[Film] Dans les Forêts de Sibérie

247857.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Hello! La semaine dernière j’ai vu Dans les Forêts de Sibérie, le film librement inspiré du livre de Sylvain Tesson. Je n’ai pas encore lu le livre mais j’ai l’intention de le faire, et pour ce que j’en sais, je crois qu’en effet l’adaptation est assez libre mais je vous en dirais plus quand j’aurais lu ce récit. Sylvain Tesson est un auteur qui me fait vraiment envie même si jusqu’ici je n’ai pas encore découvert sa plume, le film me semblait être un bon moyen de prendre contact avec son oeuvre. Et surtout quand j’ai vu que Raphael Personnaz était le tête d’affiche, je n’ai pas hésité une seconde car je l’aime beaucoup. Teddy ne supporte plus le tumulte du monde et l’absence de sens des vies urbaines. Dans l’espoir de se retrouver et de se reconnecter avec le temps, il part vivre dans une cabane perdue sur les bords du lac Baïkal.

Je ne peux pas vraiment parler de personnages puisque Teddy est finalement l’avatar de Sylvain Tesson. J’ai trouvé que sa quête avait du sens et je comprends totalement ses idées, cette envie de retrouver une sérénité, une simplicité qu’on a totalement perdue dans le mode de vie moderne des pays développés. Comme je ne connais ni Sylvain Tesson ni son livre je ne sais pas si le choix est parfait mais je trouve que Raphaël Personnaz rend très bien dans ce film. Sa voix est très apaisante et la scène d’ouverture où  il parle en voix off permet de rentrer de suite dans ce monde plus lent, isolé des tumultes du monde. Il a aussi dans sa physionomie et dans son sourire quelque chose de très pur qui nous renvoie à la simplicité recherchée. Les scènes où il s’amuse d’un rien, de glissades sur la glace, sont parfaites, elles m’ont donné le sourire et je me suis sentie tellement apaisée! C’est comme si j’y étais et que pour moi aussi le temps arrêtait sa course sans fin, ne serait ce que le temps d’une séance de cinéma. D’ailleurs en sortant j’étais un peu déphasée en me retrouvant d’un coup au milieu d’une foule qui n’avait pas vécu l’expérience que je venais de vivre. C’était très étrange mais j’étais aussi détendue qu’après un massage, comme si mon cœur battait plus calmement.

434786.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film aurait pu être lent, ne pas avoir de vraie histoire mais finalement il se passe des choses et même si c’st une oeuvre plutôt contemplative je n’ai pas vu la séance passer. Les paysages sont à couper le souffle. Toute cette glace et cette neige, c’en est presque aride mais poétique. Les plans sont très bien pensé, comme lorsque la caméra défile sur la glace, la réalisation n’a pas oublié que la nature est aussi sauvage et dangereuse, ce n’est pas un film pour citadin en mal de voyage. La nature n’est pas qu’un doux écrin c’est l’endroit où il n’y a de loi que la survie. Car même si ce périple peut faire envie – que celui qui n’a jamais rêvé de ce barrer loin de tout me jette la première pierre – la vie sauvage est très dure et il est presque impossible pour un homme élevé dans le confort de survivre face aux éléments. Autre détail parfait : la musique qui accompagne parfaitement l’esprit du film et pousse encore plus loin l’immersion des sens.

432286.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final j’ai adoré ce film, c’est une sorte de parenthèse parfaite sans être utopique ou niaise pour autant. Après tout, si tout le monde partait envahir les coins perdus pour avoir son petit coin tranquille il n’y aurait plus de nature sauvage . Et il est vraiment primordial de conserver les derniers endroits où la nature à su garder ses droits car finalement à l’échelle du monde nous ne sommes rien face à la nature. Ce film nous fait aussi réfléchir sur la place de l’homme dans notre société. Ce gâchis incroyable que l’on fait de nos ressources et de notre temps pour quoi? Franchement des fois je me le demande bien (souvent même). Un très beau film qui apaise, ralentit le temps, le temps d’un instant, puis nous fait réfléchir. Et qui m’a surtout frappé par sa simplicité et son honnêteté. Une oeuvre vraiment puissante.

186324.tif

Et vous? Vous avez vu le film ou lu le livre? Qu’en pensez vous? 

Bon film!

Le mot de la fin?

Ce film permet de prendre un moment, un bol d’oxygène en salle obscure,  qui nous apaise et nous rappelle de prendre le temps.

Publicités

11 réflexions sur “[Film] Dans les Forêts de Sibérie

  1. Pingback: Bilan de Juin | La tête en claire

  2. j’ai lu le livre il y a un peu plus d’un an; en lisant ton article, je me demandais si le film montrait combien la vodka coulait à flots? j’ai su ensuite, en cherchant un peu, que S. Tesson a fait plusieurs expéditions de ce genre, une tête brûlée en quelque sorte, qui en vit aussi, puisque après il fait des bouquins… (bon, je laisse le côté un peu ambivalent)enfin, il montre bien la dureté de la vie, la survie comme tu dis; apparemment le film montre bien aussi comme le temps peut-être long, le livre le raconte, quand bien même l’expérience est voulue. ça montre aussi le temps qu’il faut pour rejoindre un autre lieu, et encore faut-il bien choisir le temps qu’il fait! je n’ai pas quitté le livre comme tu as quitté le film mais il est très intéressant, si tu peux, lis-le! depuis S. Tesson s’est cassé la figure d’un toit et a dû s’assagir je crois 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Haha oui, il y a pas mal de vodka! Moi je me demandais si il rencontrait vraiment ce fugitif qui vit dans les bois où si il est vraiment seul tout le long du livre? Car avec événement finalement il n’est pas si seul que ça,je pense que c’est ajouté ^^ Oui j’ai bien l’intention de le lire je pense aller l’acheter dans la semaine et le lire dans le courant de l’été =D Oui j’ai vu qu’il avait eu un accident, apparemment il a commencé à éviter les cascades d’ado mais je ne pense pas qu’il ai prévu de ralentir sa cadence de voyage ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s