Féline de Hui Ryeong BU [LC#4]

1507-1

Salut mes chasseurs de livres! J’espère que vous allez bien? Aujourd’hui je vous présente un livre que j’ai lu en lecture commune, mais pas une LC classique, non non, on est des folles donc avec Charlitdeslivres et Folavril on a décidé de faire une LC à trois! Et l’objet de cette folie est Féline de Hui Ryeong BU. Je l’ai justement repéré dans les achats de Folavril et je me suis laissée tentée, j’ai bien fait, c’est une petite lecture rafraîchissante! Je vous mets le lien des chroniques de mes copinautes : ici pour la chronique de Folavril et ici pour celle Charlitdeslivres. Merci les filles pour cette LC chrono de moins de 24h! Dans ce bref roman, on découvre un jeune chat de gouttière qui survit comme il peut dans la rue jusqu’au jour où il rencontre Minyeong, une jeune fille mystérieuse qu’il pense faire partie des légendaires hommes-chats. 

On suit toute l’histoire à travers les yeux du chat, et personnellement, je ne peux pas m’empêcher de lier « esprit animal » et contes. J’ai donc inconsciemment décidé que ce livre était une sorte de conte moderne, et après tout c’est presque vrai puisqu’il y a quand même un léger fond de folklore autour de la vie des chats. Notre jeune minet est assez attachant dans sa vision du monde des humains et il a le mérite d’apporter un regard différent sur les relations humaines. Par contre j’ai trouvé Minyeong et Han, qui sont les deux représentants de l’espèce humaine, un peu simples ou du moins attendus dans leur rôles d’adolescents et leurs choix. Même si Minyeong a une part de mystère attrayante, les révélations qui sont faites sur elle ne suffisent pas à un faire un personnage avec une réelle épaisseur. C’est assez dommage que l’auteur n’ai pas poussé un peu plus loin la réflexion qui commençait a se dessiner sur le sentiment de famille, et la place qu’un adolescent se fait au seine d’une cellule familiale éclatée, car c’est un sujet qui aurait pu être passionnant.

Par contre j’ai bien aimé retrouver l’esprit et le mode de vie asiatique, éditions Philippe Picquier oblige, le roman nous vient d’Asie et l’action prend place à Séoul en Corée du Sud. Je ne sais pas pourquoi je trouve qu’il y a quelque chose d’apaisant à découvrir des personnages d’un autre continent, surtout l’Asie et sa culture très différente de la notre. J’ai lu ce roman sans me prendre la tête et il a bien rempli son rôle de distraction et de rafraîchissement, un peu comme un bon verre de grenadine en plein été. Mais en dehors de ça je pense que ce livre ne va pas spécialement marquer ma vie de lectrice, car il est sympathique mais sans réel plus.

Au final, c’est une petite lecture rafraîchissante, qui fait du bien et permet de se vider la tête, mais qui ne va pas assez loin dans son propos pour en faire un livre réellement intéressant dont on ressort changé. A lire sans se prendre la tête donc! Et dernière petite note personnelle, j’ai acheté ce livre au rayon des poches « adultes » mais pour moi c’est plus un roman adolescent.

Et vous qu’en avez vous pensé? Je suis assez curieuse de découvrir des auteurs asiatiques, mais malheureusement je n’ai pas toujours le réflexe de me tourner vers ces auteurs, donc si vous avez des conseils de lecture dans ce domaine, je suis preneuse!

Bonne lecture!

Publicités

17 réflexions sur “Féline de Hui Ryeong BU [LC#4]

  1. Pingback: féline – Danielle C, le blog

  2. je partage assez ce que tu en dis, sauf pour la réflexion sur la place de l’adolescent dans la famille éclatée…, pour moi je pense que ce n’est pas trop le sujet du livre. j’ai par moment trouvé que c’était vraiment trop « style pour pré-ado » mais bon, j’aime les chats, et ça fait du bien aussi de lire ces romans « pas casse-tête sans être bête ». les personnages de Minyeong et Han sont je crois traités un peu comme des personnages de mangas. sinon, je n’ai pas trouvé que c’était exagérément anthropomorphiste comme le dit Lydie. et oui oui oui, moi aussi je l’ai trouvé au rayon adulte de la librairie, ce qui n’a pas manqué de m’étonner ++ au fur et à mesure de la lecture.

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Bilan de Mai | La tête en claire

  4. Pingback: BU Hui-ryeong – Féline *** | Livres de Folavril

  5. La maniere dont tu en as parlé m’a fait pensé dès le départ qu’il s’agissait d’un roman pour ados.. Peut-être qu’il a mal été placé par les marketeurs français? Il serait intéressant de savoir à quel public il est destiné en Corée du Sud.
    En tout cas, comme tu le dis, c’est un roman qui a l’air très rafraichissant 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Pingback: « Féline » – Bu Hui-Ryeong – charlitdeslivres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s