La Faucheuse de Neal Shusterman

la-faucheuse-tome-1-futur-parfait-878048

Hello! Aujourd’hui je veux vous parler de La Faucheuse de Neal Shusterman. Comme vous le savez peut être ce livre sort Jeudi (le 16 février). Je voulais le lire depuis sa sortie VO et la sortie française me faisait outrageusement de l’œil. Comme vous êtes malin vous vous dites « Mais Claire s’il sort Jeudi comment tu as déjà pu le lire? » en effet je ne suis pas partenaire avec la collection R mais je connais les deux plus gentilles libraires de France, qui sont mes anciennes maîtres de stage et qui m’ont prêté leur exemplaire libraire. Les filles je vous remercie de tout mon petit cœur de bibliovore! Je me suis jetée sur La Faucheuse (le livre, pas la mort hein!) et je l’ai dévoré en quelques jours! J’ai été très agréablement surprise car je m’attendais à une bonne lecture, voir une très bonne lecture mais croyez moi, ce livre est bien plus que ça!

Pour commencer à rentrer dans le sujet, voilà le topo : Dans le futur, la mort et la maladie ont été éradiquées. Le ThunderHead, un ordinateur omniscient est chargé de contrôler la population mondiale et il rempli parfaitement son job. La mort naturelle n’existe plus, si vous avez un accident on vous ressuscite. La pauvreté n’existe plus et les inégalités sont minimes. Oui mais voilà, pour éviter la surpopulation et pouvoir continuer a procréer des enfants dans un monde où personne ne peut mourir, il faut bien trouver une solution. Cette solution ce sont les faucheurs. Ils ont été choisis pour garder la population à un niveau stable et ceux qu’ils tuent ne seront pas ressuscités. Rowan et Citra sont choisis pour intégrer cette caste intrigante qu’est celle des faucheurs.

Comme vous pouvez le voir l’univers est tellement riche qu’il m’était impossible de faire mon habituel résumé en deux trois phrases. Ce livre a tout le potentiel d’un classique de Science-Fiction, il construit une utopie futuriste qui en dit long sur… notre propre société! Les thèmes abordés sont varié mais ce qui frappe le plus c’est à quel point on  peut rebondir dessus en tant que lecteur pour appliquer ces données à notre propre société. Un monde où toutes les inégalités sont gommées, où tout est unifié, où plus personne (ou presque) ne meurt, est-il si désirable? Si on suit les statistiques des faucheurs, en moyenne les gens peuvent vivre facilement quelques milliers d’années avant d’être fauchés! Et c’est là que le génie intervient, l’auteur ne nous dit pas « Oui c’est parfait » ou « Non c’est mal », il nous pousse à réfléchir sans nous mâcher le travail. Rien n’est jamais parfaitement blanc ou noir. Les meilleures intentions peuvent conduire aux pires actes et inversement. J’ai beaucoup aimé cette manière d’offrir des points de vue nuancés, il est vrai que parfois dans les romans adolescents c’est un peu tout ou rien mais là ce n’est pas le cas. Même ceux qui pourraient paraître détestables ont des arguments qui peuvent se soutenir et ceux qui nous semblent parfaits ont leur part de méfaits à se reprocher.

Les personnages reflètent bien cet état d’esprit, ils sont amenés à réfléchir très souvent sur leur statut de faucheurs. Avoir la prérogative sur la mort ce n’est pas rien tout de même! Dans le roman il y a les citoyens lambda et les faucheurs, Citra et Rowan se retrouvent pile entre les deux et voir la transition qui s’opère entre ces deux populations est très déroutant pour eux. La communauté des faucheurs est très bien décrite et vous amènera de surprise en surprise! Pareil pour Citra et Rowan, pile quand je pensais voir un peu comment ils étaient l’auteur met tout en l’air et redistribue les cartes avec des rebondissements qui m’ont à chaque fois surprise! Il y a peu être une petite partie où le rebondissement sort un peu de nulle part et n’est pas vraiment bien expliqué mais bon le tome deux lèvera peut être le voile sur ce petit cafouillage! En tout cas Citra et Rowan sont vraiment super attachants et j’ai beaucoup apprécié leur évolution, au début ils sont un peu patauds et je craignais de me lasser d’eux mais absolument pas, je n’ai pu que m’attacher de plus en plus!

Encore un autre point positif pour ce roman : Il aborde des thèmes terriblement lourds sans l’être le moins du monde. En théorie un livre qui parle de mort du début à la fin devrait être morbide mais dans La Faucheuse ce n’est absolument pas le cas. Le thème est certes omniprésent mais même si on est amené à y réfléchir ce n’est pas pesant, je ne saurais pas expliquer précisément comment mais l’auteur nous y amène avec intelligence et finesse sans tomber dans le pathos. L’univers construit est novateur et très prenant surtout quand on commence à rentrer dans la partie qu’on pourrait appeler « géopolitique » du roman, avec toutes les intrigues qui se tissent. J’ai aussi beaucoup aimé la structure du roman : Entre chaque chapitre on découvre les notes personnelles d’anciens faucheurs ou de faucheurs toujours en vie, j’ai trouvé que cela apportait encore une touche de profondeur à l’univers!

Au final ce livre est une vraie pépite ciselée avec beaucoup de tact, un beau coup de cœur pour moi! Je ne peux que vous le recommander car c’est un livre bien plus profond qu’il n’y parait. Je le conseillerai surtout à partir de 16 ans et je pense que les adultes y trouveront aussi leur compte! D’ailleurs je crois bien que La Faucheuse saura trouver sa place à côté des grands classiques de Science Fiction et vous fera réfléchir. Le tome 2 s’appellera apparemment Thunderhead et devrait sortir en VO pour Novembre, donc je pense qu’on peut espérer une traduction française pour début 2018. J’ai déjà hâte de découvrir la suite! En plus ce titre de Thunderhead ne promet que du bon car j’ai très envie d’en découvrir plus sur cette mystérieuse entité informatique dotée d’une conscience!

J’espère que je vous ai donné envie de lire cette petite pépite (je le prendrai mal si vous me dites non car j’ai vraiment adoré ❤ )! N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire!

judging-you

Sur ce, je vous dis à tout bientôt et je vous souhaite de belles lectures!

Publicités

32 réflexions sur “La Faucheuse de Neal Shusterman

  1. Pingback: Bilan de Février | La tête en claire

  2. Pingback: C’est le premier, je balance tout ! #2 (+ Résultats concours) | La tête en claire

  3. Ce livre était déjà dans ma wishlist, tu me rassures sur le contenu et j’ai hâte de pouvoir me le procurer et me régaler avec (mais avant tout je prévois d’abord de terminer Phobos, ça devient l’apocalypse avec mes sagas entamées xD)

    Aimé par 1 personne

  4. je viens de lire aussi les commentaires, je pensais qu’un « vrai » libraire ne faisait la promotion que de ce qu’il aimait? mais peut-être est-ce l’apanage des libraires indépendants? en tout cas, ton article est enthousiaste, ça fait plaisir à lire, même si, je m’en excuse, je ne lirai probablement pas ce livre, question d’âge dirons-nous? j’ai déjà un peu réfléchi à la question. je te souhaite bonne fin de journée.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s