Roi de Pique de Kat Spears

105486428

Salut mes chasseurs de livres! Aujourd’hui je vous parle lecture avec le Roi de Pique de Kat Spears aux éditions Nathan. J’ai découvert ce livre sur le blog de Moody Take a Book avec la chronique de Cice, que je remercie pour cette découverte! Je l’ai acheté peu après car la couverture me plaisait bien, et oui le modèle n’est pas moche non? Mais je me disais que je le lirais probablement dans 10 ans vu la taille de ma PAL. C’était oublier ma sale manie de lire en premier ce que j’ai acheté en dernier! Je voulais un livre pas trop long, facile à lire, accrochant sans être torturant pour me changer un peu les idées. Au final tous les critères ont été remplis sauf le « non torturant », ça m’a fait tellement de bien de lire un livre par choix et non par imposition de la fac que je suis rentrée dedans et que je ne l’ai plus lâché. Pour la première fois depuis des lustres j’ai lu un livre en moins d’une demie journée! Sur la quatrième de couverture il y a une accroche du Publisher Weekly qui qualifie ce roman de page-turner. C’est tout à fait ça! J’ai passé trois heures à me dire « Encore un petit chapitre et je retourne bosser ». Mon œil! Je ne pouvais plus m’arrêter de lire! L’histoire est celle de Jesse qui est le roi de l’embrouille dans son lycée, tout ce que les autres veulent, il leur obtient moyennant finances ou services. Et pour lui tout, c’est tout! Une bonne note, de la drogue, faire virer un élève perturbateur … Sauf qu’un jour l’un des footballeurs du lycée lui demande de s’arranger pour qu’il puisse sortir avec Bridget. Rien qui ne puisse arrêter Jesse, mais cette dernière remue en lui des sentiments qu’il avait préféré oublier.

J’ai vraiment adoré Jesse, le personnage principal, il représente tout ce que j’aime. Un garçon en apparence sûr de lui, mais qui a enfoui ses émotions et refuse totalement de s’ouvrir aux autres. Jesse est très ironique, presque froid, il gère ses magouilles comme un pro et la morale n’est clairement pas un fardeau pour lui. Mais au fil du roman on apprend à le découvrir et il n’est pas juste un connard assumé : oui excusez le terme mais vu de l’extérieur c’est exactement ce dont il doit avoir l’air! Cependant, ses failles font de lui un personnage très accrochant, je voulais le découvrir, le comprendre et l’aider! J’aime beaucoup son coté auto-destructeur, il m’a fait penser à Jace de La Cité des Ténèbres, qui est l’un de mes personnages de roman préférés! Sinon il y a aussi Bridget, OK son prénom ne donne pas trop envie, il lui donne un air de cliché américain sur patte, tout comme Ken le footballeur qui veut sortir avec elle (je ne sais pas lequel des deux prénoms est le pire…). Mais Bridget est moins bête que ne pourrait laisser croire son prénom. C’est une fille intelligente, très ouverte mais en même temps assez réservée et pas du tout exubérante. Je l’ai bien aimé, elle a parfois un comportement un peu surprenant, et cache aussi des faiblesses, mais elle reste quand même assez lisse dans sa perfection : elle est brillante, gentille et jolie. Pour Ken je n’ai rien à dire son prénom le fait à ma place. Le parfait beau-gosse-sportif-lycéen-américain 100% cliché! Il y a aussi d’autres personnages assez importants mais je vous laisse le bonheur et la surprise de les découvrir par vous même!

Du côté de l’histoire je me suis vite laissée emporter, car certes ce récit est avant tout une romance et n’évite pas tous les écueils du genre, rien qu’en lisant la quatrième de couverture vous savez à peu près comment va se terminer le roman, et les trois premiers chapitres donnent l’impression d’un livre un peu bateau. Mais ce qui est intéressant c’est tout ce qui passe entre les premiers et les derniers chapitres. J’ai été assez surprise car Jesse n’est pas juste un gentil magouilleur avec une gueule d’ange sombre, il traîne dans des trucs carrément louches pour ne pas dire carrément illégaux! Et pourtant ce n’est pas choquant, la narration amène cela de manière très légère, avec beaucoup d’humour. Pendant toute la première moitié du roman j’ai bien rigolé, après le coté plus profond de la personnalité de Jesse ressort plus, du coup l’intrigue se tourne vers ses vrais sentiments et non plus vers les barrières qu’il s’est construit, pour donner l’apparence d’un mec sûr de lui. En vrai il est intérieurement brisé et c’est ce qui ressort dans ses relations aux autres : il est incapable de se donner aux autres. Ce que j’ai beaucoup aimé dans la narration c’est que tout ne tourne pas qu’autour de la question amoureuse mais aussi de tous ceux qui entourent Jesse et le récit n’en est que plus riche!

Au final j’ai adoré ce roman qui m’a fait beaucoup de bien, si je n’étais pas dans une période ou je ne lis pas grand chose de réellement transcendant je ne l’aurais peut-être pas trouvé aussi fantastique mais pour le coup il se lit vraiment très bien et je me suis beaucoup identifiée à Jesse. L’auteure a une plume très fluide mais qui peut encore s’améliorer et surtout se débarrasser de quelques stéréotypes. Cependant elle décrit avec finesse la psychologie de ses personnages et la fin ne s’étale pas dans la mièvrerie car même si elle est assez attendue, elle garde une petite part de mystère. Du coup je vous recommande Roi de Pique qui, sans chambouler la littérature ado, reste très plaisant, peut-être même une bonne idée cadeau pour Noël!

Et vous, l’avez vous lu? Vous en avez envie? Qu’en avez vous pensé?

Bonne lecture!

Publicités

4 réflexions sur “Roi de Pique de Kat Spears

  1. Pingback: TAG #3 : Tea Book Tag | La tête en claire

  2. Pingback: Bilan décembre & année 2015 | La tête en claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s