[Film] 20th Century Women

479430.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai enfin le temps de vous parler de 20th Century Women qui est un merveilleux film dont je voulais faire la chronique au plus tôt pour vous le recommander de tout mon petit cœur de cinéphile! Mais bon je l’ai vu il y a presque deux semaines et le temps me filant entre les doigts je n’ai pas eu l’occasion de faire cette chronique plus tôt. Je suis tombée sur la bande annonce de ce film en regardant les sorties de la semaine sur Allociné je m’attendais à un film qui pouvait être sympa mais pas beaucoup plus et au final j’ai été très agréablement surprise! 1979, Dorothea élève seule son fils. Elle est perturbée par une époque où elle ne voit plus vraiment ce que pourrait devenir son fils et elle s’inquiète de le voir s’éloigner sans savoir comment l’aider à grandir. Elle fait alors appel à deux jeunes filles, Abbie et Julie, pour apporter un nouveau regard sur la vie à son fils Jamie.

Ce film est clairement féministe et j’ai adoré l’aspect très communautaire du film, Dorothea et Jamie vivent dans une maison que Dorothea partage en collocation pour pouvoir la retaper car elle en a hérité mais il y a des travaux à faire et elle ne peut pas les réaliser seule. Tous les personnages évoluent dans un cercle très soudé et les hommes ne sont pas non plus oubliés, notamment avec William qui vit aussi dans la maison. Il est un gentiment loufoque mais je l’ai trouvé touchant. Dorothea est une femme vraiment admirable, à la fois comme toutes les autres et préoccupée par son fils qu’elle à eu sur le tard, ce qui était rare à l’époque. Elle s’effraie d’avoir trop d’écart avec son fils, de ne pas le comprendre, de ne plus vivre dans la même époque que lui. J’ai aussi adoré Abbie, c’est une jeune femme extrêmement touchante, avec un sensibilité artistique et intellectuelle unique, je me suis vraiment attachée à son petit grain de folie et sa manière de vivre bien à elle! J’ai eu un peu plus de mal avec Julie qui est assez froide et semble un peu hautaine mais sa vision apporte aussi beaucoup au film et ce n’est pas négligeable!

Le vrai pivot du film parmi tout ce petit monde? C’est Jamie! Du haut de ses 15 ans il m’a vraiment remuée car je me suis retrouvée en lui. Il se pose beaucoup de questions. Il veut devenir « quelqu’un de bien » mais ne sait pas vraiment ce que cela peut bien vouloir dire. Son évolution est un peu la clef du film et plus que d’éducation le film parle d’expérience. A travers Abbie et Julie, Jamie découvre un nouveau regard sur le monde. Dans la collocation tous les personnages discutent beaucoup, il y a des débats et tout ça fermente dans l’esprit de Jamie, esprit qu’il a d’ailleurs très ouvert et c’est pour ça que je l’ai autant apprécié. C’est un jeune homme touchant et intelligent qui tente de trouver un sens à l’époque dans laquelle il vit. La relation avec sa mère est aussi très bien exploitée et je les ai trouvés vraiment touchants ensembles. 

La force de ce film c’est une vision très large du monde, c’est une sorte de chronique de vie, de la vie. Dans l’année 1979 certes et en même temps c’est terriblement d’actualité je trouve, il y a beaucoup de réflexions sur le féminisme que j’ai trouvé très intéressantes et surtout bienvenues car illustrées par le film avec intelligence. D’ailleurs il y a des références à deux livres féministes de l’époque qui ont été réédité et actualisés depuis et j’ai craqué, je me les suis commandés! Il s’agit de Sisterhood is Forever (réédition mise à jour de Sisterhood is Powerfull) et Our Bodies, Ourselves. Je les ai trouvé d’occasion, j’attends avec impatience qu’ils prennent l’avion des Etats-Unis jusqu’à ma boite aux lettres! Mais au delà du féministe il y a quelque chose d’incroyablement fort et transgénérationnel dans ce film, la peur d’une époque qu’on ne comprends pas, la peur de ne pas réussir à se construire en tant qu’individu. Et malgré ces dilemmes, les personnages sont unis et nous offrent un truc indescriptible profondément humain, touchant et vivant.

Au final c’est un fabuleux coup de cœur pour moi. Les personnages sont fort et attachants et tout particulièrement Jamie qui nous offre énormément. J’ai été remuée par ce film qui m’a fait un bien fou et qui touche une part de nous qu’on a tous en commun : notre humanité. Féministe ou pas, ce film ne pourra que vous parler et je vous encourage de tout cœur à aller le voir!

En bref :

Une tranche de vie unique qui parlera à tous!

J’espère vous avoir donné envie, et comme d’habitude n’hésitez pas à partager votre avis en commentaire!

Sur ce, amour et égalité, je vous fais des bisous!

P.S. : Je réalise que je ne vous ai même pas dit que ce film avait une très chouette bande son car il y est souvent question de musique, et que visuellement il est aussi très réussi! Le fond et la forme sont parfaits, que demander de plus?

Publicités

5 réflexions sur “[Film] 20th Century Women

  1. Pingback: Bilan d’Avril | La tête en claire

  2. Pingback: Bilan de Mars | La tête en claire

  3. Le fait que ce soit des tranches de vie rejoins effectivement les chroniques de SF qui sur la base de l’orientation sexuelle offre aussi une belle évolution du monde. Les sujets ont l’air un brin différents (quoique la place de la femme est aussi abordé ds les chroniques) mais il semble que ce soit des oeuvres humaines qui touchent leur public! Si j’ai l’occasion de le voir je n’y manquerai pas!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s