[Du livre au film] Everything Everything

   

Il est bien rare que j’aille voir un film en ayant lu le roman vraiment très peu de temps avant et avec Everything Everything on peut dire que ce fut presque simultané car j’ai commencé le roman deux jours avant d’aller voir le film! Tout est donc bien frais dans ma tête pour faire la comparaison, par contre j’ai fini le livre juste après avoir vu le film donc j’ai découvert la fin au cinéma, et je crois que ça a joué dans ma manière d’apprécier les deux œuvres différemment. Pour ceux qui vivent dans un univers sans actualité littéraire, de quoi parle Everything, Everything? C’est l’histoire de Madeline, jeune fille atteinte du syndrome de l’enfant bulle, depuis 18 ans elle vit enfermée chez elle et le moindre contact avec un air non filtrée pourrait la rendre gravement malade ou pire… Sa vie est d’une régularité sans faille entre ses cours en ligne, ses lectures, son infirmière et sa mère. Mais le jour où une nouvelle famille emménage en face avec leur intriguant fils Olly, la vision de Madeline sur sa propre vie va être bouleversée.

Je dois avouer un truc, à force d’entendre des tonnes d’éloges sur la blogo sur ce livre je m’attendais à une pépite forte, bouleversante, pleine d’émotions qui me ferait verser toutes les larmes de mon corps alors que finalement on est plus dans la douce romance adolescente mignonne et gentillette mais pas transcendante non plus. Et même si j’ai passé un bon moment autant devant mon bouquin qu’au ciné, j’ai quand même été un peu déçue car j’en attendais trop. Donc toi gentil lecteur qui n’a pas encore eu l’occasion de lire ce livre, je te conseille sincèrement de ne pas avoir d’attentes aussi hautes que moi, ça devrait t’aider à mieux apprécier l’oeuvre!

Une fois ce constat passé, j’ai craqué pour Madeline et surtout pour Olly. Madeline est très attachante, douce et résignée à son sort, je trouve admirable sa manière d’accepter son enfermement, moi je crois que j’aurais fini par me cogner la tête au mur jusqu’à la commotion cérébrale! En plus elle a un très chouette rapport au livre que j’aime beaucoup et elle tient un blog, ça devrait parler à plus d’une personne par ici! J’ai trouvé l’actrice très bien choisie. Ensuite Olly; Ha Olly! Il m’a totalement fait craquer! Mais autant Madeline reste à peu près la même entre le livre et le film, autant le Olly du film est (trop) largement simplifié… Dans le livre il a une partie de l’histoire qui lui est consacrée avec son père violent et alcoolique et sa volonté de protéger sa mère et sa sœur, ce qui passe presque totalement à la trappe dans le film à tel point que si je n’avais pas lu le livre je n’aurais pas compris ou j’aurais du deviner la logique derrière tout ça. En plus Olly à droit à plein de petits détails charmant dans le roman, son aptitude au parkour, ses passions et surtout son humour! Il est vraiment l’atout qui apporte un peu de fraîcheur et de légèreté à l’oeuvre.  Alors que dans le film finalement c’est juste un joli garçon (ok l’acteur est charmant et très bien choisi ❤ ) qui s’il est touchant est quand même hyper passif et tous les petits détails le concernant faisaient le sel du livre, du coup le film est un peu fade de ce côté là…

La scène du Kouglof m’a fait mourir de rire, tu comprendras si tu as lu le livre jeune padawan!

Pour ce qui est de l’histoire je vous avoue avoir été un petit peu dépitée, si les deux premiers tiers sont charmants et plein de vitalité, la fin m’a déçue car j’ai eu l’impression que l’auteure prenait une voie un peu trop facile et ne traitait plus vraiment son thème, en fait je me suis sentie trahie et abandonnée avec cette fin que je n’avais pas vue venir et qui en même temps semble un peu trop parfaite…

Mais le sourire d’Olly est là pour sauver tout ça!

Ensuite quand le livre restait plutôt cohérent et expliquait bien les problèmes liés à la maladie de Madeline, le film passe trop vite sur les détails et devient donc incohérent parfois, en fait le film est sympa dans son ensemble mais dans le détail c’est un échec pour moi. Le bouquin m’a fait sentir toute la solitude de Madeline qui est déconnectée du monde et qui n’a que son ordinateur pour communiquer alors que le film, par soucis de digestibilité a donné un portable à Madeline et un monde imaginaire où se déroulent en tête à tête les conversations par messagerie instantanée avec Olly, c’est vrai que des SMS échangés à l’écran ce n’est pas drôle mais avec l’option choisie, finalement on n’a plus l’impression que Madeline est si seule que ça… En fait le film s’emmêle en voulant changer certains détails et leur ordre d’apparition mais c’est beaucoup moins logique que dans le roman. D’ailleurs même cette fin qui m’a tant gênée est mieux expliquée dans le livre, plus compréhensible, moins révoltante alors que dans le film je l’ai vraiment trouvée forte de café (après c’est peut être aussi car j’ai découvert la fin avec le film). Pour l’anecdote, un truc qui m’a fait m’étouffer mentalement qui est trois fois moins crédible dans le film c’est la manière dont Madeline commande une CB en ligne et s’en sert pour dépenser des sommes importantes alors qu’on est d’accord, avoir une CB c’est facile, mettre des sous dessus beaucoup moins, surtout quand on a 18 ans et qu’on est jamais sorti de chez soi…

Olly est beaucoup trop chou pour être humain…

Au final le livre est mignon, et si le film l’est aussi il n’exploite pas assez les atouts du roman ce qui le rend un peu plus fade. C’est une histoire toute mignonne parfaite pour cet été qui vous ferra passer un bon moment et vous ferra sourire d’une manière niaise et béate à chaque apparition d’Olly (Est ce que ça sens le vécu? Peut-être…). De mon côté je vous recommande surtout le livre car même si il n’est pas renversant à mon sens ça reste un chouette roman alors que le film et certes mignon mais n’est qu’une copie gentillette du livre.

Et vous, est-ce que vous avez vu ou lu Everything Everything? Qu’en avez vous pensé? On se retrouve en commentaire pour en discuter!

Des bisous et à bientôt! 

Publicités

12 réflexions sur “[Du livre au film] Everything Everything

  1. Pingback: Bilan de Juillet | La tête en claire

  2. Merci pour cet avis très détaillé 🙂
    J’ai pu me faire une idée vraiment précisé de l’adaptation ciné du coup !
    Personnellement, la tête de l’acteur ne me fait pas vraiment craquer (il a une bouche semblable à celle du blond dans Glee, là xD), par contre c’est vraiment dommage que tous les détails concernant son histoire familiale et des passions soient occultés :/
    Et effectivement, la fin passe bien dans le livre car on commence par s’en douter vers le milieu je trouve, et surtout parce qu’il y a ces échanges avec la mère. Cela dit, je persiste à dire que cet aspect aurait pu être plus développé.
    Je n’avais pas de hautes attentes contrairement à toi, c’est sans doute pour ça que le livre ne m’a pas déçue, pour autant je suis d’accord avec toi pour dire qu’il n’est pas transcendant mais reste très sympathique !

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai juste vu le film. Généralement, je ne suis pas trop client de ce type de romance mais la bande-annonce m’avait bien plu et au final le film aussi. Ce n’est pas toujours très réaliste et j’ai eu un peu de mal avec la fin qui est à la limite du ridicule (mais comme tu le dis ça semble mieux décrit dans le livre) mais j’ai bien aimé ce petit couple, ils sont mignons. Et le film m’a mis de bonne humeur ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s