[BD] L’Homme Gribouillé de Frederik Peeters & Serge Lehman

Même si le blog a été bien calme récemment, je n’en ai pas oublié ma toute nouvelle passion pour les BD! J’ai vu passer L’Homme Gribouillé un peu partout et du coup j’étais bien tentée de lire une BD encensée par la critique. Jusqu’ici j’avais surtout pioché des BD au hasard des conseils, sans vraiment faire attention à la critique. Et bien je ne suis pas déçue du voyage! Cette BD a une vraie singularité et je vous en parle un peu plus après. Pour ce qui est du résumé, on retrouve trois femmes, trois générations : Maud, la grand mère, Betty, la mère et Clara, la fille. Le passé de la plus ancienne va rattraper Betty et Clara qui vont devoir faire face aux démons de leur famille, de manière… littérale! 

J’ai beaucoup aimé ce croisement des trois générations, même si la grand-mère n’est pas très présente, il y a un peu un effet chœur polyphonique de femmes dans cette narration. Elles sont toujours le centre de l’action, le moteur de l’histoire. Les hommes sont d’ailleurs plus cantonné à des rôles assez sombres qui renvoient à la bassesse de la psychologie humaine. En fait il y a un côté très Maupassant dans cette histoire car la part de fantastique, bien que très présente est toujours un peu incertaine, nous offrant une belle atmosphère de doute avec une pointe de glauque lié à l’imaginaire du cauchemar. Golem, homme-oiseau, nuits pluvieuses et massacres sanglants, tout y passe mais avec subtilité, je n’aime pas les ambiances trop lourdes et là, il y a pile ce qu’il faut!

Le style est assez particulier, tout en noir et blanc avec des contrastes assez fort, il m’a fallu un temps d’adaptation à cette esthétique mais j’ai fini par rentrer dans cet univers avec délice! Les traits sont assez atypiques, comme un mélange de manga et de gothique… C’est un peu dur à définir alors je vous laisse plutôt vos faire une idée à travers les illustrations de l’article, ça sera plus simple! En tout cas on sent toutes les influences qui s’entremêlent dans cette oeuvre (Le Fantôme de l’Opéra par exemple) qui n’en est pas moins unique en son genre pour autant!

L’Homme Gribouillé est une belle briquette de plus de 300 pages, du coup j’ai vraiment eu plein de temps pour m’immerger dans le récit et ce fut un pur plaisir. Par contre, ayant lu énormément de nouvelle fantastiques « classiques » dans ma vie d’étudiante en lettres, j’ai trouvé que les thèmes traités ne l’étaient pas forcément de manière super originale donc si j’ai aimé la BD pour son ambiance et sont triptyque de femmes, l’aspect fantastique ne m’a pas forcément renversée. Mais n’hésitez pas à rencontrer L’Homme Gribouillé car c’est vraiment une chouette découverte quand même! Oh et point bonus pour le monde du livre qui se déroule en filigrane, la grand-mère est auteure et la mère est éditrice ❤

Qui l’a déjà lu ou en a déjà entendu parler? 

Bon dimanche et à bientôt!

7 réflexions sur “[BD] L’Homme Gribouillé de Frederik Peeters & Serge Lehman

  1. Pingback: Bilan de Juillet | La tête en claire

  2. Je suis pas du tout BD, mais les dessins sont sublimes ! L’architecture parisienne est même presque plus belle sur les dessins que dans la réalité ^^ Cette BD à vraiment l’air top, je la note au cas où un jour j’ai envie de tenter 🙂 Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s