Janis est Folle d’Olivier Ka

janis-est-folle-olivier-ka-couv

Salut mes chasseurs de livres! Aujourd’hui je vous parle de Janis est Folle d’Olivier Ka, ce roman est publié dans la géniale collection Doado des éditions du Rouergue. Il me semble que j’avais repéré la couverture sur leur site puis je l’ai trouvé en librairie et pour une raison inexplicable j’ai eu très envie de l’acheter, je trouve la couverture très réussie et le résume était alléchant. Encore une fois c’est un des livres que j’ai acheté le plus récemment et pourtant je l’ai fait passer devant toute ma PAL! Ce livre est assez étrange de par l’atmosphère qu’il dégage mais j’ai pris plaisir à le lire. Dans ce roman, Titouan vit avec sa mère Janis, qui comme le titre l’indique est un peu folle. Leur vie est assez chaotique, ils changent de lieu de résidence presque tous les mois quand il ne vivent pas dans un caravane ou dans leur voiture, la route est leur seule constante. Mais Titouan se rend compte que la frénésie de leur vie prend une tournure inquiétante lorsque sa mère met feu à l’appartement où ils vivent et reprend la route avec lui en catastrophe.

Janis et Titouan sont les deux personnages principaux du livre et je dois dire qu’ils sont extrêmement particulier, à la fois touchant et un peu dérangeants, ils sont totalement hors cadre. Le narrateur du roman est Titouan, il a prit l’habitude de suivre sa mère dans ses hauts comme dans ses bas. Il est très proche d’elle et s’en sent responsable. Pourtant il est parfois oppressé par leur proximité permanente. Il sait qu’il comprend sa mère mieux que personne mais il ne sait rien de son passé et celui-ci risque de leur exploser à la figure. J’ai beaucoup aimé le suivre car il est totalement en dehors du circuit classique, les seules choses qu’il ai connu dans sa vie ce sont la route et sa mère. Mais il tente quand même de découvrir le monde et de se découvrir lui même. Comme l’indique le nom du roman Janis est … folle! C’est un personnage vraiment spécial, très lunatique. J’ai cherché à la comprendre mais c’est presque impossible, elle est déconnectée du réel. Le chemin de ses pensées est un mystère impénétrable. La relation entre Titouan et sa mère est remarquablement bien développé. Il me font penser au duo Kerouac (Sal Paradise) / Moriarty (Neal Cassady) dans Sur la Route de Jack Kerouac, ce n’est pas vraiment le même genre de folie qui les habite mais les relations sont un peu les mêmes bien qu’ici il s’agisse d’un duo mère/fils, ce qui change quand même pas mal de choses.

L’histoire est vraiment particulière, beaucoup plus sombre que je ne le pensais, on oscille entre la poésie et le macabre. La folie qui plane sur toute l’histoire est à la fois perturbante et très touchante, Janis et Titouan ont gardé une forme d’innocence dans leur vie d’errances. Mais le roman est imprégné de non-dits. Car Janis a toujours caché à son fils ce qui a pu se passer avant lui. Mais tout cela va les rattraper. L’intrigue se construit autour de la quête de réponses de Titouan, mais la noirceur de ce passé ne se révélera pas si facilement. Titouan doit affronter la solitude, le désir et les mensonges avant de finalement parvenir à la vérité. Le rythme s’accélère au fil des pages et même si je sentais que la fin ne pourrait pas être heureuse j’ai été assez perturbée par le dénouement. Je ne vous en dis pas plus mais ce livre est vraiment spécial, il est fait d’ombre et de lumière, tout finit par se mélanger. On ne peut pas se sentir proche des personnages car ils sont incompréhensibles et pourtant je les ai vraiment appréciés, il y a quelque chose de touchant à les voir se débattre pour trouver une solution à leurs problèmes. Et surtout, Olivier Ka a une très belle plume, j’ai lu le roman en deux jours alors que l’histoire m’a quand même parfois laissée perplexe.

Au final c’est un beau roman, mais je suis incapable d’émettre un jugement net sur ce livre, il évolue sur un fil, tout est dans l’équilibre entre répulsion et attirance pour ces personnages uniques. Olivier Ka nous met face à nos propres limites, on ne peut s’empêcher d’essayer de comprendre, voir de juger, ces personnages alors qu’il n’évoluent pas dans la même dimension que nous. C’est un roman perturbant, une expérience de lecture forte.

Et voilà qu’en avez vous pensé? Vous êtes tentés?

Bonne lecture!

Publicités

8 réflexions sur “Janis est Folle d’Olivier Ka

  1. Pingback: Throwback Thursday Livresque #48 | La tête en claire

  2. Pingback: Bilan décembre & année 2015 | La tête en claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s