Charley Davidson : Première tombe sur la droite de Darynda Jones

Je trouve que de temps en temps un peu de Bit-Lit fait du bien à l’imagination et offre souvent de chouettes lectures avec des univers foisonnants qui permettent de s’évader sans se fouler les neurones, pour moi c’est le style de prédilection pour des vacances réussies! Donc à l’occasion d’un séjour dans ma famille accompagné de longues heures de train, j’ai dégainé ma liseuse et dans la quinzaine de titres acheté lors de la dernière grosse OP de Bragelonne & Milady j’ai jeté mon dévolu sur le premier tome de la série Charley Davidson! Et j’y ai trouvé exactement ce que je cherchais : un chouette moment de lecture accompagné d’un univers original. Charley est une faucheuse : Elle voit les fantômes et communique avec eux depuis des années et quand elle peut elle les aide à passer de l’autre côté, c’est pour ça qu’elle est devenue détective : elle résout des meurtres, aide les vivants à faire leur deuil et les mort à partir en paix.

J’avoue que le début ne m’a pas emballé, je ne sais pas si c’est un problème de style ou de traduction mais sur le premier tiers du livre je me suis demandé si ce n’était pas la version non revue qui avait été publié! Certaines phrases sont bancales voir mal construites et il y a plein de blagues incompréhensibles car non justifiées dans leur contexte. Alors certes j’ai un humour particulier et je suis rarement bon publique pour l’humour facile mais pas au point de ne pas comprendre les blagues. Au début j’ai cru qu’il me manquait des références (je ne suis pas un génie omniscient, j’en ai bien conscience) ou que j’étais peut être encore plus bête que je ne le croyais mais à la vingtième blague qui tombe à plat je me suis dit que c’était peut-être le texte qui avait un problème. Et en effet ce début ressemble fort à un premier texte encore mal dégrossi, mais heureusement par la suite on sent que l’auteure a gagné en maturité de plume et ces défauts se corrigent au fil du texte. A tel point que je suis passé au fil du roman de « mouais, c’est sympa, mais je ne lirai probablement pas le tome 2 » à « Eh mais c’est vraiment chouette tout ça! J’ai trop envie de connaître la suite! »

#lecteurbipolaire

Charley est géniale de bout en bout (même si c’est ses blagues que je ne comprenais pas au début!), déjà elle rempli parfaitement le cahier des charges de la bonne copine : fun, sympa, indépendante, drôle avec une tendance à attirer les cataclysmes et toujours partante pour partager un bon café. Impossible de ne pas s’attacher à elle! Elle est super sociable et interagit avec plein de monde tout le temps, mort ou vivants! Son dynamisme et son humour sont super rafraîchissants et son entrain est communicatif! De l’autre côté, Reyes (le « mâle » de l’histoire) m’a un peu gênée, on reproche souvent aux textes de romance de faire de la femme une pauvre chose qui ne vit que pour l’amoooooouuur (prendre un air niais et baveux pour dire ce mot) mais ici Reyes semble être une entité qui ne vit que pour être un objet de désir et je ne vois pas bien l’intérêt : un cliché inversé reste un cliché, alors que selon moi, l’idée c’est d’abolir les clichés! Donc j’aimerais bien voir ce défaut se corriger par la suite. Sinon, les personnages secondaires sont assez riches dans leur diversité même s’ils sont souvent seulement effleurés alors qu’ils auraient mérité un peu plus de recherche pour gagner en intérêt, mais encore une fois, j’ai bon espoir la suite!

Au début l’histoire est simple avec un monde assez classique : il y a les vivants et les morts. La plupart des morts passent directement leur chemin mais certains restent dans notre dimension tout en vivant sur un plan parallèle et Charley est coincée entre les deux plans car elle existe dans chacun d’eux. Mais au fur et à mesure que l’intrigue avance on découvre des petits trucs qui nous laissent croire qu’il y a clairement plus que ça et à la fin l’univers s’ouvre beaucoup! En plus comme Charley est détective on a toute une intrigue qui mêle enquête sur un triple meurtre et quête sur ses origines de faucheuse et l’ensemble donne une belle dynamique au récit! 

Finalement, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome et il a répondu à mes attentes : une lecture légère et agréable qui me permette une évasion sympathique mais je lui reproche quand même d’être un peu trop « premier tome », trop introductif et si la suite est prometteuse j’aurais aimé un peu plus dès le départ. Je lirai le tome 2 prochainement et je vous dirais si la suite tient ses promesses!

Qui connait Charley Davidson? Est ce que vous aimez bien la bit-lit? Je sais que c’est un genre qui ne fait pas l’unanimité mais moi de temps en temps j’aime bien une bonne série!

Des bisous et à bientôt!

Publicités

16 réflexions sur “Charley Davidson : Première tombe sur la droite de Darynda Jones

  1. Je ne lis pas de bit-lit mais c’est un genre que j’aimerais découvrir. Ce qui me fait un peu peur, c’est qu’il y a toujours beaucoup de tomes ! Mais voilà, j’avais noté Charley Davidson dans ma WL, et ton retour me donne encore plus envie 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s