Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir [LC#8]

9782266254342

Salut mes chasseurs de livres! Aujourd’hui je reviens vous présenter une nouvelle LC -vous remarquerez que manifestement l’été est propice aux LC! – en commun avec Amandine du blog Dreaming with books, vous pourrez d’ailleurs retrouver sa chronique par ici. Au départ même si j’avais pas mal entendu parler de ce livre je ne pensais pas me l’acheter ou le lire dans l’immédiat mais je l’ai finalement gagné au concours de lancement du nouveau blog de Saefiel.  La vie faisant bien les choses je l’ai mis dans dernière PAL décadente et comme Amandine souhaitais le lire aussi on a décidé de se programmer une lecture commune. A vrai dire je ne savais même pas vraiment de quoi parlais le livre avant de le commencer! Pour vous en dire le moins possible je peux simplement vous dire qu’on pénètre dans l’Empire. D’un côté les érudits et de l’autre les martiaux. Ces derniers ont réduit les érudits en esclavage en formant des soldats de très haut niveau : les Mask. Elias en est un mais il ne supporte  plus la tyrannie de l’empire. De l’autre côté on découvre Laia, une jeune érudite.

Mon résumé n’en dit pas plus que la quatrième de couverture et je trouve que c’est important car l’auteure nous lance en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire dans un roman haletant, chaque fin de chapitre donne envie de se jeter sur le suivant et l’alternance de point de vue entre Laia et Elias est parfaite! Elias est un personnage génial car il est très complexe, maître dans l’art de combattre et de tuer, il est un assassin et il a été formé pour être sans pitié, et pourtant au fil des pages on découvre celui qui se cache sous le masque. Et cette balance entre fragilité et brutalité est juste …. aaah … ça m’a brisé le cœur! Tellement de tensions … Elias est exactement comme un arc tendu, mais tellement tendu qu’il oscille entre le point de rupture de la corde et le lancé le plus puissant et le plus destructeur possible. En fait je n’ai tout simplement pas les mots pour vous dire à quel point Elias m’a touché! De son côté Laia m’a un peu moins émue, je l’ai beaucoup appréciée, certes, et elle évolue beaucoup au cours du roman, mais à coté d’Elias elle ne pouvait pas tenir la comparaison! Par contre j’ai totalement accroché à sa partie de l’histoire et tout ce qu’elle apporte à l’intrigue! Ensuite un dernier personnage dont j’aimerai vous parler, c’est Hélène. Elle est très mystérieuse, j’ai eu envie de l’adorer et de m’en méfier à la fois. Comme elle ne fait pas partie des personnages dont on suit directement les actions, on ne sait pas réellement qu’elle est sa position. Et elle aussi apporte son lot de révélations au cours du roman. C’est une femme extrêmement forte, la meilleure amie d’Elias, elle aussi est un Mask. Entraînée à des épreuves de forces hors norme et avec une capacité au meurtre sans limites. On ne sait jamais si elle accepte pleinement ou non la réalité de l’Empire.

14021547_1613730912259012_6238991902603373893_n

Pour vous parler de la plume et du récit je vais faire simple : C’est une pure bombe, une drogue! La plume est bien plus qu’addictive, à chaque fois que je finissais un chapitre Elias, je voulais sauter le chapitre Laia puis je me rappelais qu’à la fin du chapitre Laia précédent je voulais me jeter sur son prochain chapitre, en fait si j’en étais capable j’aurais lu les chapitres deux par deux pour ne pas devoir me laisser torturer par cette attente insupportable! Mon job d’été me fait souvent rentrer chez moi à une heure du matin passé, mais je lisais jusqu’à trois ou quatre heure car j’étais totalement happée, le temps de ma lecture j’arrêtais d’être moi pour n’être que dans Une braise sous la cendre! Mon cœur a eu plus d’un raté tant le suspens est insoutenable. D’ailleurs le roman est très loin d’être gentillet. C’est un roman YA mais je le considérerais plutôt comme de la fantasy adulte car l’ensemble est assez dur. Sanguinaire, sans  pitié et violent.

freedom

En plus pour couronner le tout cet univers est tout simplement parfait, je me suis vue dans tous les recoins de ce monde sombre extrêmement dur et sanguinaire mais qui recèle des coins d’espoir et des moments de joie vive. La complexité et la diversité de l’Empire est un régal à découvrir. C’est une sorte de mélange entre Rome antique et culture orientale. Je suis complètement dingue de ce type de récit fantasy qui me rend accro jusqu’à m’en faire perdre la notion du réel. Et je sens bien qu’il y a encore énormément à découvrir! Que du bon pour la suite donc! D’ailleurs le tome deux est sorti hier en VO et je compte bien mette la main dessus!

Vous l’aurez compris je vous crie MON AMOUR pour cet ouvrage! Je suis dingue de ce livre et je vous conseille 1000 fois de vous jeter dedans si ce n’est pas déjà fait, un univers et des personnages aussi riches, on en trouve pas tous les quatre matins! D’ailleurs je ne suis pas la seule car Amandine à aussi adoré, et je sus ravie qu’on ai pu découvrir ce livre ensemble! Sinon, en attendant de pouvoir lire le tome 2, je vais aller rêver de cet univers. Elias et Laia me manquent déjà affreusement. Surtout Elias. Aaaaah Eliaaaaaaaaaaaas … 

Et vous vous l’avez lu? Vous êtes accro? Pas encore? Mais qu’attendez vous?!?!?!?

Sur ce, bon binge reading!

Publicités

17 réflexions sur “Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir [LC#8]

    • Haha la joie des wishlists! Elle grossissent toujours et ne réduisent jamais XD En tout cas ta visite consciencieuse sur mon blog me fait trop plaisir 😆😍😇 Et sinon une braise sous la cendre est tellement bien qu’il devrait très vote être transféré de ta wishlist à ta pal qui a ta bibliothèque 😆

      J'aime

      • Je ferais mon possible pour le rajouter à ma pal, mais cela risque d’être un peu compliqué cette année avec l’Angleterre XD Je verrais plutôt pour me le procurer quand je rentrerais en France, ou en ebook (tellement pratique à l’étranger même si je préfère largement le format papier)
        Quand je fais les choses, je les fais bien, donc oui, visite consciencieuse XD Heureuse que cela te fasse plaisir en tout cas 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Bilan du mois d’Août | La tête en claire

  2. En effet, nous avons les mêmes impressions sur ce livre!!
    J’adore quand tu dis « dans tous les recoins de ce monde sombre extrêmement dur et sanguinaire mais qui recèle des coins d’espoir et des moments de joie vive. La complexité et la diversité de l’Empire est un régal à découvrir. C’est une sorte de mélange entre Rome antique et culture orientale. » d’abord parce que l’ambiance est exactement ça dans le mélange de Rome et l’oriental, mais aussi ce côté sombre dans lequel on retrouve de l’espoir (c’est pour ça que le livre porte vraiment bien son nom!!) 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Une braise sous la cendre – dreamingwithboooks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s