Five

335908.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Salut, salut! J’espère que vous passez un bon weekend? Cette semaine j’ai eu l’occasion de voir Five en avant-première pendant le printemps du cinéma. Au départ ce film ne m’inspirait pas trop, les extraits donnaient l’impression d’un humour un peu lourd mais j’ai finalement vu la bande-annonce qui a défaut de m’emballer m’a un peu plus convaincue que les extraits. Rajoutez un peu de Pierre Niney, et voilà, j’ai craqué! Et je ne regrette pas du tout! On est loin de la comédie potache voir lourdingue et j’ai passé un très bon moment! Five, c’est cinq super potes qui ont toujours rêvé d’emménager ensemble. Samuel qui fait partie de la bande leur déniche l’appartement idéal, et il prend en charge la majeure partie du loyer. Sauf qu’il n’avait pas prévu que son père allait lui couper les vivres. Il s’embarque alors dans des magouilles pas possibles pour trouver de l’argent.

Pour parler de la bande, nos cinq comparses sont super attachants! Comédie oblige ils sont un peu caricaturés mais juste ce qu’il faut, Samuel (aka Pierre Niney, toujours aussi génial!) est adorable avec son enthousiasme et son optimisme sans limite. Tim est celui qui avait le plus de chance de me déplaire avec toutes ses conneries et pourtant je me suis laissée amadouer et je dois avouer qu’il m’a bien fait rire. Julia apporte une touche féminine bienvenue, même si féminine, elle ne l’est pas tant que ça! Les deux autres ne sont pas en reste et je suis vraiment rentrée dans la vie de cette bande et dans leurs délires! Ils ont une joie de vivre très communicative et ce film m’a fait un bien fou! Idéal à découvrir avec vos meilleurs amis.

020220.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour ce qui est du scénario il est plutôt simple. Son originalité ne casse pas trois pattes à un canard (des personnages en manque d’argent s’improvisant dealers du dimanche, ce n’est pas nouveau). Mais l’histoire a le mérite d’être efficace et de nous faire passer un bon moment! Je ne me suis pas du tout ennuyée, et j’ai même réalisé par la suite que j’aurais aimé en avoir plus.  Je trouve que les relations de Samuel avec son père ou même avec d’autres personnages ne sont pas assez creusée. C’est vrai que tout ce focalise sur la bande, mais ce n’est pas gênant car ces cinq là sont vraiment géniaux! Five n’oublie pas non plus d’ajouter ça et là quelques touches de sérieux pour rentrer un peu plus en profondeur dans la personnalité des personnages et du coup l’équilibre est trouvé et fait de ce film un mélange parfait qui a totalement marché sur moi!

484564.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Je n’ai pas toujours un très grand sens de l’humour et j’ai vite tendance à trouver les gags lourds, pourtant je me suis surprise à rire sans jamais me dire : « là c’est trop ». On est pas dans un registre délicat niveau humour mais ça passe super bien! J’ai totalement accroché à ce film qui ne se prend pas au sérieux, c’est une vrai bonne comédie de potes, qui m’a fait passer un super bon moment. Une agréable surprise qui me réconcilie avec la comédie. Je vous conseille totalement Five, à aller voir avec tous vos amis pour passer un bon moment et rire sans se prendre le chou!

148294.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Vu qu’il n’est pas encore sorti à l’heure ou cet article est publié je ne vous demande pas vraiment ce que vous en avez pensez (quoi que, il y a eu pas mal d’avant première pour ce film, donc sait on jamais, vous avez peut être été curieux?). Mais n’hésitez pas à me dire si Five vous fait envie et à me donner votre avis! 

Publicités

3 réflexions sur “Five

  1. Pingback: Bilan de mars | La tête en claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s