[Série] The Umbrella Academy

Eh oui, je fais partie de celles et ceux qui cèdent facilement aux sirènes des séries Netflix. Ce n’est pas toujours une grande réussite (j’ai abandonné Titans par exemple), mais avec Umbrella Academy, c’est une autre paire de manches. Déjà on a un casting assez solide et de toute façon, j’étais complètement hypée depuis la première bande-annonce de la série. Alors, est-ce que Umbrella Academy tient ses promesses ? C’est ce que je vais essayer de vous expliquer dans ma chronique ! Pour le résumé de départ, un riche excentrique adopte sept enfants, tous nés le même jour de mères qui n’étaient même pas enceintes. Le phénomène ne s’est produit qu’une fois, mais tous les enfants nés de cette façon ont des pouvoirs extraordinaires.

Pour commencer par les personnages, je dois vous confesser que la raison n° 1 qui m’a fait commencer la série est Ellen Page. J’aime beaucoup cette actrice et la voir au casting m’a vraiment donné envie d’en savoir plus. Malheureusement, son personnage, Vanya n’est pas aussi chouette que voulu. C’est le vilain petit canard, l’enfant qui n’a pas de pouvoirs et si elle a une réelle importance dans l’histoire, c’est un personnage très fade (mais très bien interprété), qui se laisse ballotter par les évènements… Par contre sacrée révélation avec Klaus, interprété par Robert Sheehan. L’acteur est connu pour son personnage barré de Nathan dans Misfits et encore une fois il joue un p’tit gars haut en couleur. Klaus fuit son pouvoir en étant perché 24h/24, il est à la fois hilarant, doux-dingue et attachant. C’est vraiment LE personnage le plus réussi de la série. J’ai aussi adoré Cinq, le voyageur du temps. C’est un gars de plus de cinquante balais coincé dans le corps d’un tout jeune ado, l’acteur (Aidan Gallagher) est absolument génial et a su donner une grande richesse à son personnage en nous faisant bien ressentir le décalage entre son apparence et son esprit. Les autres membres de l’académie ne sont pas inintéressants, mais ils ont moins de panache et d’intérêt je dirais. Cela dit à mon grand étonnement j’ai craqué pour Diego, le lanceur de couteaux. C’est un crétin, mais un crétin qui finit par devenir attachant.

Pour ce qui est de l’intrigue, on ne va pas se mentir, c’est un peu le bordel. En plus, il y a pas mal de choses qui sont très prévisibles dans le fil de la narration. Les indices sont trop gros, dès que les scénaristes veulent nous en donner un, ils mettent le paquet, c’est le 14 juillet autour dudit indice pour être sûr que personne ne le ratera. Il est aussi beaucoup question de voyage dans le temps et si globalement cette partie est bien gérée, il y a plein de flottements sur cette donnée de l’univers, ce qui laisse l’impression que c’est réfléchi à l’arrache. Après, le fil se suit bien et on a envie de continuer pour en savoir plus. Par contre pour ceux qui pensent avoir affaire à une potentielle saison 1 fermée, ce n’est pas du tout le cas, la fin appelle à 300 % une saison 2 ! Si elle n’a pas encore été officiellement annoncée, je pense qu’il n’y a pas de raison de douter qu’elle le sera très bientôt.

Sinon, la série est très bien produite, il y a une bonne atmosphère, la place de la musique est soignée et la bande-son est aux petits oignons ! Le vrai point fort étant le côté très décalé de la série avec quelques personnages complètement barrés (Klaus, Cinq) ou encore inattendus (un majordome primate, une maman cyborg). The Umbrella Academy a su développer son univers pour réussir à se démarquer mais ça ne suffit pas à faire oublier la paresse d’un scénario parfois un peu attendu. Les ficelles scénaristiques sont énormes et auraient gagné à prendre en subtilité. Au final, j’ai quand même adoré cette série d’une grande efficacité et je pense bien être au rendez-vous pour la saison suivante, ne serait-ce que pour retrouver tous ces personnages hauts en couleur.

Qui s’est déjà fait la série ? Donnez-moi votre avis en commentaire !

Bon dimanche et à très vite !

14 réflexions sur “[Série] The Umbrella Academy

  1. J’avoue que j’ai du mal à regarder des séries Netflix quand tout le monde en parle (je n’ai pas accroché pour the OA ou même la Casa de Papel). Pourtant pour Umbrella Academy j’ai adoré le résumé et la bande annonce. Je connaissais l’acteur Tom Hopper pour son rôle de Perceval dans Merlin et j’étais contente de le retrouve même si je n’accroche pas avec son personnage. J’ai découvert Robert Sheehan dans rôle de Simon dans le film Mortal Instrument et je n’avais pas accroché mais dans son rôle de Klaus il est génial. J’avoue que mes personnages préférés sont Klaus et Numéro Cinq pour leur côté décalé mais je pense que cela est surtout dût aux talents des deux acteurs.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai adoré cette série ! Même s’il y a des détails assez prévisibles comme tu dis, ça ne m’a pas dérangée plus que cela, j’ai passé un bon moment. Mon chouchou est Klaus mais ils ont tous un petit quelque chose qui les rend attachants ! Vivement la suite 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je te rejoins pas mal : un univers intéressant mais une faiblesse scénaristique qui a un peu de mal à tenir en haleine. Par contre, moi, j’ai pas mal aimé le personnage de Vanya. Bon, on voit vite comment elle va finir mais Ellen Page est magistrale dans le rôle (oui, comme toi, je craque pas mal pour l’actrice^^) et sa descente aux enfers / son pétage de câble franchement bien orchestrés. J’adore la relation Klaus-Ben. Klaus est cool en soi, oui, mais pour moi c’est leur relation qui fait monter le truc un cran au-dessus.
    Après, un truc qui m’a pas mal gênée et que je semble être la seule à trouver bizarre, c’est la relation Allison-Luther. Bon, le perso de Luther ne m’enjaille pas de base, donc ça n’aide pas. Mais ils sont frère et sœur, quand même ! Même sans aucun lien du sang, ce qui fait une fratrie, c’est d’être élevé ensemble, de partager un passé, une expérience, une famille (même adoptive) en commun… Donc même si ce n’est pas réellement répréhensible, ça coince un peu pour moi comme relation alors même que personne dans la fratrie ne s’en étonne, que la question n’est même jamais soulevée, que ça ne leur pose pas plus de dilemme que ça à ce niveau-là. Je dois être puritaine sur les bords, ça doit être ça xD

    Aimé par 1 personne

    • Je pensais un peu comme toi pour Amidon et Luther mais au final, il sont un peu élevés comme dans un orphelinat du coup ils ne se considère pas totalement comme frère et soeur, cela dit j’suis quand même relativement d’accord avec toi c’est assez spécial 😅 Et en plus leur couple n’est pas particulièrement attachant 😕 Et je suis bien d’accord pour Klaus et ben 😊

      Aimé par 1 personne

  4. ça semble assez déjanté et en même temps prévisible,c’est bizarre ton truc. j’aime bien l’expression de 14 juillet 😀 tu as un jolie don pour décrire ton ressenti sur les films. mais ai-je loupé un truc, ton excentrique, il a une raison de faire ça? un objectif genre construction ou destruction de qq chose? bon, je vais m’associer à ton abonnement netflix 😀

    J'aime

    • Oui c’est assez spécial comme série ;D Oh merci c’est très gentil ❤ Oui en fait son pouvoir, c'est de voir les morts et de pouvoir leur parler sauf que ça le rend dingue et quand il se drogue son pouvoir ne marche plus, à force il est devenu accro et du coup il est perché en permanence ^^ Et l'objectif c'est d'éviter l'apocalypse =D

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s