La Passe Miroir, Tome 2 : Les disparus du Clairedelune de Christelle Dabos

les-disparus-du-clairdelune

Hello! J’espère que vous passez un bon dimanche? De mon côté avec cette chronique je rattrape enfin mon retard! J’ai fini ce livre il y a plus d’un mois, et je n’aime pas chroniquer autant en retard car tout n’est plus très frais dans ma tête, surtout avec ma mémoire de poisson rouge … Malgré l’écart de temps je vais tenter de rendre au mieux justice au talent de Christelle Dabos et son merveilleux univers! On retrouve Ophélie et Thorn, ils sont toujours assez distant : Moins ils se croisent, mieux ils se portent. Mais Ophélie commence à paniquer, sa famille doit arriver, elle doit réussir à ne pas s’attirer les foudres de Farouk, l’esprit de famille du Pôle et surtout elle doit faire attention aux endroits où elle laisse traîner son écharpe car certains sembleraient aimer qu’elle disparaisse. 

J’ai adoré retrouver cet univers si riche qu’à su construire Christelle Dabos! La Citacielle est tellement complexe, on découvre dans ce tome de nouveaux recoins et c’est passionnant! L’intrigue est un peu différente du précédent opus car on droit à une quasi enquête policière à la quelle j’ai beaucoup accroché! Mais ce qui m’a un peu embêté c’est que finalement même si tout ce qui tourne autour de cette enquête est passionnant j’ai eu l’impression qu’on n’avançait pas vraiment et à la fin j’étais encore un peu sur ma faim. Ne vous y trompez pas, ce tome est génial, mais j’avais l’impression d’être en droit d’en attendre plus après la bombe que fût le tome 1! La relation entre Thorn est Ophélie piétine aussi pas mal, on est toujours dans cette même optique : un pas en avant un pas en arrière, alors même si c’est une délicieuse torture, moi j’en veux plus! (Ok, en fait c’est juste de la frustration…)

15871633_1671115896520513_4771849004293172447_n

Par contre gros plus de ce tome comme du précédent, les personnages! Ophélie devient de plus en plus attachante et sa façon unique de se mêler aux intrigues de cour me la rend encore plus sympathique! Et Thorn, ah ce cher Thorn! Il me torture psychologiquement avec sa façade impassible mais qu’est-ce-que je l’aime! Chacune de ses apparition est un plaisir et la fin n’indique que du bon pour lui dans la suite des aventures de La passe miroir! Il fait vraiment le sel du récit et rien que d’y penser je n’en peux plus d’attendre de connaître la suite! 

En fait ce tome est très bon mais assez frustrant, le final est grandiose mais me laisse penser que tout le roman aurait pu être à ce niveau! Donc j’espère que pour la suite Christelle Dabos va libérer tout son potentiel car je crois qu’elle en a encore sous le pied. Ce petit manque m’empêche d’en faire un vrai coup de cœur mais c’est tout de même un livre à ne pas manquer, vivement la suite!

Et vous, vous l’avez lu? Qu’en avez vous pensé? Je suis curieuse de voir vos avis!

Des bisous et à bientôt! 

Publicités

27 réflexions sur “La Passe Miroir, Tome 2 : Les disparus du Clairedelune de Christelle Dabos

  1. Pingback: Throwback Thursday Livresque #31 | La tête en claire

  2. Je viens de découvrir ton blog grâce à un post de la librairie des Volcans sur Facebook et j’adore ! Je suis aussi étudiante et j’ai de moins en moins le temps de lire, c’est frustrant ! J’ai adoré La Passe-Miroir mais j’avoue une préférence pour le tome 2 avec le Pôle, Farouk et la Cour, c’était très intriguant ! J’ai hâte de lire la suite ! 😀

    Aimé par 1 personne

    • Ho c’est chouette que leur post t’ai permis de passer par là! Tu étudie à Clermont du coup? Moi je suis à la fac de Gergovia =D Merci pour ton petit mot, tu me fait super plaisir =D Pour le temps passer à lire, être en fac de lettres m’aide pas mal haha ^^ Tu étudies quoi toi? Moi aussi j’ai hâte de lire la suite, le tome 3 doit paraître en Juin apparemment =D

      J'aime

  3. Pingback: Blogger recognition Award (bis)

  4. il faudrait que je feuillette pour voir si ça me plairait (je viens de lire ta chronique de l’an dernier); par certain côté ton article me fait penser à « game of throne » dont j’ai lu quelques chapitres, mais je me suis vite lassée car c’était du scénario plus que de la littérature, ce qui ne semble pas le cas dans la « passe-miroir » (joli nom); bbbbon, je vais être une fichue grand-mère, mais « spoiler »… (anagramme de spolier tiens!) …. ce n’est pas avec ça :  » http://context.reverso.net/traduction/anglais-francais/spoiler?utm_source=reversoweb&utm_medium=contextresults&utm_campaign=resultpage  » que je vais être plus renseignée 😀 . je devine le sens, mais j’aimerais mieux le lire en français, que m’apporte de plus l’anglais??? explique-moi, parce que tu n’es pas la seule à parler ainsi bien sûr! à la radio j’ai ce « problème » tous les jours, et ça gêne franchement la compréhension; et je ne suis pas adversaire de mélanger les langues, je t’assure, mais comme un jeu. allez, bonne soirée!

    Aimé par 1 personne

      • merci pour le lien, très intéressant; bon… quand il est dit que ce n’est pas vraiment anglais car ça vient du vieux français;… ça me fait rire, parce qu’alors tous nos mots venant du latin ne seraient pas français? enfin, je comprends qu’un seul mot anglais t’évite une périphrase en français, mais le québecois « divulgâcheur » m’amuse plus. et quand je lis « spoiler » j’entends aussi  » s’poiler » 😀 ; ce qui est le contraire de « rabat-joie » 😆 bon dimanche, le premier de ta nouvelle année héhé!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s