La Maison des Petits Bonheurs de Colette Vivier

51artTab02L._SX195_

Salut mes chasseurs de livres! Aujourd’hui je vous présente un roman jeunesse : La Maison des Petits Bonheurs de Colette Vivier. J’ai lu ce livre pour mon cours de littérature jeunesse et je suis ravie de cette découverte. Je dois avouer que ce cours est génial, j’adore quasiment toutes les lectures que j’ai du faire pour cette option! Ce qui est rarement le cas pour mes autres cours.  Dans la maison des petits bonheurs vivent Aline et toute sa famille, ils profitent d’une vie tranquille mais un beau jour la mère d’Aline doit partir quelques semaines pour aider une personne de la famille dans le besoin. Aline se retrouve à devoir assumer une partie des taches de sa mère et ce n’est pas tous les jours facile. Surtout que son frère et sa sœur ne l’aident pas beaucoup.

Pour les personnages, j’ai adoré Aline, je me suis un peu retrouvée en elle même si elle n’a que onze ans, elle est très attachante. Elle porte sur le monde un regard qui correspond parfaitement à son âge. On la voit évoluer avec plaisir au cours de ces quelques 300 pages. Elle est intelligente et mature sans oublier d’être une enfant, ce qui est très agréable. D’ailleurs qu’on ai 8, 20 ou 80 ans je crois qu’on peut tous se retrouver un peu en elle. Comme elle écrit dans un journal on se sent vraiment proche de cette jeune fille, c’est comme si elle nous racontait directement sa vie. D’ailleurs cette lecture m’a donné envie d’exhumer mes vieux journaux intimes, je le fais de temps en temps et je trouve ça très drôle (enfin ça dépend les passages), mais ils sont presque tous chez mes parents en dehors de celui qui est en cours donc pas de relecture pour cette fois! Les autres personnages sont souvent un peu caricaturaux mais rien de bien choquant puisqu’il s’agit tout de même d’un roman jeunesse (8-12 ans environ). Le fratrie formée par Aline , Riquet et Estelle est charmante et je trouve que tous les personnages sont hauts en couleurs.

L’histoire a beau paraître assez simple elle m’a beaucoup parlé. Il n’est pas rare que les enfants soient touché par les chagrins de leurs parents et j’ai vraiment été étonnée de pouvoir me projeter sur Aline malgré nos 10 ans d’écart et le changement d’époque (ce livre date de 1939). D’ailleurs La Maison des Petits Bonheurs témoigne de la vie de à cette période en toute simplicité et nous permet de découvrir la vie d’une famille lambda dans les années 30.

Au final c’est un vrai petit coup de cœur surprise pour moi. Je ne m’y attendais pas mais j’a tourné les pages avec plaisir et j’ai même versé ma petite larme à la fin! Plus j’en découvre et plus je pense que la littérature jeunesse à beaucoup à m’offrir. Ce roman pourra plaire à tous les âges par son intemporalité et la plume remarquable de Colette Vivier. 

Et vous? Avez-vous lu ce livre? En aviez vous déjà entendu parler? Quel est votre avis?

Bonne lecture!

Publicités

13 réflexions sur “La Maison des Petits Bonheurs de Colette Vivier

  1. Pingback: Bilan de mars | La tête en claire

  2. Je suis très contente que ce livre t’ait plu, c’est un de mes romans favoris de mon enfance. Je l’ai lu, relu et rerelu x) J’adore ce microcosme qu’est son immeuble, sa rue. Je trouve ça super intéressant à lire.
    Je me rappelle que j’aimais particulièrement le locataire violoniste !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s