Deadpool

249124

Salut! C’est dimanche donc j’en profite pour parler ciné. Dans la semaine je suis allée voir Deadpool, je n’attendais qu’une chose, ce que la bande annonce promettais : passer un bon moment avec un (anti)héros qui ne se prend absolument pas au sérieux. Dans les grandes lignes c’est ce qui s’est passé mais je vous avoue qu’en me penchant un peu sur le détail j’ai trouvé que le film péchait un peu, mais rien de dramatique non plus! Et pour une fois ce ne sont pas les acteurs qui m’ont attiré au film car certes Ryan Reynolds est charmant mais je le trouve peu charismatique, ici c’est vraiment le personnage de Deadpool qui m’intéressait. Au départ il n’est déjà pas un saint, mais lorsqu’il apprend qu’il est en phase terminale d’un cancer il accepte une proposition louche qui est sa seule chance de s’en sortir. Il reçoit un traitement choc qui permet à ses cellules de se régénérer en toutes circonstances, mais il se retrouve avec une face de steak-haché. Il décidé alors de traquer celui qui lui a donné ce visage dans l’espoir de retrouver face humaine et de reconquérir sa belle.

Le personnage de Deadpool est vraiment très amusant et contrairement à ce que je pensais, avant même son changement il est un homme déjà particulier. Loin des clichés du parfait mec lambda, il est plutôt loin des sentiers battus. J’ai bien aimé les esquisses d’exploration qui sont faites autour de son personnage mais les scénaristes n’ont pas creusé très loin et au final le seul atout de Deadpool c’est son humour, sauf qu’à force de tout miser là-dessus il n’a pas une bien grande profondeur. Cela dit je me suis quand même attachée à lui, dans le fond c’est un sympathique looser avec un fort coefficient sympathie! En plus il fait des petits clins d’œil direct au spectateur! (Il brise le quatrième mur en langage comics). Ryan Reynolds correspond bien au personnage, il a une bonne tête mais un manque évident de puissance/charisme (je n’ai vraiment rien contre lui mais il ne casse pas trois pattes à un canard). Ensuite viens sa petite-amie : Vanessa, même si elle aussi est en quelque sorte attachante, elle a quand même un rôle de copine potiche et simplette. Alors que son côté badass semble assez évident et aurait pu être largement mieux exploité. Le méchant joue son rôle de méchant comme il faut, avec un belle dose de cynisme mais encore une fois avec un manque de charisme évident. Je note aussi la présence de deux X-Men parfaitement inutile, deux portes manteaux dans le décor auraient pu avoir plus d’utilité. Mais tout compte fait malgré tous ces défauts, comme les personnages ne se prennent pas au sérieux on leur excuse leur charisme collectif qui est égal à celui d’un plat de moules avariées.

039813  044219

Par contre autant j’excuse totalement les personnages que je trouve finalement sympathique autant le scénario n’est vraiment pas folichon, je pourrais noter le résumé sue le dos d’un timbre-poste! Le film se basse sur la parodie du film de super héros et mise tout sur l’humour. Un humour certes explosif mais un peu lourd à la longue. Cependant je dois bien admettre que j’ai un sens de l’humour particulier et je me lasse très vite des running-gags et je ne supporte pas très bien l’humour de beauf. Alors oui je me suis marrée mais point trop n’en faut, un plan fesse + position comique + humour pipi-caca pourquoi pas, mais deux cent blagues du genre sur le film : non! Et puis le scénario n’a quasiment pas d’intrigue on sait dès le début ce que Deadpool à l’intention de faire et il arrive à son but sans aucune originalité. C’est bien le problème de la parodie elle peut marcher sur une trentaine de minutes pas sur 110! Vouloir fonder un film sur tous les défauts du genre c’est tout de même un peu casse-gueule. Le film fait un effort de développement avec l’épisode du cancer mais au final on se retrouve avec dix minutes de sérieux dans un océan d’humour ce qui crée une sorte de cassure assez mal amenée (mais néanmoins intéressante). Et les scènes d’action sont extrêmement conventionnelles, elles reprennent tous les codes du genres : course poursuite en voiture, gros boums partout et grand final dans un lieu qui va tomber en ruine.

590748

Je suppose que vu comme ça vous devez penser que je n’ai pas du tout apprécié le film mais finalement j’ai passé un bon moment et je me suis quand même marrée car le film ne se prend ABSOLUMENT PAS au sérieux. Quand on va voir Deadpool on n’est clairement pas la pour un chef d’oeuvre du septième art mais simplement pour mettre son cerveau en pause et admirer ce que j’appelle de la « pattée pour neurone » soit un bon divertissement sans aucune réflexion à la clef. Donc je vous recommande le film mais si vous êtes du genre humour raffiné ou pince-sans-rire, passez votre chemin : Deadpool est un pur produit de l’entertainment américain (avec un supplément d’auto-dérision bienvenu) pour vous faire oublier le rôle de votre cerveau!

051484

Et vous qu’en avez vous pensé? Suis je la seule à être hermétique à l’overdose d’humour? Je dois bien avouer que ce n’est pas la première fois que j’apprécie modérément un film que tout le monde adore!

Bon film!

P.S. : Je me rend compte que parler de se film le jour de la Saint-Valentin est assez ironique, mais bon ça correspond bien à l’idée du film : tout en décalé!

Publicités

16 réflexions sur “Deadpool

  1. Pingback: Bilan de Février | La tête en claire

  2. Je suis d’accord et pas d’accord avec ton avis mais je te rejoins totalement sur la fin.
    En fait le scénar’ n’a pas tellement besoin d’être ultra-développé tant que Deadpool respecte le comics de base, comme tu le soulignes, c’est vraiment un film avec un pitch simple comme bonjour mais justement la subtilité et de jouer avec les codes et de briser le 4ème mur vis-à-vis du spectateur. Deadpool à toujours été ainsi 😉 Nul besoin avec ce personnage de développer une histoire, juste de jongler avec ses facéties verbales et le rire qu’il véhicule.
    Mais effectivement, on y va pas en pensant trouver un chef-d’oeuvre !
    Après voilà, le film n’y va pas par quatre chemins, en développant une narration maîtrisée on aurait perdu l’âme du personnage donc pour ma part j’ai très apprécié le film même s’il ne marquera pas non plus mon esprit ^^

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton avis =D Disons que je ne connais pas grand chose aux comics (pour ne pas dire rien du tout) donc forcément je ne peux pas juger de cet angle là ^^ D’ailleurs je ne connaissais pas cette notion de « quatrième mur » =D Per contre je pense au contraire qu’on peut avoir une narration plus poussée tout en gardant l’esprit du personnage =p

      J'aime

  3. Le plus gros problème du film Deadpool est certainement que sa promotion (excellente au passage) à créer tellement de hype qu’il est passé pour un film mainstream. Alors que pas du tout.

    Déjà, le budget est minime comparé aux blockbusters comme Avengers ou X-Men ( environ 50 millions de dollars au lieu de 200). Ensuite, ce film est une adaptation de comics faite par et pour les fans de comics et non lissée pour le grand public.

    En tant que fan de Deadpool, c’est exactement le film que j’espérais. Je n’ai jamais vu un film de super-héros au fidèle à l’esprit de l’oeuvre originale. De plus, le film adapte le coté « meta » de Deadpool (briser le 4ème mur) au cinéma en jouant avec la caméra ou en s’adressant aux spectateurs à l’intérieur d’un flashback.

    Amateur d’humour référencé, j’ai été comblé. Mais il est vrai que le film peut être excluant pour quelqu’un qui n’aurait pas ces références.

    Si vous voulez en savoir plus sur mon avis, je vous invite à consulter ma critique sur braindegeek.news : http://braindegeek.news/deadpool-critique/

    P.S : Excellente critique même si mon avis diffère sur certains points. =)

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton avis super complet! Tu m’apprend quelque chose, je pensais que la production rentrais dans les standard Marvel (gros budget et compagnie). Effectivement du coup ça change un peu ma perspective, en plus je ne connais pas l’univers du comic donc forcément je n’ai aucun point de comparaison. Je vais lire ton avis complet. Encore merci pour toute ces précisions =D Je me coucherai moins bête ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Enfin un avis qui change un peu des critiques qu’on voit partout ^^
    Pour les deux X-mens, il me semble que c’était une sorte de référence à un des comics Deadpool (à confirmer cependant …)
    Sinon, je peux comprendre qu’on puisse trouver l’humour un peu lourd vers la fin, mais ils ont voulu rester dans l’esprit des comics, donc quelque part je pense pas que ça doit être pris comme un défaut. Surtout, ils ont joué cette carte à fond, même dans le « générique » de fin et de début ils ont essayé de faire un truc.
    Puis j’ai adoré les scènes d’actions, certes assez clichés, mais qui en mettaient plein la gueule xD

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s