American Ultra

american_ultra

Salut à tous! Ça fait un petit moment que je n’ai pas fait de chronique cinéma donc j’en profite pour me rattraper aujourd’hui car j’ai vu American Ultra. Un article sur MademoiZelle avait attiré mon attention et comme j’aime bien les deux têtes d’affiche Jesse Eissenberg et Kristen Stewart, je me suis laissée tenter! En plus la bande annonce promettait beaucoup d’humour. En vrai, le film se laisse regarder mais il ne révolutionne vraiment pas le cinéma d’action. American Ultra, c’est l’histoire de Mike Howell un mec un peu mou du bulbe et fumeur invétéré de divers types de substances (qui ne sont clairement pas là pour éveiller son cerveau). Il vit une petite vie paisible avec sa copine dans un patelin perdu des Etats-Unis, mais un jour une femme vient le voir en lui répétant une phrase sans queue ni tête. Il ne se doute pas encore que sa vie est sur le point de changer. En effet il est un agent surentraîné formaté par la CIA  et il a été en quelque sorte mis au rebut. Hors ce qui sommeille en lui peut se révéler dangereux et il a été décidé qu’il devait être assassiné pour la sécurité du pays.

Malheureusement le film pèche un peu sur ses personnages, même si les acteurs font bien leur travail, leur rôle est soit très cliché soit prévisibles au possible. Mike est le camé de service très lent à la comprenette et apparemment tout sauf violent. Au début c’est assez drôle. Ses réactions, tout le temps décalées ou inadaptées, portent à rire mais il n’évolue absolument pas tout au long du film et ça finit par être lassant, et ses sursauts d’intelligences sont très aléatoires… Par contre j’ai bien aimé la copine de Mike, Phoebe (interprétée par Kristen stewart, que j’apprécie beaucoup comme actrice). C’est une fille qui en veut, et à coté de Mike elle fait figure de personnage ultra charismatique, par contre son évolution au cours du film est vraiment prévisible et c’est un peu dommage… Ensuite il me semble important de vous parler des personnages de Adrian Yates et Victoria Lasseter, ils sont deux membres de la CIA, et ils sont malheureusement des stéréotypes sur pattes. On a celui qui symbolise le salle type véreux et vicieux et celle qui est à son opposé, vertueuse et aimante. Je me demande parfois comment les cinéastes américains font pour pousser à ce point là les traits de caractères de leurs personnages… À part pour Phoebe je n’ai réussi à m’attacher à aucun des personnages ce que je trouve assez dommage, car je n’ai pas réussi à me sentir proche de l’univers du film et donc de bien rentrer dans l’histoire.

BL5U2102.CR2

Sinon pour parler de l’histoire elle même, le topo est assez simple et à du mal à être créatif si ce n’est qu’on part d’un personnage qui ne semble avoir rien en commun avec l’idée qu’on peut se faire d’un agent secret surentraîné. La trame semble être moulée sur le très classique schéma du film d’action : d’une vie normale le personnage principal voit un élément déclencheur perturber le cours de sa vie et s’ensuit scènes d’actions, bastonnades et fusillades avec prise d’otage, otage qu’il faut bien évidement sauver et méchant qui est mit hors jeu. Par contre petit point pour toutes les scènes d’actions qui si elles sont prévisibles sur leur dénouement sont très marrantes, elles font appel à des objets toujours plus farfelus ce qui apporte un humour rafraîchissant. Mais cet humour, qui semble être promis par la bande annonce comme le centre du film, même s’il est en partie présent ne suffit pas à compenser toute cette violence, normalement beaucoup d’humour peu contrecarrer l’hyper-agressivité des scènes d’actions, mais là j’ai trouvé que c’était un peu trop car le Mike version agent est tout bonnement un serial-killer et il semble prendre plaisir à tuer. En fait la moitié des personnages sont des meurtriers en puissance, et même si la violence ne me choque pas en elle même je ne vois pas l’intérêt d’en mettre des tonnes juste pour « le fun ». Seule la toute fin me permet de ne pas condamner totalement le film et m’a permit de terminer sur une note plus positive et m’ôter cette impression de presque navet qui commençais à titiller mes sens.

AU_09064_R-674x449

Au final je trouve que le film ne tient pas ses promesses et il m’a laissé sur ma faim, il est drôle mais sans être hilarant et le scénario est franchement prévisible. Un avis assez mitigé donc, mais ça reste malgré tout un divertissement plaisant qui ne demande aucun effort cérébral et j’ai passé un assez bon moment. À réserver aux fans du genre film d’action à la Jason Bourne (à qui on aurait penser à inculquer la notion du rire).

american_ultra_movie_2-1440x900

Et voilà c’est tout pour cette fois! Vous avez vu le film? Quel est votre avis?

Bon film!

Publicités

4 réflexions sur “American Ultra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s