The Dark Artifices, tome 1 : Lady Midnight de Cassandra Clare [LC#14]

Cassandra Clare a encore frappé et me voici à nouveau sous le charme de l’univers des chasseurs d’ombres pour une nouvelle trilogie encore plus prometteuse que ses aînées. Même si le cycle originel restera mon chouchou de cœur, je crois que cette nouvelle fournée sera mon numéro 1 inavoué! J’ai acheté ce livre dès sa sortie en VO mais bien sûr j’ai attendu des lustres avant de le lire et c’est grâce à Imène du blog Faith in words que je m’y suis enfin remise, puisque nous avons lu ce livre en lecture commune! Et pour l’anecdote, j’ai oublié ma magnifique édition VO à l’hôpital après mon opération donc j’ai du la racheter en VF pour pouvoir finir ce livre, malchance quand tu me tiens… Dans ce nouvel opus, on découvre l’institut des chasseurs d’ombres de Los Angeles, où vivent Emma Carstairs et Julian Blackthorn, deux parabataïs. Les parents d’Emma ont été assassinés il y a plusieurs années et leur meurtre n’a jamais vraiment été résolu. Alors quand de nouveaux corps qui présentent les même marques sont retrouvés, Emma est bien décidée à mener l’enquête, quitte à y perdre des plumes.

Ce nouveau duo est à tomber par terre et les personnages secondaires ne sont pas en reste! Bien sûr on recroise certains des anciens personnages des livres précédents pour le plus grand bonheur des mordus de la saga, mais le vrai bonheur de ce roman c’est bien la découverte des nouveaux personnages. Dans l’institut, Julian doit s’occuper de ses quatre frères et sœurs qui ont entre 7 et 15 ans. Les plus jeunes sont à croquer et j’ai tout particulièrement craqué pour Tavy le petit dernier! Suivre toute cette fratrie donne vraiment l’impression d’être avec cette famille quand on lit le livre, j’ai vraiment vu tout ce petit monde défiler sous mes yeux! En plus ce tome est aussi peuplé d’autres créatures, un nouveau sorcier à rencontrer (un ami de Magnus, tiens tiens, … ❤ ), des elfes de la chasse sauvage, des vampires dealeurs de pizzas et autre réjouissances!

Pour ce qui est de nos deux personnages principaux, Emma ne fait pas partie de la famille du point de vue du sang mais c’est tout comme, elle s’intègre parfaitement dans la fratrie de Julian. Je l’ai vraiment adorée car elle n’a pas les défauts que pouvaient avoir Tessa et Clary, les héroïnes des séries précédentes. Elle est totalement badass, très forte, un peu tête brûlée mais elle a aussi le cœur sur la main! J’ai vraiment aimé son charisme et ses valeurs. Elle croit en l’amitié, elle fait tout pour ceux qu’elle aime et elle se bat comme une tigresse pour ses idées! C’est le genre d‘héroïne inspirante que je veux voir dans tous les romans! Et Julian, alors là Julian ❤ Il n’a pas le charisme éclatant des Herondale (comme Jace et Will) mais il n’en est que plus touchant. Suite à la mort de ses parents il est devenu plus qu’un frère pour les siens, presque un père de substitution. C’est un guerrier certes mais aussi un artiste et un jeune homme incroyablement doux et sensible. Impossible de ne pas craquer pour son grand cœur et son âme torturée ❤ Il va si bien avec Emma, leur lien de parabataï et tout simplement parfait!

Sinon Cassandra Clare oblige, les amours frustrées sont au rendez-vous! Si encore une fois la nouvelle relation mise en place est génialement torturante je trouve que certaines avancées sont top brusques et manquent un peu de subtilité. Mais bon on ne va pas se mentir, je suis vendue quand même! Pour ce qui est de l’intrigue plus globale, encore une fois la magie opère, l’auteure réussit toujours à me surprendre et creuse à chaque nouveau roman son univers sur lequel on découvre toujours plus! Lady Midnight développe même un petit côté enquête policière et bien sûr je n’avais absolument pas vu venir la fin! En plus il y a plusieurs intrigues parallèles qui se mettent en place et qui tissent une toile complexe et exquise (j’aime particulièrement le développement autour de Mark Blackthorn et de sa psychologie elfique si particulière). Je ne veux pas trop en dire pour ne pas vous spoiler mais si Emma et Julian sont au centre de l’intrigue on suit beaucoup les autres personnages et leurs aventures.

Vous l’aurez deviné, encore une fois, cette nouvelle série est pour moi un coup de cœur! J’ai diablement hâte de lire la suite qui est déjà sortie en VO! Malheureusement le tome 3 n’est prévu que pour 2019 alors je pense faire durer le plaisir et attendre un peu avant de lire la suite! En tout cas si vous ne connaissez pas The Mortal Instruments je ne sais pas ce que vous attendez pour vous lancer!

Pour vous motiver, voici ma chronique de la première trilogie et ma chronique du premier tome de la trilogie préquel. Vous pouvez aussi découvrir le film par ici!

Des accros au monde des chasseurs d’ombres parmi vous? Moi je sus définitivement mordue!

P.S. : Imène n’a pas trop le temps de lire en ce moment du coup elle a mis cette lecture de côté pour une durée indéterminée, mais vous pouvez aller voir son blog en attendant sa chronique!

3 réflexions sur “The Dark Artifices, tome 1 : Lady Midnight de Cassandra Clare [LC#14]

  1. Pingback: Bilan de Décembre & Tops de 2017 | La tête en claire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s