L’école est finie d’Yves Grevet

Et hop, encore un mini Syros dans ma bibliothèque! Je crois que mon amour pour cette collection n’est plus un secret… J’ai acheté L’école est finie quand j’étais à Montreuil, pour le simple plaisir de continuer à explorer cette collection ❤ C’est une sorte de mini dystopie : dans un futur proche, une grande crise financière a rendu les populations pauvres incapables de financer l’éducation de leurs enfants. Pour « compenser » de grandes entreprises se sont proposées pour prendre en charge cette éducation en échange d’années de services. Ainsi les enfants sont éduqués pour une seule entreprise avec des maths, des langues et du sport liés aux travaux de la compagnie.

Même si je n’ai pas autant accroché à ce livre qu’à d’autres de la collection, je trouve qu’encore une fois l’auteur a su monter un univers fou en peu de pages. L’idée que les entreprises puissent sponsoriser l’éducation fait clairement froid dans le dos. Yves Grevet nous fait bien comprendre pourquoi sans en faire des tonnes. Un enfant rattaché à une entreprise de jardinage? Il fait des Math avec les promos sur l’engrais. Ses cours de sports consistent a courir chargé de sacs de terreau et s’il rapporte de l’argent à l’entreprise il se voit récompensé avec des bons d’achats pour sa famille. En prime, à la fin de sa scolarité il doit une vingtaine d’années à son entreprise. Flippant non? Et pourtant je me demande si c’est si irréaliste? L’état tends à vouloir privatiser de nombreuses choses alors peut-être qu’un jour ce sera au tour de l’éducation, j’espère ne pas voir ce jour arriver… 

La mise en place de l’univers est top et il y a aussi une note positive dans ce petit roman qui je pense peut être mis entre toutes les mains sans problèmes. Ça ne peut pas faire de mal de réaliser à quel point une bonne éducation est importante pour égaliser les chances de tous dans la société!

Qui connaissait déjà cette histoire? Qui l’a lu? Est-ce que vous êtes curieux de la découvrir? Dites-moi tout en commentaire!

Des bisous et à bientôt!

8 réflexions sur “L’école est finie d’Yves Grevet

  1. C’est évident que la formation solaire dédiée est exagérée… mais dans une moindre mesure, plus tard dans les études et avec moins de « dette » en année, l’idée n’est peut-être pas absurde 🤔 parce que parfois, la différence entre école et travail est trop énorme ! Je vois cela lorsqu’on tente d’embaucher…

    Aimé par 1 personne

  2. je ne connais pas cette histoire, mais elle illustre la différence de point de vue entre ceux qui attendent de l’école qu’elle éduque-cultive-forme l’esprit, et ceux qui attendent qu’elle prépare à la sortie du système scolaire vers le monde du travail.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s