Positive de Paige Rawl [SP#6]

cover101769-medium

Hello! Aujourd’hui je vous parle d’un livre que j’ai lu en e-book grâce à Netgalley et aux éditions Hachette que je remercie. Dans ce livre, Positive, c’est d’abord la couverture et le titre qui m’ont attiré : Paige Rawl à un si beau sourire, impossible de résister! Et puis l’aspect témoignage m’intéressait beaucoup car il n’est pas si fréquent en littérature jeunesse. Paige est née séropositive et nous raconte toutes les difficultés qu’elle a traversé en tant que telle.

Au fil des chapitres je me suis vraiment attachée à Paige, elle a su (avec son co-auteur Ali Benjamin) retranscrire son évolution et à la fin j’étais carrément admirative de son parcours! Par contre la méthode est efficace mais le début est un peu rude à lire, l’écriture fait très « journal intime de mes 11 ans » et c’est un peu laborieux à lire (que celui ou celle qui écrivait comme Victor Hugo à 11 ans me jette la première pierre). Sur la première partie (et un peu sur la  seconde, mais moins) on se retrouve avec des petits commentaires très clichés d’adolescente, je ne peux pas en blâmer l’auteure, c’est ce qu’elle à vécu mais bon ce n’est pas la partie la plus digeste. Cependant une fois passé ces petites lourdeurs j’ai trouvé que la plume évoluait vraiment bien au point de devenir même assez agréable et beaucoup plus mûre. J’ai lu dans d’autres chroniques que cette évolution était voulue pour montrer les changements qui s’opèrent en Paige, dans le fond c’est une bonne idée mais ça n’en reste pas moins un chouilla laborieux au début (rien de dramatique non plus hein).

Ce témoignage est vraiment poignant et nous rappelle que notre monde n’est clairement pas tout rose, des horreurs se produisent sous nos yeux absolument tous les jours et on l’ignore ou on ferme les yeux. Pourtant, malgré l’horreur qui flotte entre ces pages ce qui ressort de ce livre c’est une incroyable force positive. Le livre porte son nom à merveille. Franchement cette fille est un exemple! J’ai aussi aimée qu’on ne nous cache pas les parties les plus sombres, on suit vraiment Paige dans toutes les étapes de son combat contre la maladie et surtout les préjugés qu’elle entraîne. C’est fou de voir à quel point de jeunes ados peuvent être cruels entre eux, on a tendance à sacraliser l’enfance mais les jeunes ne sont pas toujours les plus tendres! Et la réaction de certains adultes dans ce livre m’a vraiment fait mal au cœur, car la mauvaise foi peut avoir des conséquences terribles … Mais encore une fois face à des personnes au cœur aussi sombre que Voldemort, il y a aussi des figures qui redonnent foi en l’humanité, on croise au fil des pages des personnes profondément gentilles et désintéressées. En fait Positive pourrait vous fâcher avec l’humanité mais le livre donne plutôt envie de se réconcilier avec elle! 

Au final, malgré ce petit défaut d’écriture au début je vous recommande ce témoignage à 300%! A mettre entre absolument toutes les mains pour lutter contre l’ignorance. Paige Rawl est un vrai modèle d’espoir et d’optimisme qui plutôt que de se laisser abattre à décider d’agir. Et plutôt qu’un coup de cœur pour le livre, c’est un coup de cœur pour la personne que j’ai eu avec Positive! Ce livre m’a ouvert les yeux de façon brutale tout en me mettant du baume au cœur!

Et vous, vous l’avez lu?  En avez vous entendu parler? Qu’en pensez vous?

Des bisous!

Publicités

8 réflexions sur “Positive de Paige Rawl [SP#6]

  1. Pingback: C’est le premier, je balance tout ! #1 | La tête en claire

  2. Pingback: Bilan de Janvier | La tête en claire

  3. pour le coup, j’aurais bien lu quelques extraits de ces lignes que tu n’as pas aimées. mais pour ça il y a peut-être babelio… je trouve que souvent leurs soi-disant critiques ne sont que des extraits. toi tu expliques ce que tu as lu et c’est bien++. je me suis demandé si ce changement de style ne venait pas du « collaborateur » et que ce serait à la fois voulu, –> appuyé, et par conséquent un peu lourd à digérer?

    Aimé par 1 personne

    • Après ce n’est pas si choquant, et ça ne se voit pas forcément à chaque phrase, c’est plus l’effet d’ensemble. Y as raison cet effet de style viens très probablement du coauteur mais pas forcément pour que ce soit plus lourd simplement pour retranscrire l’âge de Paige au début elle a 10 ans, a la fin elle en a 20, le texte e gagne en maturité en même temps qu’elle 😊

      J'aime

      • je n’ai pas voulu dire que l’intention était de rendre le texte lourd, mais qu’un effet trop recherché peut avoir cette conséquence; bien compris ton ressenti plus global. je regarderai ce livre. je viens de lire « un été sans les hommes », (Suri Hustvedt), tu l’as lu?

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s