S’enfuir de Martyn Bedford

1507-1

Salut mes chasseurs de livres! Aujourd’hui je vous parle du roman S’enfuir de Martyn Bedford. Je ne sais pas pour vous mais des fois j’ai presque envie de croire à un destin livresque! Jeudi j’étais de particulièrement bonne humeur et je me trouvais dans une librairie, la corrélation est totale vu que je venais d’obtenir un stage dans cette même librairie! C’est donc le cœur allègre que je me baladais entre les livres tout en essayant de ne pas craquer. Je vous entends ricaner par avance car vous l’aurez compris, je me suis fait avoir! Mais pour un seul livre et c’est celui qui donne son nom à l’article. Je n’en avais jamais entendu parler mais la couverture est sublime, le thème me faisait envie et en plus le résumé cite Jack Kerouac : je ne pouvais décemment pas résister! Je l’ai acheté, je suis rentrée chez moi, je l’ai commencé et je l’ai englouti dans la journée. Je devais lire ce livre, ce jour là, j’ai presque eu l’impression que je n’avais pas le choix, tout s’est enchaîné tout seul! Mais de quoi parle S’enfuir? Gloria a 15 ans et commence à trouver sa vie fade. Elle se voit presque de l’extérieur et ne comprends pas le sens de sa vie. Jusqu’au jour ou Uman débarque dans sa classe avec son attitude inhabituelle voire arrogante, et change son quotidien : il lui propose de partir à l’aventure. Ils partent à deux. Elle revient seule.

Rien que la structure du roman est géniale, le titre VO est « Twenty questions for Gloria » et permet de mieux comprendre pourquoi il y a vingt chapitres sous forme de questions. Gloria a disparu pendant deux semaines et le roman commence peu après son retour. On découvre en même temps que la police le récit de ces jours dont personne en dehors de Gloria et Uman ne connaissent le contenu. Rien que cette structure est brillante car même si on suit toujours les paroles de Gloria à la première personne on sent à travers l’attitude de ceux qui l’entourent, ce qu’il se sont imaginé et ce qu’il voudraient qu’elle dise. Ce qui permet de créer une atmosphère mystérieuse car en tant que lecteur on ne connait pas encore la vérité. Et l’auteur joue avec pas mal de codes pour brouiller les pistes, je me suis plongée dans le roman sans aucune recherche préalable, sans avoir lu aucune chronique, et je me suis demandée si c’était un roman policier? Fantastique? Un road-trip? Une teenage romance? Je n’en avais aucune idée en commençant et je dois bien avouer que c’est super agréable. Car même si les blogs me font découvrir pleins de livres, je lis toujours les livres que j’achète après avoir lu une chronique avec plus d’attentes spécifique. Alors qu’ici j’ai laissé le hasard faire son travail! C’est mon plus grand plaisir que de choisir un livre juste parce que je le sens bien comme ça, puis de le lire et d’y trouver un coup de cœur!

original

En plus de tout ça Gloria est une adolescente géniale, qui se pose de vraies question et à travers qui je me suis beaucoup retrouvée. Elle n’est pas niaise, elle pose même un regard assez lucide sur le monde et soulève des questions qu’on retrouve trop rarement même en littérature adulte. Quels sens donne t’on à nos vies? Peut-on encore donner un sens à nos vies dans un monde hyper individualiste? Même si ces questions ne sont pas posées directement j’ai trouvé que la réflexion sous entendue dans le récit était très intéressante. Et j’ai eu du grain à moudre pour mon petit cerveau! Ensuite Uman est super mystérieux, il a un certain charme mais qui tient bien plus à son esprit qu’à son physique. L’auteur n’en a pas fait un beau garçon intelligent, brillant directement sorti d’une pub Ralph Lauren et je l’en remercie, ça change des parfaits playboys. C’est un garçon avec des défauts et surtout un passé mystérieux. De ceux qu’on a envie de comprendre et de découvrir, même si on sent qu’ils sont trop différents pour être compris. Un peu comme Neal Casady dans Sur la Route de Kerouac. Mais ce roman reste un roman pour adolescent alors ne venez pas me taper (siouplait, je suis contre la violence!) pour avoir fait la comparaison, ce n’est pas non plus la beat génération réincarnée, juste deux ados de papier qui m’ont fait du bien! Et surtout Gloria et Uman ne tombent pas dans tous les clichés de l’adolescence, alors oui ils se sentent hors cadre mais ce ne sont pas non plus des illuminés, et surtout la romance n’étouffe pas leur relation et leur aventure.

Sans titre

Même si ce roman n’est pas forcément parfait, deux jours après l’avoir lu je le considère comme un vrai coup de cœur. Martyn Bedford a super bien construit son récit, la structure est géniale, les personnages sont attachants et vrais et surtout l’auteur ne nous donne pas ce qu’on attend, il fait ce qu’il veut de ses personnages et j’ai trouvé une vrai justesse dans les mots et dans l’histoire. Mais je ne veux vraiment pas vous en dire plus et je reste volontairement floue sur le contenu car si mes quelques mots vous ont convaincu, je vous conseille vivement de plonger dans ce livre sans à priori. Sans rien en attendre. Je ne saurais pas vraiment l’expliquer mais ce roman a touché quelque chose en moi, délicatement et pourtant avec une certaine force, et je remercie les éditions Nathan pour cette très belle parution! C’est l’un de ces livres qu’on lit parce que c’est le moment, c’est comme ça et puis c’est tout.

Et vous? Vous en aviez entendu parlé? Il est sorti il y a à peine une semaine donc je ne me rend pas vraiment compte de sa couverture médiatique! Vous l’avez lu?

Bonne lecture!

Publicités

18 réflexions sur “S’enfuir de Martyn Bedford

  1. Pingback: Throwback Thursday Livresque #24 | La tête en claire

  2. Pingback: Throwback Thursday Livresque #3 | La tête en claire

  3. Pingback: Bilan de Mai | La tête en claire

  4. Il a l’air très intéressant et les codes sur les personnages ado semblent différents de ce qu’on voit d’habitude, du coup ça pourrait me plaire !
    Et sinon félicitations pour ton stage, c’est bien dans la librairie dont nous avions parlé ? Si oui, je viendrai te voir, c’est sûr !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s