[Manga] Le Secret de l’Ange de Shiki Kawabata

Le problème avec les séries de manga c’est que je ne sais jamais quand faire ma chronique : premier et deuxième tomes ? Un peu tôt pour vraiment se faire un avis, sauf qu’après il se passe deux à quatre mois entre chaque publication et arrivée au quatrième volume, mes souvenirs du premier opus ne sont plus très fiables. En plus, il reste souvent de nombreux tomes à paraître et mon opinion n’est donc pas forcément représentative de la série. Heureusement, dès fois il y a des séries de taille tout à fait raisonnable comme Le Secret de l’Ange en quatre tomes ! Au moins, pas de dilemme pour moi, je sais que je n’ai qu’à chroniquer à la fin de la publication. Sena est une jeune fille calme et exemplaire, mais son passé n’a pas toujours été lumineux. En effet, sa prof de dessin préférée est morte assassinée dans un incendie lancé par son meilleur ami d’enfance, l’Ange. Mais Sena n’a jamais cru à la version officielle et quand Itsuki, le frère de Mlle Yuki (sa professeure) surgit dans sa vie, elle décide de relancer l’enquête pour innocenter l’Ange. 

Pas de doute, on est bien dans un shôjo : héroïne douce et un peu fleur bleue, triangle amoureux, beaux garçons, le tout dans un lycée. Jusque là, vous vous dites que c’est mal parti, mais finalement il y a tous ces petits twists en plus qui font que ce manga est une vraie réussite. Déjà, il y a une belle teinte polar dans cette série. L’intrigue ne prend pas vraiment la forme d’une enquête, mais petit à petit on en découvre de plus en plus et je dois avouer que la fin m’a bien surprise ! Si le triangle amoureux est plutôt raté car on comprend rapidement dans quel sens il se dirige, j’ai quand même aimé l’univers et les liens entre ses personnages. 

Sena est une chouette fille, somme toute héroïne assez transparente, mais pas moins attachante. Itsuki est peut-être un chouia trop classique et légèrement prévisible, mais j’ai bien aimé son métier de botaniste. Et enfin, l’Ange est mon personnage chouchou ! Il se dévoile tout doucement et c’est vraiment lui qui apporte de la profondeur au récit, car finalement le plus gros de l’intrigue tourne autour de ses actions. Par contre, les personnages secondaires portent bien leur nom, ils sont tout à fait… secondaires !

Ce manga est aussi très intéressant pour son lien à l’art, notamment à travers Mlle Yuki, l’ancienne professeure de dessin. L’Ange a un rapport très complexe avec ses envies artistiques et il se blâme énormément pour ce qu’il s’est passé plus tôt dans sa vie avec Sena et leur professeure. Il y a aussi beaucoup de thèmes transversaux comme l’acceptation de soi, le deuil, la maltraitance, etc. qui sont tous exploités avec beaucoup de justesse.

Si ce manga a quelques petits défauts (un peu classique sur certains codes du shôjo), ça reste une très belle réussite ! En plus, les dessins de Shiki Kawabata sont splendides et c’est une histoire qui se suit avec plaisir. Pour tout vous dire, c’est une très belle surprise pour moi, car je n’en attendais pas grand-chose au départ, mais en quatre tomes, Le Secret de l’ange nous offre une superbe histoire riche et complexe.

Crédit @marycat_s_life

Qui a déjà lu ce manga ou en a entendu parler ? Dites-moi tout en commentaire !

Des bisous et à bientôt !

Une réflexion sur “[Manga] Le Secret de l’Ange de Shiki Kawabata

  1. Pingback: Bilan de Novembre | La tête en claire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s