[Film] High Rise

193333.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Salut, salut!  Comme je suis en vacances j’ai le temps pour aller voir des films pour lesquels je n’étais pas forcément sûre de mon choix, c’est le cas pour High Rise ainsi que A Bigger Splash. Ce film est peu médiatisé mais je l’avais repéré sur Allociné puis deux ou trois chroniques élogieuses on fini de me convaincre. Même si je ne me suis pas ennuyée je suis très sceptique quand à ce film. Je ne l’ai pas détesté mais j’ai passé une bonne partie du film à me dire « mais whaaaaaaat???? ». Je vais vous expliquer le pourquoi du comment après. Sinon le résumé est simple : le Docteur Robert Laing vient de s’offrir un appartement dans une tour un peu particulière imaginée par l’architecte Mr Royal. Mais des tensions vont se créer entre les voisins car la tour est représentative d’une échelle sociale : plus vous êtes riche, plus vous êtes haut.

Je ne sais pas trop par où commencer avec ce film, car il est complexe. J’ai longtemps été extrêmement sceptique devant l’écran, et j’ai fini par me dire que finalement la clef c’est qu’il n’y en a pas, une sorte de logique de l’absurde. On a clairement une réflexion sur les classes sociales, l’endoctrinement systématique de l’Homme qui est incapable de sortir des cases même si on le lui propose. Le monde serait donc gouverné par l’argent, le sexe et les jeux (ici la fête). C’est un peu l’idée de départ de la plupart des récits de science fiction, ce film est d’ailleurs adapté d’un roman de James G. Ballard, qu’il faudrait que je lise car j’ai l’impression que des choses m’ont manqué pour comprendre le film, mais je pense que c’est volontaire, car ici toute rationalité à abandonné les habitants. Et je crois que c’est ce qui m’a réellement échappé dans ce film. Je suis la première à penser qu’il y a quelque chose qui cloche dans les sociétés humaines mais je crois aussi qu’il reste des personnes censées. Hors cette tour n’est pas fermée au monde extérieur, les hommes et les femmes en sortent tous les jours pour aller travailler. Hors, quand tout dégénère personne n’a l’idée de se BARRER! Mais pourquoi? Si c’était un système dystopique clos j’aurais dit d’accord, mais j’ai du mal à croire que sur une tour de quarante étages PAS UNE SEULE personne n’ait eu l’idée de partir … Ce qui donne parfois l’impression que le film est juste un prétexte pour nous faire une étude de cas sur la violence sociale et humaine de deux heure.

4262

Mais bon même si je n’ai pas vraiment tout compris et que mon esprit cartésien s’est senti frustré par cette organisation sans logique, j’ai eu l’occasion de beaucoup réfléchir, et malgré tout je ne me suis pas ennuyée. Le film m’a placé en recul par rapport à l’histoire et du coup j’ai eu tout loisir de songer à ce qui se passait sous mes yeux. Car toutes les grandes réflexions de société sont là : l’argent, le sexisme, la place des femmes, le consumérisme, l’individualisme, les classes et j’en passe. High Rise m’a donné matière à penser. Mais même temps tout est absurde, peut-on baser sa réflexion sur un support sans logique? Oui, je pense, mais c’est assez désarçonnant!

HR_1748_tiff.tif

Je salue aussi la performance des acteurs qui ont fait de ce film un ovni aussi étrange que perturbant, notamment Tom Hiddleston, qui nous montre parfaitement comment son personnage plonge petit à petit dans la folie de la tour. Le travail des images est aussi tout à fait remarquable et l’esthétisme fait partie des points forts de ce film. La toute dernière scène est particulièrement marquante, mais je vous laisse découvrir pourquoi!

458604.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final je reste tout de même assez sceptique face à ce film que je n’arrive ni a aimer ni a détester. J’ai mis presque les deux heures du film à comprendre que la clef de High Rise c’est l’absurde. Peut-être que si j’étais entrée dans la salle avec cet esprit là j’aurais plus accroché. Je ne suis donc pas en mesure de vous conseiller ou déconseiller ce film, mais je suis curieuse de savoir ce que vous en avez pensé!

466104.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Cette image est représentative de moi essayant de comprendre High Rise

Vous l’avez vu? Vous pensez le voir? N’hésitez pas à partager votre avis!

Bon film!

Publicités

12 réflexions sur “[Film] High Rise

  1. J’ai lu le livre en début d’année justement car le synopsis du film sur Allociné m’avait aussi interpellé. J’ai beaucoup apprécié la lecture mais je l’ai trouvé également extrêmement violent. Je n’ai pas encore franchi le pas de le voir en adaptation cinématographique. Pour répondre à ta question, pourquoi personne ne s’en va alors que tout part en cacahuète dans l’immeuble, c’est bien expliqué dans le roman. Les habitants ont pour la plupart un crédit sur le dos et perdraient absolument tout s’ils décidaient de s’en aller. Ils préfèrent donc protéger leur appartement plutôt que de vivre dans la rue. C’est ainsi qu’ils se retrouvent enfermés dans une spirale.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan d’Avril | La tête en claire

  3. Ta chronique du film est vraiment excellente ! Je ne saurais dire mieux ! Bon comme tu as pu le lire dans ma chronique personnellement j’ai beaucoup aimé justement cette philosophie de l’absurde et de la folie même si ça m’a déstabilisé. Mais les thèmes de réflexion abordés par le film en font un incontournable je pense 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s