S’Enfuir. Récit d’un otage de Guy Delisle

Aujourd’hui on se retrouve pour causer BD, parce que ça faisait longtemps! Le weekend dernier a eu lieu à Clermont-Ferrand le Rendez-vous du carnet de voyage, qui a lieu chaque année autour de ce thème. Pour ce nouveau cru, avec mon master nous étions accréditées comme invitées donc j’ai pu voir plein de conférences dont une qui m’aura marquée puisque c’était le débat avec Christophe André, ancien employé de Médecins Sans Frontières qui a été retenu comme otage pendant 111 jours en 1997 et Guy Delisle, bédéiste qui a fait une BD de la captivité de Christophe André.

Cette conférence fut ultra enrichissante car ces deux hommes sont très gentils et ouverts à la discussion. Christophe André a une façon bien à lui et pleine d’humour d’aborder sa captivité et j’avoue que ça fait relativiser sur les petits tracas du quotidien! Pendant la conférence ils ont raconté comment Guy Delisle en est venu à dessiner l’histoire de Christophe André et comment il a fait pour mettre en page cette histoire pour le moins inhabituelle.

J’ai plongé dedans la tête la première et j’ai eu l’impression de tenir en apnée jusqu’à la fin tellement j’avais du mal à lâcher cette énorme BD (+ de  400 pages!) une fois que j’y étais! Techniquement il ne se passe pas grand chose puisque S’Enfuir raconte près de 4 mois de captivité. Et pourtant cette BD est super riche! Guy Delisle a un trait qui fait ressortir tous ces petits détails qui changent tout alors que le décor est toujours des plus sommaire. Il a su mettre en valeur certains angles de vue pour nous faire vivre cette expérience comme si on y était. Et surtout même si c’est très répétitif on ressent un peu ce que ça peut être de rester enfermé dans une pièce avec presque aucune lumière, attaché à un radiateur pendant des dizaines de nuits.

Les tons de bleu-gris choisis installent aussi une atmosphère unique dans la BD et c’est une sacrée découverte que permet S’Enfuir. Je ne peux que vous recommander cette super BD qui m’a captivée du début à la fin!

Qui connait? Qui a déjà lu S’Enfuir?

A bientôt!

Publicités

11 réflexions sur “S’Enfuir. Récit d’un otage de Guy Delisle

  1. Pingback: [BD] Le Guide du mauvais père de Guy Delisle | La tête en claire

  2. Pingback: Bilan de Décembre & Tops de 2017 | La tête en claire

  3. Pingback: C’est le premier, je balance tout! #11 | La tête en claire

  4. Pingback: Résultats du speedBooking du 25 novembre 2017 – SpeedBooking

  5. Pingback: Bilan de Novembre | La tête en claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s