Osons! Plaidoyer d’un homme libre de Nicolas Hulot

Je parle rarement de mes lectures hors romans sur le blog car si je suis à l’aise pour parler d’un roman, j’ai les outils pour, quand il s’agit d’essais, de livre de photo, de cuisine ou autre, je ne vois pas bien comment je peux réellement faire une critique car la place du lecteur avec ce genre d’ouvrages et totalement différente de la place du lecteur dans un roman, du moins pour ma part je ne lis pas du tout un roman comme je lis tout autre type de livre. Mais pour Osons, ce qui m’intéresse avant tout c’est de partager les idées que Nicoas Hulot met dans ce texte qui se présente sous la forme d‘un manifeste écologique.

Pour remettre les choses en contexte, ce livre à été écrit à l’occasion de la préparation de la COP 21 qui a eu lieu fin 2015. Ce sommet sur l’écologie avait pour but la négociation puis la signature des accords de Paris qui ont pour objectif la limitation du réchauffement climatique. Nicolas Hulot voulait par ce manifeste encourager les politiciens à agir pour de vrai et non pas à faire des promesses en l’air. Le livre se présente en trois parties, la première est le manifeste à proprement parler sur l’importance de faire dès à présent le choix d’une économie centrée sur l’écologie. La seconde partie propose 12 idées concrètes aux dirigeants pour des gouvernements respectant la terre et favorisant sa protection et enfin la troisième partie propose 10 mesures applicables immédiatement par tout le monde au quotidien.

Alors pourquoi j’ai eu tout particulièrement envie de vous parler de ce manifeste? Parce que je crois profondément en l’importance de l’écologie, je pense même qu’il est vital de commencer à prendre conscience de la gravité de la situation et du gaspillage engendré par notre société hyper consumériste. Je pense avoir des enfants un jour mais je me demande si on peut décemment vouloir laisser à nos enfants une terre qui ressemble plus à une grande poubelle à ciel ouvert. J’ai découvert l’existence de ce qu’on appelle le « septième continent », c’est un immense amas de déchets (5 fois la superficie de la France) qui s’est formé dans l’océan atlantique (bizarrement pile entre les deux continents les plus riches…). Bien sûr je me dis que ce n’est absolument pas cet héritage que je veux laisser à de potentiels enfants. Dans Osons, Nicolas Hulot nous prouve qu’il est possible de faire évoluer nos gouvernements dans une direction beaucoup plus éco-responsable et tout aussi prospère, l’idée n’est pas de croître sans cesse, il faut aussi savoir se réjouir de ce qu’on a et la terre nous offre tellement, c’est d’une tristesse sans nom de la saccager pour notre petit confort.

J’ai vraiment aimé les idées que fait passer Nicolas Hulot car je crois en cette idéologie! Les trois parties m’ont intéressée, même si la dernière, avec les conseils pour tous les citoyens que nous sommes, est un peu plus évidente (sur les 10 propositions je pense en appliquer 7-8 du mieux que je peux avec mes moyens d’étudiante). Par contre ce qui me désole c’est de voir que la COP 21 n’a pas donné grand chose, la plupart des statistiques montrent que l’objectif de plafonner le réchauffement climatique de 2°C est très mal parti (avec la courbe actuelle à la date choisie on serait autour de +5°C). Récemment Trump à annoncé vouloir se retirer des accords. Si des dirigeants se permettent de prendre ça à la légère, malheureusement, à notre échelle de petits citoyens nous somme très vite de belles poussières… Mais malgré cela je continuerai de mettre un pull plutôt que monter le chauffage, me déplacer autant que possible à vélo plutôt qu’en voiture, etc. Car finalement grand politiciens et gros magouilleurs ou pas, si on est 7 milliards à faire attention et à être raisonnable, on peut tout à fait changer la face du monde et rendre à notre planète ce qu’elle nous offre. La beauté du monde mérite bien qu’on sacrifie un peu notre petit confort, je ne dis pas que nous devrions tous aller vivre dans des grottes et aller chasser nous même notre pitance mais quelques petits efforts de la part de tous peuvent sauver la planète.

Voilà, c’est pour tout ça que je trouvais important de partager ce court ouvrage qui propose des idées qu’il est grand temps de mettre en pratique. Et vous, quelle est votre position par rapport à l’écologie? Je ne suis pas là pour juger, donc la bienveillance est de mise dans les commentaires et le débat est ouvert!

Sur ce je vous laisse sur une citation de Paul Watson :

Publicités

6 réflexions sur “Osons! Plaidoyer d’un homme libre de Nicolas Hulot

  1. C’est difficile de changer ses habitudes mais quand on change une, puis une autre, on se rend compte qu’en faisant de petits pas on avance et on progresse. Je ne suis pas militante, il y a encore beaucoup de choses que je pourrais améliorer dans mon quotidien, mais j’en ai conscience et c’est déjà une belle avancée que de s’en rendre compte !

    Je trouve ça chouette que tu parles de cette lecture dans ton blog car la lecture ouvre l’esprit et nous pousse à nous intéresser à ce qui nous entoure. Par contre, j’ai du mal à écouter Nicolas Hulot quand il donne des conseils. Quand on sait que sa fondation reçoit de l’argent d’entreprises qui polluent par exemple… je pense que sa nomination dans un ministère est un gros coup de communication et qu’il ne changera pas grand chose puisque lui-même n’écoute pas les conseils qu’il donne aux autres.

    Mais je reconnais que si ce livre peut faire prendre conscience de l’urgence à changer nos modes de vie, alors c’est tant mieux !

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai qu’à force on a tous du mal à croire ceux qui fricotent avec les hautes sphères et des gros sous comme quoi l’argent corrompt vraiment tout =/ C’est tellement dommage d’avoir des idées et de ne pas les appliquer, c’est même nocif à son niveau, ça laisse au gens le loisir de se dire « bah c’est ptet pas si important » … Mais en attendant c’st vrai qu’il est ultra important d’agir même si ce n’est qu’à notre mesure =D

      Aimé par 1 personne

  2. Autant je suis très sensible à ces idées, à l’écologie, à la consommation raisonnée et responsable etc… Autant Hulot m’a un peu déçue en acceptant son poste de ministre donc je ne pense pas lire le livre… Peut-être plus tard 😀 En tout cas, je trouve ça bien que tu en aies quand même parlé, il faut discuter de ce genre de sujet, qui sait, si tu arrives à sensibiliser une seule personne, ce sera toujours une personne de plus à faire attention au monde et son avenir ^-^

    Aimé par 1 personne

  3. J’attendais ta chronique de ce livre avec impatience !
    Aah, l’écologie… Je fais partie de ceux qui militent, qui tentent en ce moment même de changer leur mode de vie, d’améliorer la gestion des déchets (donc d’en produire moins, ce qui n’est pas aisé d’ailleurs) etc.
    Mais je fais en même temps partie des grands pessimistes sur la grande question de notre futur.
    J’ai récemment regardé un drôle de petit film documentaire sur Arte, « Les petites bottes jaunes », et c’est dans ce film si je me souviens bien (ou alors c’était dans le reportage d’avant) qu’un monsieur avait expliqué que la probabilité qu’un être humain se sente responsable, s’engage et s’organise en communauté afin d’agir pour une cause précise était très instable… et dépendait en fait de beaucoup de facteurs préalables, liés à notre place dans la société, dans une communauté donnée, et la manière dont nous interagissons avec nos congénères. Édifiant. Cela explique vraiment que, peu importe combien de fois on alarmera les gens, certains continueront à s’en foutre royalement. C’est malheureux.
    Quand je pense au nombre de fois qu’une personne m’a répondu « mais ça ne sert à rien si je suis la seule à faire ça ! »… Au bout d’un moment, je ne vois pas comment leur expliquer plus clairement que, même de son côté, on peut contribuer à changer les choses…
    (Désolée pour ce commentaire peu joyeux xD)

    Aimé par 1 personne

    • Ha non mais je te rejoins tellement, j’essaie vraiment d’agir au mieux de mon côté, et d’en parler autour de mois mais c’est tellement vrai qu’il est dur de faire changer les mentalités, ceux qui ne se sentent pas concernés se disent que de toute façon qu’ils agissent ou non ça ne changera rien. Malheureusement c’est un peu vrai à l’unité mais l’idée c’est qu’une personne qui agit pousse les autres à agir et que si on est 7 milliards à faire quelques petites choses c’est là que tout changera réellement! Pour ce qui est de la question du futur des fois j’y crois car il y a des personnes merveilleuses qui agissent et des fois quand je vois la force de l’inertie humaine je baisse complètement les bras …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s