Rencontre avec Thibault Prugne des éditions Margot

editions-margot

Salut, salut ! Je reviens encore une fois pour vous faire découvrir un éditeur jeunesse que j’ai rencontré grâce à la fac. Cette semaine je vous parle des éditions Margot dont j’ai rencontré l’un des deux éditeurs, Thibault Prugne. Cette fois-ci je reprends le format « Fiche maison d’édition » qui vous avez apparemment préféré au format interview. J’espère que cet article vous donnera très très très envie de découvrir Margot car personnellement c’est un gros coup de cœur et j’ai déjà envie d’acheter tout leur catalogue, j’ai même déjà commencé !

brassens brel

Margot, la maison, est née en 2012. Elle a été fondée suite à l’envie de cinq artistes de créer un atelier d’illustration et de se regrouper pour travailler ensemble. L’objectif étant de pouvoir promouvoir leur travail en publiant des cartes avec leurs illustrations et par la suite des livres. Ils ont édité un premier livre qui recueillait des illustrations autour des chansons de George Brassens avec des collaborations prestigieuses comme Benjamin Lacombe ou Eric Puybaret. Le projet a plu à un diffuseur du coup ils ont imprimé de nombreux exemplaires et l’argent gagné a servi à réinvestir dans de nouveaux projets. Ils ont refait un ouvrage sur le même concept avec les chansons de Jacques Brel. A ce stade là l’aventure des éditions Margot était lancée, pour l’instant ils affichent 11 titres à leur catalogue.

9782954115740

Pour Thibault Prugne l’essentiel dans leurs albums est la place et le style des illustrations. La maison édite principalement des albums en grand format, pour justement mettre en valeur les illustrations. Comme c’est le cas par exemple pour Ici reposent tous les oiseaux d’Etienne Friess. Leur second objectif est de dénicher des illustrateurs et de leur permettre de se perfectionner et d’être édités, le tout dans un travail au long terme, c’est une sorte de politique d’auteur mais a double sens l’objectif et de garder l’illustrateur tout en l’aidant à être connu du public et reconnu dans le monde de l’édition et de l’illustration. Par contre ce n’est pas une obligation, ils publient également des auteurs/illustrateurs qui sont déjà connus dont je vous ai déjà parlé plus haut comme Benjamin Lacombe et ses Facéties de Chat ou Eric Puybarret à qui l’on doit Mireille. Ces grands noms permettent à Margot de marquer l’esprit des libraires qui seront alors plus attentifs aux publications de la maison.

2933647194 couverture-faceties-732x1024

Les lecteurs de leurs publications ne sont pas que des enfants, de nombreux adultes s’intéressent à l’illustration même si les albums pour adultes n’ont pas encore de rayonnages réservés sur les étagères des libraires, c’est un public qu’ils cherchent à toucher en proposant des textes à deux niveaux de lectures : celui de l’enfant et celui de l’adulte et pour ça ils font en sorte que le texte et les illustrations collent parfaitement ensemble et se répondent.  D’ailleurs toujours en pensant aussi aux adultes, l’an dernier la maison a lancé une collection BD avec comme premier titre Poulbots de Patrick Prugne.

Couv_227187

Grâce à Thibault Prugne j’ai aussi découvert la différence entre le rachat de droits et la coédition. Quand une maison d’édition étrangère rachète des droits elle paie pour pouvoir éditer le contenu du livre mais se débrouille pour sa maquette et fait elle-même toute les démarches liées à l’impression. Alors qu’en coédition la maquette reste la même et tous les ouvrages sont imprimés en même temps, par exemple pour Facéties de chat de Benjamin Lacombe, l’ouvrage a été coédité avec l’Espagne, les tirages en espagnol et en français sont commandé en même temps à l’imprimeur, ce qui permet de profiter de tarifs dégressifs et donc de réduire les coûts de production. Car le plus gros travail de l’imprimeur est la mise en place ou « calage » des machines utilisées pour l’impression en fonction des couleurs et de la pigmentation. Ce travail prend le même temps que l’on imprime cent, mille ou cent mille exemplaires, il est donc plus intéressant d’imprimer le maximum d’ouvrage en même temps. Leur prochaine coédition se fera sur un autre album de ce même auteur avec rien de moins de quatre autres pays à la fois ! Je n’en sais pas encore plus sur cet ouvrage mais il me tarde déjà de l’avoir entre les mains !

41hqdXOUoYL._AC_UL320_SR232,320_ 003644195 003644197

La dernière sortie de la maison est la collection Adopte un Tétrok qui est un projet assez ambitieux, et tout nouveau, un livre qui est couplé avec une application pour smartphone et tablette et qui permet d’interagir avec le livre en réalité augmentée. Conscience professionnelle oblige j’ai moi-même testé l’appli et je dois dire qu’elle est très chouette surtout pour les enfants qui en sont le public privilégié mais encore une fois non exclusif, après tout il n’y a pas d’âge pour s’amuser ! En filmant le livre l’image se met à bouger à l’écran et cous pouvez alors récupérer des éléments du décor pour les mettre dans votre baluchon. Ces éléments vous servent ensuite à adopter un Tétrok qui est une petite créature qui connaît quatre stades d’évolutions et auquel vos soins permettront de grandir. Le livre apporte des indications sur la manière idéale d’élever votre Tétrok et je trouve que cette interaction livre/jeu est très bien pensée !

3936995964

Et voilà c’est tout pour cette fois. Personnellement je suis devenue totalement fan des éditions Margot j’ai déjà acheté Facéties de chats et le Narborok de la collection Adopte un Tétrok, j’ai demandé Ici reposent tous les oiseaux pour Noël et je vais offrir l’ouvrage sur Jacques Brel, en plus je pense que je vais avoir du mal à résister à acheter Mireille, Félicien et son orchestre et surtout Blanche qui me font de l’œil à chaque fois que je regarde le catalogue, même leur BD Poulbots me dit bien alors que je n’en lis que très rarement. Au final je crois que je vais rapidement posséder tout leur catalogue tellement j’aime ce qu’ils font ! S’il vous manque encore des idées pour Noël, maintenant vous savez quoi demander à votre libraire préféré !

blanche

J’espère que cet article vous a plu, si vous avez des questions n’hésitez pas !

Et je vous conseille d’aller sur le site des éditions Margot pour admirer leur superbe catalogue, ou même les rejoindre sur Facebook!

Publicités

13 réflexions sur “Rencontre avec Thibault Prugne des éditions Margot

  1. Pingback: Facéties de Chats de Benjamin Lacombe et Sébastien Pérez | La tête en claire

  2. Pingback: Ici Reposent tous les Oiseaux d’Etienne Friess et Anne-Fleur Drillon | La tête en claire

  3. Pingback: Bilan décembre & année 2015 | La tête en claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s