La Vénus D’Ille et autres nouvelles de Prosper Mérimée

419q8kRJA5L._SX301_BO1,204,203,200_

Bonjour mes chasseurs de livres! Aujourd’hui je vous parle d’un recueil : La Vénus d’Ille et autres nouvelles de Prosper Mérimée. Cet ouvrage est présenté comme purement fantastique mais je tiens à préciser que certaines nouvelles ne le sont pas tant que ça, ce sont plus des nouvelles à chutes ou avec une intrigue des plus classiques. Encore une fois, j’ai lu ce livre pour la fac, dans le cadre de mon cours sur les textes fondateurs de la civilisation occidentale.  C’est un recueil qui se lit plutôt bien mais dont certaines nouvelles ont un intérêt limité. Les nouvelles sont soit fantastiques avec une hésitation entre  réel et surréel, soit des nouvelles à chute dans le style de Maupassant, ou encore des nouvelles avec des intrigues que je qualifierai d’amoureuses.

Mes deux nouvelles préférées du recueil sont La Vénus d’Ille et Lokis, dans ces deux nouvelles un événement très surprenant arrive aux personnages, mais l’auteur nous laisse dans le doute, doit-on choisir une conclusion surnaturelle ou la logique doit-elle nous permettre de justifier ces événements? C’est à vous de voir! Dans ces deux nouvelles il y a beaucoup de descriptions mais Prosper Mérimée à une plume agréable donc ce n’est pas gênant. Les personnages sont plutôt bien construits mais je ne me suis pas sentie proche d’eux, j’ai eu plaisir à suivre leur histoire mais j’en suis restée là. J’ai aussi beaucoup aimé La Chambre Bleue qui n’est pas du tout une nouvelle fantastique, c’est une nouvelle à chute, ici le style de Mérimée m’a beaucoup fait penser aux nouvelles de Maupassant! Par contre pour L’Abbé Aubain et Il Viccolo Di Madama Lucrecia je n’ai pas trop apprécié ces nouvelles, je n’ai pas réussi à entrer dans le récit et l’intrigue me semblait un peu ennuyeuse. Pareil pour Djoûmane, enfin j’ai aimé le récit mais il ne développe pas vraiment d’intrigue et la fin m’a déçue, elle est un peu bâclée.

Au final Prosper Mérimée à une très belle plume qui traduit bien le style de son époque. Le petit problème est que la narration est souvent un peu sèche, je sais que c’est voulu mais du coup je n’ai réussi à me laisser toucher par ces récits. Certaines nouvelles m’ont bien plu mais la plupart m’ont surtout laissée sur ma faim. Je trouve dommage que la quatrième de couverture annonce le coté fantastique comme fil conducteur de ces nouvelles car du coup je ne m’attendais pas à ça, alors que certaines nouvelles sont très bien en tant que telles surtout La Chambre Bleue. Le tout se lit quand même bien!

Et vous vous avez lu ce recueil? Qu’en avez vous pensé?

Bonne Lecture!

Publicités

7 réflexions sur “La Vénus D’Ille et autres nouvelles de Prosper Mérimée

  1. Pingback: La tête en claire

    • Je pense que c’est compréhensible! De toute manière on prend rarement du plaisir aux lectures imposées, je n’avais qu’une nouvelle à lire dans ce recueil mais j’ai choisi librement de toutes les lires c’est toujours plus sympa de se laisser le choix! Il y pas mal de livres que je me suis forcée à lire pour le bac de français, je n’en ai gardé presque aucun souvenir!

      Aimé par 1 personne

    • Oui c’est vrai qu’en ce moment je publie surtout des chroniques sur mes livres de fac. Ça m’embête un peu vu que ce n’est pas toujours très représentatif de ce que j’aime lire mais si je t’ai donné envie c’est que ce n’est peut être pas si mal ^^ je ne suis pas non plus une grande classiqueuse mais celui là se lit bien!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s