Chasseur d’orage d’Elise Fontenaille

9782812600180_1_75

Waouh un roman sur le blog, ça faisait longtemps dites donc! C’est dingue, ça fait un mois que je n’ai chroniqué aucun roman sur le blog, mais il faut dire que je lis peu en ce moment et tout ce que j’ai lu ce mois-ci ce sont mes romans de mémoire que j’ai déjà chroniqué lors de ma première lecture et la suite d’une saga en cours… Mais comme ça me manquait un peu trop de prendre le temps de lire juste pour le plaisir, ce matin j’ai choisi un petit roman et je l’ai lu d’une traite! Pour ça, je sais que la collection Doado est une valeur sûre, leurs romans (petits ou non d’ailleurs) sont toujours des merveilles! Et franchement cette lecture m’a fait autant de bien que prévu si ce n’est plus. Décidément sans la lecture, je ne ferais pas long feu! Pour le résumé : Herb à été élevé par son grand père, un chasseur d’orage. Mais à sa mort il est obligé de retourner chez son père, un riche exploitant qui gagne son argent en abattant des arbres et qui vit avec une femme superficielle au possible. Depuis qu’il est arrivé, Herb n’a qu’un seul projet : partir. Après avoir fugué il rencontre trois autres jeunes et ils décident de faire ensemble un road trip de 2500 km pour enfin offrir à Herb la promesse que lui avait faite son grand père, voir les ligntening fields.

Les Joshua trees, un endroit où s’arrêtent les personnages.

Bon déjà il est question d’orages, de road trip dans les grands espaces nord américains, d’une bande d’amis nouvellement formée, d’indiens et de jeunes âmes écorchées par la vie, moi je suis déjà vendue! C’est tout ce que j’aime compressé dans un petit roman de 90 pages, ça ne pouvait que bien tourner! C’était tout pile ce qu’il me fallait. Élise Fontenaille nous fait voyager avec ces quatre grands ados, libres et ivres de leur jeunesse. C’est un tableau touchant, qui fait rêver et qui fait aussi pleurer. En très peu de mots je me suis retrouvée complètement embarqué dans le vieux van de ces quatre loustics!

Les lightning fields, c’est un grand espace aménagé par un artiste qui a un installé des poteaux en métal pour attirer la foudre et créer des tableaux naturels incroyables.

J’ai trouvé les thèmes choisis par l’auteure très bien menés : deuil, amitié, amour naissant, passé, écologie. Il y a un peu de tout par petites touches et le tout forme un super cocktail ❤ Les personnages, qu’ils soient secondaires où non, portent (pour la plupart) beaucoup de gentillesse et ils m’ont réchauffé le cœur et même parfois tiré une petite larme. On découvre Herb au fil des pages et on découvre aussi ses nouveaux amis, leur histoire, sans forcément parler de leur futur, c’est comme une parenthèse enchantée, un été où on se fiche des conséquences. C’est tout ce dont je rêve en ce moment donc ça m’a fait un bien vraiment fou! 

Je pense avoir lu ce roman pile au bon moment et c’est pour ça que je l’ai tant aimé mais je pense qu’il saura vous plaire aussi! C’est une très belle histoire, pleine de douceur, de poésie et de vie. De ces histoires qui vous recollent un peu l’âme

Qui connaissait déjà? De mon côté je compte bien continuer ma découverte des œuvres d’Élise Fontenaille!

Des bisous et à bientôt!

5 réflexions sur “Chasseur d’orage d’Elise Fontenaille

  1. Pingback: Bilan de Juin | La tête en claire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s