Jan de Claudine Desmarteau

jan-claudine-desmarteau-thierry-magnier

Salut mes chasseurs de livres! Aujourd’hui je vous présente Jan de Claudine Desmarteau. J’ai découvert ce livre sur le blog Les Grands Yeux Jaunes avec sa superbe chronique qui m’a totalement fait craquer! Mais j’ai quand même hésité à faire ce billet car même si le livre m’a plutôt plu je ne savais pas trop quoi en dire. Mais j’ai envie de vous en parler alors je vais faire comme je peux avec mes petits mots à moi. Jan est une ado qui n’a pas froid aux yeux. Si elle ne sait pas toujours se faire comprendre avec ses mots alors tant pis elle se servira de ses poings. Et entre son père qui se noie dans l’alcool et sa mère qui n’en peut plus de le voir comme ça, la catastrophe n’est pas loin. 

Le premier chapitre est probablement le plus beau. Je l’ai lu avant de l’acheter pour avoir un aperçu du livre et je l’ai adoré. Souvenir d’enfance : Jan a cinq ans et ne se laisse déjà pas démonter. Celui qui vient lui chercher des noises sur le sable de la plage repart avec des coups de pelle en plastique. Jan est comme ça. Foudroyante et fougueuse, peut être même aussi fugueuse. J’ai aimé cette force en elle et surtout le parti que prend l’auteur de se moquer des genres, elle accorde féminin au masculin et inversement. Peu importe son sexe. Jan est vivante, elle n’est pas là pour se poser des questions superflue. Pour cette force et cette envie de vivre je l’ai beaucoup aimé, elle m’a happé.

Jan est narratrice, et c’est là que les choses se corsent. J‘ai apprécié l’effort de l’auteure de faire parler Jan comme une vraie ado. Certaines phrases, tournures, expressions relèvent du génie par leur pertinence par rapport à la langue des enfants et en même temps Jan parle comme un charretier et je n’y peu rien mais ça m’écorche les yeux. J’ai mis plus des deux tiers du livre à m’adapter à cette écriture. Et j’ai eu le même ressenti pour l’histoire en général, j’ai adoré suivre Jan, j’ai englouti les pages, les chapitres s’enchaînent et pourtant le contenu ne m’a pas emballé pour autant. C’est une sorte d‘aventure, une échappée du quotidien sur 250 pages mais ça s’arrête là. Je n’ai pas réussi à me sentir proche de la cause des personnages.

Au final j’ai adoré Jan, sa force et sa fougue. C’est un personnage vraiment unique. Mais je n’ai pas accroché à l’histoire ni à cet exercice de style du langage un peu argotique des ados. Je trouve aussi que le propos sur la famille qui s’éclate aurai pu être plus creusé.

Et vous? Vous l’avez lu? Vous en avez entendu parlé? Qu’en avez vous pensé?

Bonne lecture!

Publicités

Une réflexion sur “Jan de Claudine Desmarteau

  1. Pingback: Bilan de Mai | La tête en claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s