Le Garçon et la Bête

Le-Garcon-et-la-Bete-affiche-fr

Salut, salut! Je commence mon année ciné un peu en retard certes, mais je commence fort avec un superbe film d’animation : Le Garçon et la Bête de Mamoru Hosada. Je connaissais déjà ce réalisateur car j’étais allée voir Les Enfants Loups Ame et Yuki que j’avais beaucoup aimé. Et bien rebelote, j’ai adoré ce nouveau film! J’étais un peu sceptique pour ce film, à vrai dire quand j’ai vu l’affiche je n’ai pas pris la peine de regarder la bande annonce. Le design de la bête ne plaisait pas trop, la poésie ne semblait pas au rendez vous. Mais j’ai trouvé une chronique de Ghislaine sur son blog The  magic orange plastic bird said… qui m’a fait changer d’avis et du coup j’ai regardé la bande annonce et décidé de laisser à Mamoru Hosoda la chance de m’enchanter une seconde fois. C’est une mission accomplie! J’ai vraiment passé un super moment, à la fois beau, drôle et émouvant. Ren est un garçon de 9 ans, sa mère vient de décéder dans un accident et n’ayant aucune trace de son père, il doit être confié à des membres plus éloignés de sa famille. Refusant ce choix qui lui est imposé, il s’enfuit et se retrouve seul dans les rues de Shibuya. Mais une curieuse bête, Kumatetsu, lui propose de devenir son disciple et l’emmène à Jutengai, dans le monde des Bêtes. 

Rien que les deux personnages principaux Ren, aussi appelé Kyuta, et Kumatetsu valent le détour à eux seul. Ensemble ils forment une sacré paire, toujours à se chamailler, ils m’ont beaucoup fait rire. Leur relation est unique et forte. Kumatetsu derrière ses airs revêches et entêtés cache une sensibilité forte et un passé qui l’a poussé à devenir celui qu’il est. Quand à Kyuta on le voit grandir tout au long du filmchico et c’est un réel plaisir, c’est un personnage fort, construit avec beaucoup d’intelligence et qui vous réserve bien des surprises! Mais ce qui fait la vraie force de ces personnages c’est le lien qui les unis, et la manière dont ils vont évoluer ensemble, grandir, changer. Leur disputes m’ont fait rire à gorge déployée, mais m’ont aussi donné la larme à  l’œil et même carrément fait pleurer! Mention spéciale aussi aux personnages secondaires qui malgré une présence relativement discrète sont tout aussi bien construits et apportent leur touche à l’histoire. Et dernier détail mais des plus mignons, Chico la souris adopté par Kyuta, qui ne sert pas à grand chose mais qui m’a totalement fait craquer! Elle ressemble plus à une boule de poil qu’à une souris mais elle est trop chou!

le-garcon-et-la-bete-de-mamuro-hosoda_5496390

Pour ce qui est de l’histoire elle m’a beaucoup plu et surtout surprise. Elle est très forte et certains moments étaient totalement inattendus. Le seul tout petit défaut c’est que le film est en quelque sorte divisé en deux, mais je ne vous dirais pas de quelle manière. La seconde moitié bien qu’elle soit géniale ne correspondait pas tout à fait à mes attentes. Mais bon ce n’est pas moi qui ai écrit le film donc c’est un peu normal qu’il ne se passe pas exactement comme je le voudrais. 165074Cette rupture d’équilibre se fait aussi sentir par l’humour, qui est concentré dans la première partie alors que la seconde est bien plus profonde et dramatique. Mais malgré ça le film reste génial! C’est une fabuleuse quête d’identité, une fable sur la vie, les choix qu’elle nous force à faire et comment ils nous font grandir. Et surtout une épopée du partage, de l’apprentissage et des émotions. J’ai retrouvé dans Le Garçon et la Bête des questions d’une profondeur qu’on ne s’attend pas à retrouver dans un film d’animation, mais qui m’ont beaucoup touché.

une-garçon-675x300

Ce qui fait pour moi de ce film un chef d’oeuvre c’est la qualité des dessins et de l’animation. Esprit manga oblige, le dessin est parfois un peu statique mais je trouve que l’animation japonaise a une grâce toute particulière et une très grande force poétique. Les couleurs sont brillamment utilisées, le graphisme des deux mondes est sublime. Jutengai a une forme de beauté indescriptible, une sorte logo_boybeastd’onirisme qu’on ne retrouve que dans nos rêves. Voilà, c’est exactement ça, ce film ressemble à un merveilleux rêve, de ceux qui ne sont pas parfait mais nous touchent et nous marquent au point de rester gravés dans notre esprit. Autre point très positif pour ce film : sa bande son. Les musiques subliment le film et l’emmènent vers les sommets du septième art. Elle sont toutes très belles et nous emportent avec elles dans ce monde merveilleux.

033988

Au final ce film m’a beaucoup surprise, la deuxième moitié ne correspondait pas du tout à ce à quoi je m’attendais mais je suis ravie de m’être laissée surprendre. Je suis passée par à peu près toutes les émotions que je recherche au cinéma : la joie, l’espérance, la tristesse, le rire, les larmes et surtout le sentiment d’avoir trouvé une oeuvre magnifique. L’histoire n’est pas celle que  j’aurais écrite pour les personnages mais c’est bien comme ça aussi. Je suis vraiment ravie d’avoir découvert ce bijoux d’animation qui concentre onirisme, beauté et puissance de la fiction! Il n’y a pas à dire l’animation japonaise a une touche que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Ce film m’a donné envie de renouer avec ce genre que je délaisse un peu trop. Vous l’aurez compris, j’ai adoré et je vous conseille ce film sans hésitation!

Et vous qu’en avez vous pensé si vous l’avez vu? Si non vous pensez aller le voir?

Bon film!

Publicités

27 réflexions sur “Le Garçon et la Bête

  1. Pingback: TAG#20 : Bilan de l’année 2016 | La tête en claire

  2. Pingback: La tête en claire

  3. Bon ben ravie d’avoir déclenché chez toi l’envie de voir ce film ! Je suis assez d’accord avec toi pour ce qui est de la deuxième partie, avec une … démonstration « dramatique » un peu trop longue et dramatique justement. Si tu ne l’as pas déjà noté, il y a lundi 25 janvier une nouvelle avant-première aux Ambiance pour Les délices de Tokyo, qui n’est pas un animé mais qui devrait être bien sympa aussi, avec une présentation et animation par les mêmes asso 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. J’avais eu un coup de coeur monumental pour Les enfants loups, alors que l’animation japonaise et moi ça faisait 36 haha ! Depuis, j’essaye de m’y ouvrir un peu plus 🙂
    J’aime bien quand les films mélangent rigolade et émotion alors je suis tes conseils et me laisserais tenter tôt ou tard par ce film-là !

    Aimé par 1 personne

  5. J’ai juste vu l’affiche, et un GIF présentant un bout d’entrainement, quand Kyuta et la Bête se battent. Comme j’adore les animés, je suis allée le voir hier et… j’ai moi aussi adoré !
    Déjà, visuellement c’est très beau, et ensuite, l’histoire est touchante, finalement 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s