The Dancers Dancing by Éilís Ní Dhuibhne

3916415

Hello! En général je ne présente pas forcément mes lectures de cours car je ne suis pas toujours emballée, mais avec The Dancers Dancing, c’est une autre paire de manches! Je l’ai lu pour mon cours sur l’écriture contemporaine Irlandaise et j’ai beaucoup apprécié ma découverte. En plus, en rédigeant mon essai sur ce livre j’ai réalisé qu’il nous offrait beaucoup à découvrir sur l’Irlande du vingtième siècle! Quatre jeunes Dublinoises sont envoyées à Donegal (Nord-Ouest de l’Irlande) pour apprendre le gaélique durant l’été. Mais à 13 ans elles ont bien plus à découvrir qu’une langue.

J’ai surtout réalisé après ma lecture à quel point ce roman était bien fait! C’est assez étrange de se retrouver dans un roman pour adultes où les héroïnes sont des ados, ça change clairement du Young-Adult, le point de vue n’est pas du tout le même et dans le fond c’est rafraîchissant. Même si je ne me suis pas forcément attachée aux filles, j’ai pu profiter de tout ce qu’il y avait à coté. On découvre la vie en Irlande au cours de l’été 1972, la culture de ce pays divisé. Mais le plus important n’est pas toujours explicite, c’est avant tout un roman de la recherche d’identité, pour tous les jeunes qui se retrouvent dans ce « collège d’été ». En fait The Dancers Dancing est une oeuvre très délicate et sensible que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir!

Au final c’est vraiment un très beau roman mais il faut connaitre le contexte, et l’étudier dans le cadre de la fac était idéal pour moi car sinon je serais probablement passée à coté de la puissance de ce texte! Il n’existe aucune traduction et vu que ce livre est sorti il y a presque 20 ans, il vous faudra vous pencher sur la version anglaise si vous voulez le découvrir, le niveau est accessible mais pas non plus facile, de bonnes bases sont nécessaire pour profiter de cette oeuvre!

Et vous, que lisez vous en ce moment?

Bonne lecture!

Publicités

4 réflexions sur “The Dancers Dancing by Éilís Ní Dhuibhne

  1. Pingback: Bilan du mois de Novembre | La tête en claire

  2. ah j’aurais bien lu ce livre, mais je ne crois pas que j’aurais le niveau; je me souviens un peu de cette période, c’est l’époque de Bernadette Devlin ( https://liberationirlande.wordpress.com/2014/03/23/bernadette-devlin-mon-ame-nest-pas-a-vendre/ ); j’étais au lycée, et pour la première fois, « on » (ma prof d’anglais) m’a expliqué que la religion n’était pas forcément l’enjeu réel du conflit anglo-irlandais. j’ai lu dans le Courrier international un article à propos du brexit, sur un village (petite ville?) qui se trouve sur la frontière entre Irlande du Sud et du Nord. connais-tu ce livre de R Barjavel, « les dames à la licorne »? http://www.babelio.com/livres/Barjavel-Les-Dames-a-la-licorne/14877 . mais j’ai une idée, tu pourrais nous faire la traduction? ;-D

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s