Le Faire ou Mourir de Claire-Lise Marguier

le-faire-ou-mourir-copie-1

Amis chasseurs de livres bonsoir! Je reviens cette nuit, il est 2h du mat à l’heure où j’écris, pour vous parler d’un énorme COUP DE CŒUR, oui oui un coup de cœur grand comme ça! Le Faire ou Mourir de Claire-Lise Marguier est publié aux éditions du Rouergue dans la collection Doado. La publication de ce texte est un coup de génie, je ne sais pas si ce livre a le succès qu’il mérite mais je crois bien que c’est le plus beau texte que j’ai lu de mon existence de lectrice, certains m’ont emmenée pendant des milliers de pages dans des univers tous plus fabuleux les uns que les autres, mais Le Faire ou Mourir est un putain d’uppercut de 103 pages. Je l’ai découvert sur le blog de Pitiponk grâce à cette chronique, mais j’en avais également entendu parler grâce à cette chronique de Margaud Lisseuse. Et je n’ai qu’un mot à vous dire à toutes les deux : Merci! Merci de m’avoir fait découvrir ce merveilleux livre qui nous parle de Dam, qui a presque 16 ans mais ne sait pas trop qu’attendre de sa vie, jusqu’au jour où il rencontre Samy qui lui évite un énième passage à tabac par les skateurs du lycée. Samy et sa bande, qui sont toujours en noir et percés de partout, vont changer la vie de Dam. A tout jamais. 

Ce texte est court, et rien que la couverture m’a ensorcelé. J’ai eu connaissance de l’existence de ce roman il y a environ 15 jours, je l’ai donc de suite commandé à ma librairie préférée et je suis allée le récupérer aujourd’hui en fin d’après midi. Vers 19 h je l’achetais, à 22 h je commençais ma lecture, à 23h30 j’étais en état de choc et à minuit je commençais ma chronique! Ce livre m’a brisée, fracassée, chamboulée et rassemblée, mais pas forcément dans cet ordre. Le Faire ou Mourir a profondément touché l’ado que je n’ai jamais cessé d’être, toujours tourmentée par des questions insolvables, avec des hauts toujours plus hauts et des bas qui semblent insurmontables et de plus en plus profond. L’adolescence c’est l’âge ou l’on se cherche et en même temps c’est aussi la période où certains cherchent à nous formater sur des moules. Les modèles c’est ce qu’on a fait de pire contre les ados. Plus on nous pousse à rentrer dans le moule et plus on se sent mal. Soit parce qu’on voudrait bien y rentrer mais c’est impossible, soit parce qu’on est clairement pas fait pour. Le mal-être intérieur d’un ado c’est ce qui va finir par faire de lui un adulte, mais justement les adultes ne comprennent pas cet état d’esprit qui est parfois dur à gérer mais qui est pourtant essentiel à l’équilibre des jeunes.

« Moi des fois je me sentais vide, et d’autres fois trop plein, sans que jamais ça s’équilibre »

Claire-Lise Marguier a su rendre parfaitement l’état d’esprit d’un ado de 16 ans en mal de vivre. Ses phrases sont simples et courtes, dans un style clair et efficace. Mais surtout ses mots sont d’une justesse effarante. Elle couche sur le papier des questions et des pensées qui m’ont hanté et me hantent encore. Ses personnages sont si touchant, je les ai aimés, je me suis attachée à eux, j’ai tremblé de rage pour eux face à l’aveuglement des adultes. J’ai senti le tourbillon d’émotions qui menace à tout moment d’exploser dans la tête de Dam. Ce qui m’a le plus touché, c’est son incapacité à dire ce qu’il ressent, car chez lui la souffrance ça ne se dit pas, ça s’endure. Sauf qu’à force on fini par créer des barrières, on est incapable de communiquer sur ce qui nous torture et ça nous bouffe. L’éducation fait de nous ce que nous somme et j’ai réalisé que si j’ai un jour des enfants je me dois de leur apprendre à dire ce qu’ils ont sur le cœur, car renfermer ses émotions fini souvent par devenir une douleur insoutenable. Et puis Samy… Ah Samy! C’est un personnage tellement lumineux sous son apparence sombre. Il restera gravé dans ma mémoire. C’est le genre de personne que j’aurais adoré connaître quand j’avais leur âge, d’ailleurs si quelqu’un d’aussi génial existe j’aimerai vraiment le rencontrer. Dam lui, est à la fois l’opposé et le complément de Samy. Il renferme tout en lui, il est incapable d’extérioriser et il est obligé d’apaiser la tempête sous son crâne en laissant couler le sang, son sang. Il ne veux pas mourir mais pour lui se scarifier est un besoin, la douleur lui permet d’échapper à son mal-être. Et même si sa relation avec Samy l’aide, l’ouragan en lui menace d’exploser à tout moment.

« Je pouvais pas tout assumer à la fois, l’intérieur de moi et l’image à l’extérieur »

Ce roman traite de la dépression adolescente mais aussi de l’homosexualité, et même si le sujet parait dur je crois qu’il saura toucher des jeunes qui cherchent toujours des réponses à leurs innombrables questions, mais aussi des adultes, il est impossible de rester insensible face à ce merveilleux texte. Moi qui suis entre ces deux âges de la vie, j’ai été autant touchée par mon coté adolescente que par celui de l’adulte que je deviens. C’est un roman puissant, extrêmement sombre mais tout aussi lumineux!

Mon plus gros coup de cœur depuis longtemps, très longtemps, trop longtemps. Peut être même mon plus gros coup de cœur littéraire tout court. Je vous recommande Le Faire ou Mourir sans restriction, même si je sais que ma lecture est très personnelle car elle fait écho à de nombreux états d’âmes que j’ai pu ressentir à cette période de ma vie.

« J’ai dégluti et j’ai dit ça va aller, merci. C’est plus facile »

Et vous qu’en avez vous pensé? Vous avez prévu de le lire?

Bonne Lecture!

Publicités

20 réflexions sur “Le Faire ou Mourir de Claire-Lise Marguier

  1. Pingback: Throwback Thursday Livresque #30 | La tête en claire

  2. Pingback: Throwback Thursday Livresque #17 | La tête en claire

  3. Pingback: Throwback Thursday Livresque #12 | La tête en claire

  4. Pingback: Aristotle and Dante discover the secrets of the Universe by Benjamin Alire Saenz | La tête en claire

  5. Pingback: Très vite ou jamais de Rita Falk | La tête en claire

  6. Pingback: TAG #5 : Beaucoup de TAG Award | La tête en claire

  7. Pingback: TAG #7 : Book TAG en 14 questions | La tête en claire

    • Oh oui effectivement si ce n’est pas encore fait tu peux le lire! Je viens de regarder la photo est de dorothy shoes ^^ ce livre est vraiment fabuleux … 6 mois après sa lecture je considère qu’il a eu un impact réel sur ma vie, ce vraiment fou … =D

      J'aime

  8. Pingback: TAG #3 : Tea Book Tag | La tête en claire

  9. Pingback: Bilan décembre & année 2015 | La tête en claire

  10. Pingback: Tag #1 – Blogger Recognition Award | La tête en claire

  11. Pingback: Bilan d’Octobre 2015 | La tête en claire

  12. Ta chronique est superbe, et tu me donnes envie de le lire !
    Vu comme ça, la couverture me parait un peu  » cliché « , je ne me serais pas attardée dessus, je pense, honnêtement! Mais vu comment tu en parles et avec une telle passion, ca me donne vraiment beaucoup envie.
    Cette période d’adolescence est en effet si importante ..et si douloureuse. Je pense que je vais apprécier ce livre, j’espère qu’il saura aussi beaucoup me toucher!

    Ca n’a rien à voir dans le contexte littéraire mais cinématographique, dans Le film American Beauty (avec Kevin Spacy et Wes Bentley), tu l’as vu?
    le père pense… : « Jenny est le stéréotype de l’adolescente, paumée, mal dans sa peau. J’ai envie de lui dire que tout va s’arranger, mais je ne veux pas lui mentir. »

    Et cette réplique me fout par terre tellement elle est belle… Bref tout ça pour dire que du coup ça m’a fait penser à ça…pour te rejoindre, en quelque sorte!

    Merci pour cette belle chronique pleine d’humanité.

    A très vite Claire !

    Aimé par 1 personne

    • Léa, encore une fois : Merci! Si tu n’as pas envie de l’acheter je peux te le prêter! Personnellement je suis trop contente de l’avoir chez moi, j’ai déjà envie de le relire!
      Ah non je ne connais pas du tout ce film! Mais je le note, merci =D

      J'aime

      • Derien !
        Oui je veux bien, ca me fera du bien de changer un peu de lecture. C’est très très gentil de me proposer de me le prêter, je pense que je le lirai, vu comment tu en parles ca donne envie. J’espère qu’il ne va pas trop me bouleverser, ce genre de sujet me fait vraiment beaucoup d’effet x)

        Ok super, c’est un très bon film 🎬

        😘

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s