Throwback Thursday Livresque #56

C’est jeudi, et si on se faisait un petit TBT? Toujours avec la douce Bettie Rose Books! Le thème de la semaine est : 

Ma plus belle histoire de quête

Le sujet était assez large et au départ j’ai pensé à une quête un peu fantastique façon Arthur & le Graal, mais j’avoue que je vous ai déjà parlé de la plupart de mes livres fantastiques préférés et qu’aucun ne m’a tapé dans l’œil par rapport à ce sujet, du coup j’ai choisi de parler de quête d’identité avec Je suis qui je suis de Catherine Grive!

Je suis qui je suis c’est l’histoire de Raph’, on ne sait pas si c’est une fille ou un garçon et cette question trotte aussi sérieusement dans la tête de Raph’. L’auteure réussi à merveille à nous laisser dans le flou car pendant la moitié du livre Catherine Grive n’utilise pas une seule structure de phrase où un accord pourrait trahir de le sexe de son personnage. En plus c’est un très beau roman sur l’adolescence (comme toujours dans la collection DoAdo du Rouergue ❤ ). Je suis qui je suis est un livre très court que j’ai littéralement dévoré en une heure et que j’ai tout simplement adoré, j’en garde d’ailleurs un très bon souvenir alors que je l’ai lu il y a environ un an et demi.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez retrouver ma chronique par ici!

Et vous, quel est votre livre de quête? 

Des bisous, des bonnes lectures et à bientôt!

13 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque #56

  1. Pingback: Bilan de Novembre | La tête en claire

  2. Pingback: Throwback Thursday de Bettie Rose # 35 : « The road is now calling » – June & Cie

  3. Pingback: Throwback Thursday Livresque #57 : Ma plus belle quête | BettieRose books

  4. je suis allée lire ta chronique; beau travail que de parvenir à garde le mystère, mais avec moi, ça ne marcherait pas, j’ai pris l’habitude d’aller voir un peu du côté de la fin du bouquin… 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Je ne connaissais pas et je ne pense pas l’avoir déjà vu sur la blogo.
    Je ne lis pas trop de livres sur l’adolescence, mais ta chronique donne envie de se pencher sur ce roman qui a l’air plein de sensibilité. L’idée de cacher le sexe du personnage aux lecteurs pendant la moitié du livre est originale et audacieuse… En tout cas, la question m’intrigue déjà !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s