Un livre, Un thé #3

Mais non, vous ne rêvez pas ! Voici un nouveau numéro du rendez-vous (pas très régulier, certes) Un livre, Un thé. Dans la situation actuelle, je passe mon temps à boire du thé, ça m’occupe et c’est très agréable et réconfortant, donc je vous propose quelques accords livre/thé avec une édition spéciale littératures graphiques !

Quel meilleur combo qu’une bonne tasse de thé et un livre à déguster ? Vous n’avez pas de meilleure idée ? C’est bien ce que je pensais ! Voici le concept de ce rendez-vous : je vous propose de découvrir trois thés/infusion et pour chaque proposition, un livre qui, je trouve, correspond bien ! Je choisirai un thé noir, un thé vert et une infusion. En fait, j’ai toujours rêvé que si j’ouvrais une librairie, je proposerais à mes clients une petite sélection de thés en vrac avec chaque sachet associé à un livre, l’idée étant de repartir avec son combo gagnant ! Et en faisant ça sur mon blog, je peux en profiter pour vous parler de mes deux drogues préférées, c’est pas trop beau ça ? Vous dialoguez donc depuis le début avec une junkie (si vous saviez le nombre de drogues légales que je consomme).

Thé noir

Pour cette édition, je vous propose le Yunnan, qui comme son nom l’indique provient au départ de la province homonyme. C’est un thé noir qui a un goût extrêmement chaleureux et comme c’est un thé d’origine (issu d’un jardin, cultivé selon des règles précises et non parfumé) il est à la fois simple, mais extrêmement riche. Le mien vient du Palais des thés, mais toutes les boutiques de thés en ont plusieurs de différents jardins à proposer. Pour vous donner une idée, il me donne l’impression d’être dans un gros plaid, à l’aube, avec une bonne odeur de printemps ❤ C’est un thé plutôt fort en gout mais le contraste avec sa douceur en fait une merveille. Ce qui me fait penser au personnage du comics Huck. Huck possède des pouvoirs surnaturels, avec un don pour retrouver ce qui a été perdu et une force surhumaine. Et le seul but d’Huck c’est d’aider les gens, il est ce qu’on qualifierait en langage vulgaire un « simple d’esprit » mais il ne se sert de ses pouvoirs que pour faire de bonnes actions et il est tellement gentil et dénué d’arrières pensés. Ce comics est un vrai coup de cœur pour moi et je suis ravie de pouvoir vous en parler !

Thé vert

Ha, le thé blanc ! C’est mon chouchou de l’après-midi, peu concentré en théine, il est tout doux et léger comme un nuage. Celui-là vient du Jardin des thés à Grenoble, il est mélangé à un peu de thé vert et à quelques fruits jaunes ainsi que de la fraise. Si vous n’êtes pas grenoblois, vous pouvez en trouver des équivalents qui sont des variations autour du Bai Mu Dan. C’est un thé très gourmand qui va parfaitement avec le printemps tout juste débarqué ! Il a un petit goût malicieux, avec un nom qui donne des envies d’Asie et surtout de découvertes, et pour ça, qui de mieux que Guy Delisle et ses Chroniques birmanes ? J’adore ses BD reportage. Comme sa femme travaille pour Médecin sans frontières, il la suit et se retrouve homme au foyer à garder leur progéniture. Mais sur son temps libre, il arrive à visiter la ville et il nous fait découvrir le pays avec lui, de la géopolitique aux petits riens du quotidien. Meilleur moyen de voyager sans sortir de son canapé !

Infusion

Pour conclure cette sélection, je vous propose un p’tit pisse-mémé ! Une infusion tout ce qu’il y a de plus basique : le tilleul. Avec une cuillère de miel, idéalement un bon miel de montagne, vous serez au top ! Cette infusion a quelque chose de régressif, surtout pour moi, car ma mamie m’en faisait quand j’étais petite avec des fleurs séchées du tilleul qui était dans la cour de la maison de famille. Le goût est on ne peut plus simple et il m’évoque les soirées d’été au calme alors pour le plaisir du contraste je vous propose un manga qui se déroule en Scandinavie ! Soupinou de Yuu Horii et une petite pépite de douceur. On ne peut rien imaginer de plus cosy puisque l’héroïne qui tient une échoppe de soupe, vit avec son frère bibliothécaire, et ils recueillent Soupinou, une petite créature velue aux allures de chat qui adore par-dessus tout… la soupe ! Tout comme la tisane au tilleul, c’est un plaisir simple et régressif qui vous fera fondre de l’intérieur et vous finirez aussi détendu qu’un chamallow !

Et voilà pour cette nouvelle édition ! Est-ce que ça vous a plu ? N’hésitez pas à me donner vos propres accords Livre/thé, ça m’inspirera peut-être la découverte de nouveaux horizons lithéraires !

Je vous fais des bisous et je vous dis à bientôt avec d’autres tasses de thé et encore plus de livres !

18 réflexions sur “Un livre, Un thé #3

  1. Pingback: C’est le premier, je fais le bilan ! Mars 2020 | La tête en claire

  2. Pingback: Mars 2020 – Au Bazart des Mots

  3. Pingback: Tag – Un livre, un thé #1 – Au Bazart des Mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s