La Morte Amoureuse suivi d’Une Nuit de Cléopâtre de Théophile Gautier

51qJcEyR8jL._SX316_BO1,204,203,200_

Salut à vous amis chasseurs de livres! Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un grand auteur du fantastique (mais pas que) français, j’ai nommé : Théophile Gautier, c’est la deuxième fois que je lis La Morte Amoureuse mais dans cette édition il y a aussi Une Nuit de Cléopâtre que je ne connaissais pas, j’ai lu cet ouvrage pour mon cours sur les textes fondateurs de la culture occidentale qui cette année tourne autour du sujet réel/surréel. Il existe une version qui s’appelle Les mortes Amoureuses chez Actes Sud que je trouve bien plus belle et intéressante (il y a d’autres textes et une préface) mais bon, j’avais juste besoin de lire La Morte Amoureuse donc je me suis satisfaite de ce Librio que ma librairie préférée avait déjà en rayon. Ces deux textes sont des récits d’amour, mais pas au sens romantique du terme, des amours qui mêlent passion, désir et mort pour des fins plutôt violentes, mais je ne vous en dit pas plus….

Pour La Morte Amoureuse, j’ai beaucoup aimé redécouvrir ce texte. C’est l’histoire de Romuald qui le jour de son ordination en tant que prêtre, lui qui était si chaste et pieux, tombe en pâmoison sous le regard d’une femme qui semble, sous sa perfection diaphane, l’appeler, lui… Dans cette nouvelle l’auteur développe une plume assez caractéristique de son époque, mais qui reste très plaisante. Le texte de par son format court se lit très bien.  Bien que j’ai trouvé Romuald assez insipide, Clarimonde est elle une femme très intrigante. Le mystère plane en permanence sur ce récit,  et la proportion des temps de paroles entre le Romuald qui lutte pour sa chasteté et celui du Romuald qui part dans le vice montre bien les hésitations internes du personnages, hésitations toutes fantastiques qui nous rappellent la dualité que chaque Homme porte en lui. La femme est ici une femme certes tentatrice et vicieuse mais elle est une figure puissante qui sait dominer les hommes en se servant de leur désirs, tout en aimant passionnément.

« Ne regardez jamais une femme […] car il suffit d’une minute pour vous faire perdre l’éternité »

Ensuite pour Une Nuit de Cléopâtre, Théophile Gautier nous conte l’histoire d’une reine en manque de plaisirs, qui se laisse soudain submerger d’émotion contradictoires quand un mystérieux homme lui déclare son amour. On suit le point de vue des deux cotés du duo et l’auteur sème habillement des remarques pour placer le lecteur dans une position assez confortable, où l’on sent que par rapport aux personnages nous sommes omniscient, mais toute bien placée que je me suis sentie, la fin est assez brutale et je me suis bien laissée avoir par ce qui me semble être une stratégie narrative! On pénètre dans l’Égypte antique qui est très bien décrite (parfois un peu trop puisque plus de la moitié de la nouvelle est consacrée à de la description). J’ai beaucoup apprécié lire cette nouvelle qui est assez différente de La Morte Amoureuse car bien que l’écriture nous fasse rentrer dans un univers qui semble presque surnaturel, la nouvelle elle même n’est pas fantastique (au sens surnaturel du terme bien sûr).

Voilà pour ces deux nouvelles, je les ai toutes deux beaucoup aimé et il y a encore bien à dire dessus mais je vous laisse découvrir par vous même, et vous faire votre propre avis. Et bien qu’elles soient assez différentes les deux se font aussi écho, avec une réflexion qui est portée sur le pourvoir de l’amour qui semble être une distraction au-delà de toute mesure et qui peut fortement troubler la raison humaine, qui n’est apparemment pas si fiable que ça…. En plus l’auteur a un style qui est à la fois très typique de son époque mais qui n’a absolument rien d’ennuyant, à lire donc!

Et vous qu’en avez vous pensé? Donnez moi votre avis!

Bonne lecture!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s