The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 1 : L’Ange Mécanique de Cassandra Clare

1507-1

Salut mes chasseurs de livres ! Je me suis ENFIN replongée dans La Cité des Ténèbres/The Mortal Instruments avec Les Origines et, bien sûr, ce fut un pur régal ! Cassandra Clare a toujours autant de talent pour me transporter dans son monde qui s’agrandit à chaque nouveau tome du cycle des Chasseurs d’Ombres. Et je tiens tout particulièrement à remercier mon petit succube qui m’a offert ce livre ! Il était grand temps que je retourne voir mes chers chasseurs. La Cité des Ténèbres est vraiment ma saga fétiche, à chaque découverte ou redécouverte d’un de ces livres je sais que je vais dévorer ma lecture et oublier tout le monde qui m’entoure dès que mon regard se posera sur le premier mot. D’ailleurs j’ai encore envie de relire la saga principale car je sais que certains personnages des origines y font leur apparition. Mais bien sûr, avec ma mémoire de poisson rouge, je ne me souviens plus exactement du pourquoi du comment et c’est bien dommage. Au début de cette nouvelle trilogie nous retournons dans les années 1870 et nous découvrons Tessa qui a cru toute sa vie qu’elle était humaine. Suite au décès de sa tante elle doit quitter New-York pour rejoindre son frère à Londres, mais à son arrivée elle est prise au piège par les sœurs noires et découvre ainsi un monde peuplé de créatures obscures dont elle fait apparemment partie, et pour couronner le tout elle est sauvée par Will, un chasseur d’ombre. Tessa réalise alors qu’elle a beaucoup à apprendre sur son passé.

Ce que j’ai le plus aimé avec cette nouvelle trilogie c’est le changement de décor et de personnages. Mais c’est presque (je dis bien presque) aussi un défaut car malgré ce changement on sent que Cassandra Clare aime bien sa trame usuelle : Un duo d’amis/parabataï qui se retrouve perturbé par l’arrivée d’un nouveau membre. Et j’ai tout de même noté que Will Herondale a étrangement beaucoup de traits de caractère en commun avec Jace (ce qui n’est pas forcément pour me déplaire !). Will est ce chasseur d’ombre extrêmement cynique mais qui semble cacher à la fois un cœur et une part d’ombre. Part d’ombre qui lui sert de rempart pour éviter de faire face à ses émotions. Cassandra Clare maîtrise à la perfection ces personnages à la fois cynique et torturé. Will ne fait pas exception à la règle, il me fait rire et m’intrigue énormément, mais ce tome reste encore un peu trop en surface du personnage donc je l’adore mais je sais qu’il peut m’offrir encore plus. Par contre aucune réserve pour son parabataï Jem Carstairs, il est adorable et on découvre certains des mystères qui l’entourent au cours du roman. J’adore sa manière d’être, sa gentillesse et son côté rêveur. Il est le parfait contrepoids à la dureté et au cynisme de Will. Et enfin, parlons de Tessa qui est tout de même l’héroïne de ce roman, elle est attachante et surtout j’ai aimé les mystères qui entourent ses origines et le fait qu’elle soit une créature obscure, ce qui nous change de l’ostracisme des chasseurs d’ombre et permet de remuer un peu tout ça ! Mais j’ai avec Tessa la même impression qu’avec Will : je sais qu’elle n’a pas atteint son potentiel maximum de personnage, pour l’instant elle n’est pas assez mature mais les prochains tomes devraient se révéler encore plus géniaux car, à mon avis, ce duo nous réserve beaucoup de surprises, ainsi que Jem qui à lui déjà atteint la perfection ! Et en super bonus on retrouve quelques immortels de la saga principale comme Camille Belcourt, mais bien sûr et surtout : Magnus Bane ! Bien qu’il ne fasse que de trop brèves apparitions, je suis ravie de le revoir entre les pages, et je n’ai qu’une hâte : lire la suite pour le retrouver encore un peu !

Sans titre

Si j’ai trouvé que certains personnages pouvaient encore évoluer, l’histoire est déjà diablement efficace. Même si l’auteure réutilise quelques unes de ses ficelles personnelles, j’ai du mal à le lui reprocher car même si j’en ai conscience, l’alchimie opère parfaitement sur moi ! J’ai englouti les pages comme la toxicomane littéraire que je suis, quand je pensais avoir lu 5 pages j’en étais déjà à 50 et il ne m’a pas fallu plus de deux jours pour dévorer le tout, d’ailleurs si mon emploi du temps me le permettait j’aurais probablement fini Les Origines en une journée.  Et surtout, je veux la suite !!! Malheureusement le nombre de livre dans ma PAL ainsi que mon porte monnaie me poussent à l’abstinence, mais je ne sais pas trop si je vais réussir à tenir longtemps car le monde des chasseurs d’ombres m’attire comme un aimant. Avec ce tome, on découvre l’institut de Londres, et la ville qui l’entoure en version 150 ans auparavant. C’est surprenant mais surtout très agréable, ainsi le renouveau est assuré et on ne s’enracine pas dans l’institut de New-York.

Au final j’ai adoré ce début de saga et j’ai littéralement englouti le livre, et on frôle même le coup de cœur mais je sens que cette histoire en a encore sous la couverture donc je vais très certainement trouver mon bonheur dans la suite de la saga ! Et une chose est certaine : je n’aurais pas dû attendre si longtemps avant de me replonger dans l’univers des chasseurs d’ombres ! Sinon, le gros avantage de ce livre c’est qu’il peut aussi être lu par ceux qui n’ont pas encore découvert la saga principale. D’ailleurs je crois bien que cette nouvelle saga va être encore meilleure que La Cité des Ténèbres, ce qui n’est pas rien ! Je recommande à 100% !

Et vous qu’avez-vous pensé de ce livre ? Êtes vous aussi fan des livres de Cassandra Clare ?

Si vous êtes curieux vous pouvez retrouver mes chroniques sur les autres livres de cet univers :

Mais vous pouvez aussi retrouver mes chroniques sur la série Shadowhunter et le film The Mortal Instruments, tous deux tirés du livre.

Bonne lecture !

Publicités

2 réflexions sur “The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 1 : L’Ange Mécanique de Cassandra Clare

  1. Pingback: The Mortal Instruments Origines, tome 3 : La Princesse mécanique de Cassandra Clare [LC#12] | La tête en claire

  2. Pingback: Bilan d’Avril | La tête en claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s