fais le bilan ! Mars 2020

Bon, hein, voilà quoi, mars… C’est quand même vraiment fou (à peu près autant que moi depuis que je suis enfermée dans mon appart). Mais comme tout le monde en parle déjà partout en long en large et en travers, moi je vais vous parler de mon bilan du mois avec le p’tit C’est le premier, je fais le bilan ! C’est parti !


1) Mes acquisitions du mois

Alors, en théorie, j’ai été raisonnable, puisque je me suis offert un comics pour lequel j’ai eu un coup de cœur (Huck) et 4 mangas qui sont des suites de séries que je suis. Mais dans la pratique j’ai aussi reçu 5 albums de la part des éditions Les 400 coups (en fait, ce sont des livres sur lesquels j’ai plus ou moins travaillé quand j’y étais en stage). Et j’ai aussi récupéré un service presse à la librairie suite à Angoulême (Géante, qui est un gros gros gros coup de cœur, mais qui n’est pas encore sorti).


2) Mes lectures du mois

Bon ben forcément, avec cette histoire de confinement, j’ai eu du temps pour lire. Ça se ressent surtout au niveau des romans puisque j’en ai lu 8 ! Pour les récits graphiques je suis à 33 et si numériquement, c’est autant que d’habitude dans ma vie de libraire BD, j’ai lu pas mal de très grosses briques donc c’est en réalité un chiffre plutôt élevé. Et comme j’ai du temps, je vais essayer de vous détailler un peu tout ça pour une fois !

Pour les romans :

  • All the bright places de Jennifer Niven, une lecture magnifique qui m’a beaucoup touchée.
  • L’épouvantable bibliothécaire d’Anne-Gaëlle Balpe, illustré par Ronan Badel, un chouette roman jeunesse qui se lit bien.
  • Les Neiges de l’éternel de Claire Krust, j’étais bien partie, mais j’ai lâché l’affaire en cours de route, l’univers est chouette, mais la plume est molle.
  • Bordeterre de Julia Thévenot dont je vous ai déjà parlé dans ma chronique.
  • Les Autodaffeurs 1 de Marine Carteron, je ne suis pas encore 100 % convaincue par ce début de série, mais j’attends de lire la suite pour me faire un avis plus complet.
  • Petit Pays de Gaël Faye, un roman qui est très fort par ce qu’il raconte, mais qui ne m’a pas autant retournée que je ne l’espérais.
  • Soie d’Alessandro Baricco, illustré par Rebecca Dautremer. Un très beau conte japonisant illustré par une artiste que j’adore.
  • You get so alone at time it just makes sense de Charles Bukowski, j’ai adoré découvrir la poésie aux allures beats de cet auteur.

Et c’est parti pour les récits graphiques, accrochez-vous, ça va être long. Mea culpa : j’ai eu la flemme de mettre tous les noms d’artiste, y en a trop, je ne les ai pas de tête et j’ai la flemme de tout recopier depuis mon carnet de lecture.

  • Le Jardin de Rose, une BD aux airs de roman Harlequin du troisième âge, mignon, mais pas fou.
  • Karmen, un BD complètement folle et onirique. Une pure merveille un peu barrée, mais magnifique.
  • Kitsune, un Lost in translation qui m’a laissé mi-figue, mi-raisin.
  • Mon coloc d’enfer 5, j’attendais beaucoup de la suite de ce manga tout choupi mais l’arrivée d’un triangle amoureux évident m’a un peu soulée.
  • Servitude 1, une BD que j’ai lue en ayant la tête dans le pâté, il faudrait que je la relise avant d’enchaîner avec la suite, ça avait l’air prometteur.
  • Huck, un comics terriblement beau, humain et touchant, avec un héros inhabituel et juste ce qu’il faut d’action.
  • Un monde terrible et beau, j’ai lu cette BD sur les conseils d’un collègue, mais je suis complètement passée à côté de la fin.
  • La Bombe, une énorme brique sur l’histoire de la première bombe atomique. Pas réjouissant, mais dingue et très enrichissant !
  • Asadora 1, un début de série manga qui est pour l’instant sympa sans plus.
  • Géante, dont je vous parlais dans mes acquisitions, c’est une BD bluffante, une fresque humaniste et folle, un vrai beau récit initiatique !
  • Pandora Heart 12 & 13, j’ai enfin repris la lecture de ce manga dont j’avais adoré les 11 premiers tomes dans mon adolescence !
  • Les Générations, une BD italienne sur les écarts et les incompréhensions générationnelles, c’était très beau, juste et touchant.
  • La nuit est mon royaume, une BD musicale qui était très très bien partie, mais dont la fin super prévisible m’a un peu blasée.
  • Le cinéaste, Extases & La Décharge mentale sont trois BD érotiques/sur le sexe que j’ai lu, car c’est aussi ça être libraire : pouvoir conseiller tout le monde sur tous les sujets !
  • Le singe de Hartlepool, une BD à l’histoire géniale, mais franchement déprimante sur la connerie humaine.
  • Quatorze juillet, je crois que je ne suis pas une super fan de Bastion Vivès, c’est en soi une bonne BD, mais le sujet n’était pas du tout ma came.
  • Brigada 1, je suis passée complètement à côté, gros flop pour moi !
  • Spider-Man, Renouveler ses vœux 1, un comics qui m’a permis de découvrir une facette de l’univers du héros que je ne connaissais pas du tout !
  • Jean-Doux et le mystère de la disquette molle, une BD polar super décalée et pas trop mal ficelée.
  • Bluesman, une BD pas parfaite, mais au sujet et à l’atmosphère très chouettes.
  • Aama 1, bon on ne va pas se mentir sur cette BD, l’idée est très cool, mais j’ai trouvé que le style avait très mal vieilli, du coup je n’ai lu que le premier tome de l’intégrale…
  • Jessica Jones, Alias 1, j’étais contente de retrouver l’héroïne que j’avais adorée dans la série. Les enquêtes sont plutôt cool, et si ça ne vaut pas la série (parce que David Tennant quoi…), c’est un très bon comics.
  • Olive, tome 1 Une lune bleue dans la tête. Bwarf, c’était beau et inventif, mais l’héroïne ne m’a pas trop parlée (alors que j’adore les personnages introvertis en général).
  • Chroniques Birmanes, j’ai enfin eu le temps de lire un Guy Delisle, je l’aime d’amour cet auteur !
  • Le Transperceneige, intégrale, j’avais adoré le film et si le style graphique de la BD ne m’a pas trop parlé, l’histoire est folle !
  • La licorne, intégrale, une BD un peu dure à suivre, mais à l’univers et au graphisme fou.
  • Le Château des étoiles 1, une vraie merveille graphique cette BD !
  • Les Oiseaux ne se retournent pas, un gros coup de cœur qui m’a mis la larme à l’œil. C’est très dur, mais c’est aussi incroyablement fort et même poétique malgré le sujet.
  • Portugal, j’avais adoré L’Âge d’or de Pedrosa et si Portugal est bien, j’ai été un peu moins bottée.
  • Mauvais genre, une fabuleuse BD inspirée de faits réels.

Si vous avez tenu jusqu’à la fin de cette liste, je vous tire mon chapeau, on peut dire que vous êtes persévérant !


3) Les autres articles du mois sur le blog

Oui, bon, alors, comme d’hab depuis quelques mois, je publie assez peu de chroniques de livres et encore moins du reste… Mais j’ai quand même eu le temps de vous concocter le troisième article de la série Un livre, Un thé !


4) Mes trouvailles du web

On l’a un peu zappé avec le confinement cette affaire des Césars, mais je vous mets le lien vers la tribune de Virginie Despentes qui est fracassante et tellement juste « Désormais, on se lève et on se barre ».

Et je vous mets aussi un p’tit poème de Cécile Coulon (si vous voulez de la poésie contemporaine décoiffante et touchante, il faut la suivre sur Facebook, par ici !)

LE RAFFUT DES OISEAUX

Il fallait bien que cela arrive :
la rue n’est plus à nous, le ciel ne l’a jamais été.
Ils sont là par dizaines, alignés sur le toit
où je monte chaque jour
en fin de matinée :
ils se tiennent les ailes pliées ou
bien lancées, narguant les cheminées,
piquant du bec quand on sort les containers.
Ils chantent et sifflent et piaillent,
ils piaulent, ils goualent, ils s’exercent
à envahir le boulevard, à combler la cathédrale
et envoûter ses flèches.

Il fallait bien que cela arrive :
petite, je vivais au-dessus des gorges
où la rivière braillait sans cesse.
On s’endormait le soir
dans les rafales de l’eau qui passait
sous la cour. La brume hissait sa voile,
jusqu’au petit matin la nuit toussait des étoiles.
Ce torrent m’a manqué. Le voilà remplacé
par un concert de mélodies cassées :
ils ont repris la ville, soldats de plumes
et de becquées. Non d’ailleurs pas
des soldats : c’est nous, d’abord, qui les
avons attaqués. Comme le reste.

Sur le toit je prends conscience
que pour comprendre ceux qu’on aime
nous sommes si mal placés.
Au ministère ils prennent conscience
qu’en France les ouvrières essentielles
sont les plus mal payées.

Il fallait bien que cela arrive :
les rues sont vides et les hôpitaux pleins.
Le vacarme de la vie quotidienne
a quitté ses places publiques, ses cafés,
ses comptoirs, ses magasins.
Tous les mots terribles sont entassés
sur les bras des infirmières,
dans les couloirs blancs où l’on
cherche chaque jour un
lit supplémentaire.

Il fallait bien que cela arrive :
sur le toit, ce sont eux les bergers
nous sommes le troupeau.
Nous l’avons mérité
le raffut des oiseaux.

 


5) Les petits bonheurs du mois

Comme ça me manquait trop de parler de mes petits bonheurs, j’ai décidé de réintégrer cette partie dans ce rendez-vous, après tout, l’article original crée par Allez vous faire lire contenait déjà une telle partie.

  • Pour la première fois, j’ai écrit pour le site Actualitté dont Momie (la librairie où je bosse) est partenaire. Je suis un peu fière.
  • Début Mars, les auteurs Julien Monier et Gaet’s étaient en dédicace à la librairie et le soir, avec ma collègue Noémie on est allées au restau avec eux et ce fut une soirée mémorable. On a bien ri, bien mangé et bien bu ! J’espère qu’ils reviendront en dédicace, ce sont deux p’tits rigolos que j’aimerais bien revoir.
  • Ce mois-ci, j’ai commencé mon jardin ! Bon avec le confinement c’est un peu tombé à l’eau par la suite, mais c’était quand même un sacré bonheur d’en profiter au début du mois ❤
  • Avant le grand blocus j’ai aussi eu du temps pour profiter des douces soirées au bar et j’ai pu voir de plein de monde, c’était génial, du coup je continue avec les apéros Skype. Et en parlant d’amitié, le confinement m’a permis d’avoir du temps pour renouer avec une amie québécoise et j’en suis plus que ravie !
  • Enfin, qui dit confinement dit un max de temps avec mes colocs et je suis tellement heureuse qu’on s’entende si bien ! On se fait des bonnes bouffes, souvent; on boit du vin, parfois; et on joue à Mario Kart, tout le temps. Bref, même si on commence à griller nos neurones, ce n’est quand même pas si mal de se taper des fous rires et de s’entendre aussi bien !

Et voilà, c’est tout pour ce mois-ci ! Je vous souhaite bien du courage pour ce qui s’annonce comme un probable mois complet de confinement

Et vous, quel est votre bilan ?

Bonne semaine !

14 réflexions sur “C’est le premier, je fais le bilan ! Mars 2020

  1. Ah oui en effet beaucoup de récits graphiques ^^ J’ai vite regardé la liste, Olive me tente beaucoup 🙂 Tu es bien entourée pendant le confinement, ça a l’air de très bien se passer avec tes colocs, c’est chouette !

    Aimé par 1 personne

  2. Quel bilan ! Impressionnant !

    J’ai des livres dans ma PAL, comme Bordeterre (ma prochaine lecture donc je ne lis pas ta chronique tout de suite), Petit pays ou Soie.
    J’avais adoré Les Autodafeurs, donc j’espère très fort que la suite te plaira davantage !
    Sinon en BD, je n’ai lu que Mauvais genre, Le singe de Hartlepool, Jean-Doux (j’avais beaucoup aimé ce roman graphique complètement barré) et Le château des étoiles (ces BD sont tellement sublimes !). En tout cas, tu donnes envie d’en découvrir plein !
    Je note Huck, je me dis qu’il pourrait faire un chouette cadeau pour mon copain (cadeau que je lirai aussi avec plaisir évidemment…).

    Félicitations pour ton article et je te souhaite une aussi bonne suite de confinement vu que ces quinze premiers jours semblent s’être passé plutôt dans la bonne humeur !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s