Songe à la Douceur de Clémentine Beauvais

couv-Songe-a-la-douceur-plat-1

Salut mes chasseurs de livres! Alors je n’ai pas l’habitude de faire ça mais j’écris cet article en juin et je ne le publierai qu’à la sortie du roman puisque je l’ai lu en service presse – à l’heure où j’écris je suis en stage en librairie – et que je trouve qu’il serait bizarre de publier ma chronique deux mois avant la sortie du livre. Donc si je ne me suis pas foirée, le livre sort aujourd’hui (jour où vous lisez ces lignes!). Si j’avais adoré le livre comme beaucoup d’autres blogueuses (j’ai vu passer quelques chroniques extrêmement positives), j’aurais peut être publié ma chronique à l’avance mais c’est loin d’être le cas. Ce roman retrace l’histoire d’amour de Tatiana et Eugène qui se retrouvent après s’être perdus de vue pendant de nombreuses années.

J’ai l’impression d’être en décalage avec la blogosphère avec ce que je m’apprête à dire mais je n’ai pas du tout accroché à ce livre. Pourtant les deux personnages principaux sont sympas, ils sont normaux. Oui mais peut être un peu trop. J’ai trouvé qu’il ne ressortait pas grand chose d’eux. Ils sonnent creux, et pourtant j’ai bien vu que cette histoire avait tout pour être jolie. Mais c’est comme une vinaigrette sans moutarde, ça ne prend pas. On a tous les éléments réunis mais ils ne forment rien ensemble. Une héroïne épanouie qui a su construire sa vie. Un jeune homme qui se remet en question. Et enfin un passé commun chargé de non dit. Tout pour faire un bon livre? Oui mais non. Tout est trop, tellement trop que c’en est niais et que j’ai du me forcer à finir le livre alors que je passais mon temps à lever les yeux au ciel devant tant de bons sentiments. Le roman est aussi écrit en vers libre. La forme est intéressante mais encore une fois n’a pas marché sur moi. Je trouve que le rythme de ces vers ne sonne pas juste, ce n’est pas très naturel.

J’aurais vraiment voulu aimer cette histoire mais ce ne fut pas le cas. Je suis peut être sans cœur? Ou pas assez romantique? Mais je crois surtout que ce livre est mal dosé. Il ne m’a tellement pas touchée que j’en ai même du mal à comprendre toutes ces chroniques dithyrambiques, j’ai l’impression de na pas avoir lu le même ouvrage que les autres blogueuses! Une grosse déception pour moi d’autant plus que je pensais vraiment commencer un super roman avec ce livre et que j’y suis allée avec beaucoup d’enthousiasme au départ. 

Et vous, qu’en pensez vous?

Le mot de la fin?

Ce livre est comme un gâteau trop sucré, appétissant en apparence mais qui finit par en être écœurant.

Publicités

12 réflexions sur “Songe à la Douceur de Clémentine Beauvais

  1. Pingback: Bilan du mois d’Août | La tête en claire

  2. je trouve que c’était correct de ne pas publier ton article avant la parution du livre. Pas parce que tu n’as pas aimé. D’ailleurs à ce sujet, l’unanimité me paraît toujours un peu suspecte. Tu expliques très bien pourquoi tu n’as pas aimé, sans dénigrer le livre. parfait parfait chère têteenclaire! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s