Macbeth (film)

409557.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Salut à tous et à toute! Ce weekend je suis allée voir pas moins de trois films dont Hunger Games La Révolte Partie 2 ainsi que Suffragettes (chronique à venir) mais pour aujourd’hui je vous parle de Macbeth réalisé par Justin Kurzel. La bande annonce n’augurait que du bon avec des plans magnifiques, une esthétique léchée et de grands acteurs, personnellement j’aime beaucoup Marion Cotillard. Par contre je ne connaissais que très vaguement l’existence de la pièce de William Shakespeare que je n’ai jamais lue. Du coup je pense avoir été un peu handicapée dans ma compréhension du film. L’action de Macbeth se déroule dix siècles plus tôt en Ecosse. Un jour sur le champ de batailles Macbeth aperçoit des femmes mystérieuses qui lui prédisent qu’il deviendra roi. Macbeth annonce cette nouvelle à sa femme qui va alors tout faire pour que son mari obtienne le trône, quitte à lui faire assassiner le roi. 

J’ai eu du mal à clairement identifier les personnages en dehors de Macbeth et sa femme, je vais donc commencer par vous parler d’eux. Macbeth est un personnage très étrange à la fois fou, cruel et aussi innocent qu’un enfant. Il est perdu aux frontières de l’irréel depuis sa rencontre avec les mystérieuses sorcières. Il voit des choses mais il ne sait pas si c’est un rêve, la folie qui lui murmure à l’oreille ou son destin qui le pousse et le rattrape. C’est un être odieux et pourtant je n’arrive pas à le détester, Michael Fassbender est magistral dans ce rôle! Je suis vraiment impressionnée par sa performance ! Ensuite viens Lady Macbeth, qui est un personnage tout aussi complexe et peut-être bien aussi fou, mais c’est clairement une femme dominatrice et manipulatrice, c’est elle qui donne à Macbeth son côté enfantin car elle le materne et le dirige. Mais elle fini par être rattrapée par la folie meurtrière qu’elle à insufflé en son mari. Vers la fin elle se retrouve dépassée par ses actes, le monstre qu’elle a crée et révèle une face d’elle plus douce et fragile. Pour ce qui est des autres personnages j’ai eu beaucoup de mal à bien les distinguer et j’ai du me faire expliquer le pourquoi du comment par plus éclairé que moi. Mais j’ai adoré les prophétesses. Elle ne parlent presque pas mais elles apportent une puissance mystique au film que j’ai adoré. Elles m’ont surtout permis d’accepter de ne pas tout comprendre!

242882.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx386639.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Par contre pour ce qui est de l’histoire en elle même, eh bien j’ai vraiment eu du mal à tout suivre, les prophétesses m’ont perdue avec leur paroles enchanteresses. Mais du coup je n’ai pas suivi le fil et même si je n’ai pas eu le sentiment de m’ennuyer j’ai tout de même trouvé le temps long. C’est un film vraiment particulier, j’ai eu l’impression que tout était fait pour nous perdre, tout est surréel. Les dialogues sonnent de manière particulière car, au moins pour la plupart, ils sont repris de la pièce de Shakespeare (j’ai demandé confirmation à un lecteur de la pièce), ce qui apporte un rythme particulier mais très agréable aux dialogues. Même les scènes de combat sont hors du temps et suspendues par des ralentis qui sont très critiqués mais que j’ai trouvé intéressants. Ils collent au reste du film et installent cette esthétique si étrange.  Autre point, la musique, celle du tout début du film était géniale et m’a fait beaucoup espérer mais malheureusement par la suite la bande son s’efface un peu, on perd en grandiose, pour gagner dans l’aspect cru des actes de Macbeth. 

426650.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Chaque type de plan à un traitement particulier. Dans les batailles et les apparitions des prophétesses tout se recouvre de brume. C’est vraiment très étrange, d’ailleurs ce sont des scènes d’une grande violence et pourtant je ne l’ai pas perçu comme tel. C’est comme si la rage humaine des combats était magnifiée en forme d’art. C’est particulièrement flagrant dans la scène finale que j’ai trouvé sublime. Tout le décor se nimbe de rouge et de fumée, le combat entre les deux hommes ressemble plus à un ballet de rage qu’à un combat. C’est très étrange comme sentiment, j’ai du mal à décrire comment j’ai perçu cela! Le temps semble figé dans l’action, c’est vraiment surprenant mais sublime, cette scène finale est un délice visuel comme j’en vois trop rarement. Après il y a toute sorte de scènes qui relèvent plus du quotidien, avec un traitement beaucoup plus neutre dans le choix des couleurs mais que j’ai quand même adoré, les décors, les paysages et les costumes sont parfaits!

323354.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final j’ai eu du mal à suivre le film, je suis loin d’avoir tout compris, j’ai l’impression que je ne peux rationnellement pas apprécier ce film et pourtant, je l’ai adoré! C’est un film au delà de tout entendement, entouré d’un voile mystique, une fable sur la folie des hommes et ce qu’elle peut engendrer. Je ne vais pas vous recommander ce film mais je vais encore moins vous le déconseiller. Pour l’apprécier il faut peut-être avoir lu la pièce ou savoir se satisfaire de l’inexplicable.

336540.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avez vous vu ce film si particulier? Qu’en avez vous pensé? N’hésitez pas à me donner votre avis sur cette chronique!

Bon film!

Publicités

14 réflexions sur “Macbeth (film)

  1. Je redoutais beaucoup ce film et pourtant je n’ai pas du tout été déçue ! Comme tu le dis, il y a un très gros travail sur certains plans qui rendent le film sublime. Quant aux dialogues, mise à part quelques coupures, ce sont les répliques de la pièce d’origine (j’avais relu certains passages en anglais avant d’aller voir et c’était du mot pour mot). Les acteurs offrent tous une très belle performance. C’était un peu mon adaptation idéale de Macbeth.
    Pour ce qui est de l’intrigue, je ne peux que te conseiller de lire la pièce qui est grandiose également et ne donne pas du tout l’impression de lire du théâtre.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: La tête en claire

  3. La bande annonce montre un film esthétiquement sublime mais très sombre, du coup je ne sais pas si j’aimerais. Pourtant à te lire, c’est un film qui mérite au moins d’être vu pour la performance des acteurs, à vrai dire Marion Cotillard me fascine autant qu’elle m’agace…

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai lu ta chronique et je confirme, Michael Fassbender est un acteur MO-NU-MEN-TAL !! il faut que tu vois tous ses films… Intense, puissant ! As-tu vu Shame ? Ralala…dérangeant mais fascinant !
    Tu dis aimer Marion Cotillard. Je l’apprécie aussi dans ses films francais mais par contre, je suis décue par son jeu pour chacun de ses films en anglais : Inception, Big Fish, The dark night rises, etc…
    Comment elle s’en sort dans celui-là ???

    Aimé par 1 personne

    • Ben c’est le premier que je vois avec lui mais ok je note « regarder des film avec Michael Fassbender dedans » ^^ Ah ouai? Personnellement ça ne choque pas! Eh bien je l’aime beaucoup dans ce film mais comparé au jeu de Fassbender elle manque un peu de puissance et de profondeur =D

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s