[Animé] Aggretsuko

Pour la toute première fois sur le blog, un animé ! J’en regardais un peu étant ado (Bleach notamment) et depuis, plus rien. Mais comme j’ai des amis qui en regardent, je m’y suis remise un peu, avec Samuraï Champloo notamment. Et puis au détour d’une BD, j’ai découvert Aggretsuko (c’était dans La fille dans l’écran de Manon Desveaux & Lou Lubie). Comme le format était assez court (10 épisodes de 15 minutes), c’est devenu notre « série de travail » avec une amie. Dit comme ça, ça sonne bizarre, mais en fait on travaille une heure et ensuite on regarde un épisode : c’est un bon rythme ! Et du coup, on a plié la série en moins de deux. Aggretsuko, c’est l’histoire d’une jeune femme qui bosse dans un grand bureau (une office lady comme on dit au Japon), malheureusement son travail est tout sauf épanouissant et elle trouve un exutoire dans… le métal !

Tous les personnages sont représentés sous les traits d’animaux anthropomorphisés. C’est très drôle de découvrir à chaque fois le lien entre le caractère d’un personnage et l’animal choisi pour le représenter. Par exemple, Restuko, l’héroïne, est un panda roux, elle est trop craquante ! Un peu niaise aussi parfois. Ses schémas de pensée, qui sont un peu vieux jeu, sont contrés par ses amies Fenneko (fennec), Gori (gorille) et Washimi (messager sagittaire, oiseau communément appelé… secrétaire !). Personnellement, mes petits chouchous sont Haïda le tendre maladroit (Hyène), et Fenneko qui est assez cynique mais toujours très drôle avec son premier degré.

Ce qui frappe avec Aggretsuko, c’est que c’est une critique très acerbe de la société sous des apparences toutes mignonnes. Il y est beaucoup question des problèmes de la vie professionnelle : burn-out, harcèlement au bureau, sexisme, bullshit-job, etc. Et surtout, la série se fait la porte-parole d’une génération coincée entre des envies de révolution et de modèles nouveaux, tout en ne sachant pas vraiment comment sortir d’un modèle économique écrasant. On retrouve des personnages plus foufous avec des lignes de vie erratiques comme des protagonistes plus « sérieux » à l’image de Retsuko qui a trouvé un bon poste avec un salaire assuré tous les mois. C’est une sacrée peinture sociale que cette série.

J’ai beaucoup aimé l’humour et le second degré de la série. Quand Retsuko pète un câble, elle va se cacher dans les toilettes pour chanter du métal. Le contraste entre son masque social tout calme et cette métalleuse énervée est tout simplement hilarant. Il y a également de l’humour dans la relation entre les différents personnages, mais aussi un peu de tendresse avec une petite intrigue amoureuse qui rend la série toute choupi.

Pour ma part, je pense qu’Aggrestuko est un OVNI par rapport à tout ce que j’ai pu voir avant. C’est une série qui se laisse regarder avec beaucoup de plaisir et surtout il y a deux niveaux de lecture qui peuvent convenir à tout le monde en fonction de vos envies. D’un côté, c’est un animé drôle et choupi, de l’autre, c’est aussi une critique sociale qui fait cogiter sur la place du travail dans notre monde moderne. Je ne peux que vous recommander cette mini-série et pour ma part, j’attends la saison 2 avec une grande impatience !

Qui connaissait déjà ? Qui est tenté ? Dites-moi tout en commentaire !

Des bisous et à bientôt !

17 réflexions sur “[Animé] Aggretsuko

  1. Pingback: Bilan écran – Février 2019 – Chat'Pitre

  2. tant qu’à faire je préfèrerais les sous-titres en japonais 🙂 je ne sais pas si je tiendrais longtemps à regarder des animaux anthropomorphisés??? et de toute façon je ne suis pas abonnée NFlix. le contenu m’aurait fortement intéressée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s